Ghost Blade : parce que la Dreamcast n'est pas tout à fait morte

Par
Le 18 septembre 2015
 0
Arrêtée depuis bien longtemps par SEGA, la console Dreamcast est aujourd'hui encore soutenue par quelques créateurs, tel HuCast, qui sort Ghost Blade.

Distribuée à partir de novembre 1998 au Japon - et un an plus tard en Europe -, la Dreamcast aura été le chant du cygne pour SEGA qui s'est ensuite définitivement retiré des consoles pour se focaliser sur l'édition de jeux. Un chant du cygne qui reste gravé dans de nombreuses mémoires et pour lequel l'engouement ne faiblit pas, plus de dix ans après l'arrêt de la production.

Aujourd'hui, de nombreux fans continuent de faire vivre la console, et les passionnés de HuCast Games font partie de ces doux dingues qui développent encore sur Dreamcast. Ainsi, le studio vient-il de lancer Ghost Blade, le dernier d'une longue série de shoot them up à scrolling vertical, véritable marque de fabrique de la console de SEGA.

S'il ne fait pas dans l'originalité débridée, Ghost Blade est un vibrant hommage à cette génération de jeux. Il dispose d'une réalisation soignée, permet de choisir son vaisseau parmi un ensemble de trois, et propose cinq vastes niveaux avec les inévitables combats de boss. Notez par ailleurs qu'un mode deux joueurs est au menu et que la bande-son - composée par Rafael Dyll - mérite que l'on s'y attarde.

Disponible sur le site de HuCast Games, Ghost Blade risque cependant de faire tiquer les fans : il en coûte effectivement 32,95 euros pour en faire l'acquisition.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Jeux vidéo

scroll top