Une partie de Zelda : Ocarina of Time recréée et jouable avec l'Unreal Engine 4

01 juin 2018 à 15h36
0
Au tour de The Legend of Zelda : Ocarina of Time de passer à la moulinette de l'Unreal Engine 4. Un développeur a recréé l'un des temples du jeu avec le moteur, et propose même une version jouable.

Ces derniers temps, on ne compte plus les réadaptations d'anciens jeux repensés à travers le moteur Unreal Engine 4, proposé gratuitement aux développeurs depuis mars 2015. Après GoldenEye 64 et Metal Gear Solid cette semaine, c'est au tour de The Legend of Zelda : Ocarina of Time, initialement sorti sur Nintendo 64, d'avoir droit à son remake.

0226000008318608-photo-zelda-unreal-engine-4.jpg

Un travail que l'on doit à un développeur qui a publié une vidéo sous le pseudonyme de CryZENx sur YouTube. On peut y découvrir une visite du Temple du Temps aux commandes de Link. Le travail réalisé est impressionnant, même si le travail sur la lumière est parfois un peu exagéré. On en viendrait presque à se dire que le rendu est au moins aussi joli que celui du prochain Zelda, prévu sur Wii U cette année.

Le développeur propose d'essayer directement son travail à travers d'une démo jouable à télécharger. Le fichier de 410 Mo est disponible ici. A noter tout de même qu'il faut disposer d'une configuration relativement confortable pour espérer avoir un rendu similaire à celui de la vidéo, le PC utilisé pour la réaliser étant notamment doté d'un core i7 4790k cadencé à 4,8 GHz, d'une GeForce GTX 980 Ti overclockée et de 32 Go de RAM.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

MesDocteurs.com, le site anti-Doctissimo ?
Infos US de la nuit : du sport en temps réel avec Facebook Sports Stadium
Google a bloqué 780 millions de publicités frauduleuses en 2015
Mimicker Alarm : un réveil surprenant pour Android signé Microsoft
iOS : Google aurait versé 1 milliard de dollars à Apple pour rester le moteur par defaut
Record du monde à 22 millions de chiffres pour les nombres premiers
Boomerang, le service d'Eurostar pour s'échanger des produits entre Paris et Londres
ProtonMail, le webmail anti-NSA, passe en v 3.0 bêta
La préfecture de police de Paris victime d'un piratage ?
Foxconn et l'État japonais se disputent Sharp
Haut de page