Gamescom 2015 - Mafia 3 : Nouvelle-Orléans, Rolling Stones et forte impression !

Nerces Nerces sur Twitter Nerces sur Linkedin
Spécialiste Hardware et Gaming
07 août 2015 à 13h35
0
Objet de multiples rumeurs depuis déjà plusieurs mois - années diront certains - Mafia 3 était présenté en bonne et due forme par 2K Games et Hangar 13 lors de la Gamescom 2015. Même si le jeu n'est pas attendu avant l'année prochaine, nous ne pouvions manquer pareil événement.

Si le thème et les principaux concepts se retrouvent depuis Mafia The City of Lost Heaven, les trois opus de la franchise ne sont pas des suites au sens strict du terme. Ainsi, Mafia 3 se déroule une bonne quinzaine d'années après la conclusion du précédent volet et nous propose, une fois encore, d'incarner un tout nouveau héros, Lincoln Clay. Orphelin, ce dernier n'a pas eu une enfance particulièrement réjouissante et, à la mort de ses parents, a succédé la fermeture de son orphelinat. Par la suite, l'armée l'a aidé à trouver un minimum de stabilité, mais à son retour du Vietnam, rien ni personne ne l'attendait vraiment.

« There is a house in New Orleans... »

1968, Nouvelle-Orléans. C'est à ce retour du Vietnam que Mafia 3 débute réellement. Alors que Lincoln n'a guère de perspective dans la vie, il trouve un relatif soutien auprès de la mafia locale. Les choses ne tardent cependant pas dégénérer et si nos hôtes de Hangar 13 n'ont pas souhaité détailler l'élément déclencheur, Lincoln se retrouve bien vite à monter sa propre organisation criminelle et à lutter contre la pègre de Louisiane.

Voilà pour le scénario d'un Mafia 3 qui promet son lot de rebondissements au travers d'une histoire riche de multiples quêtes et complétée par autant de cinématiques de qualité. Reste que les développeurs avaient davantage dans l'idée de détailler le monde ouvert du jeu. Tout à la fois marque de fabrique de la série et petite déception sur le second opus, cet open world profite ici de la Nouvelle-Orléans pour nous en mettre plein la vue, et ce, même si notre présentation aura bien sûr été trop courte !

03E8000008134116-photo-mafia-3.jpg

Les développeurs de Hangar 13 n'ont pas essayé de reproduire une ville authentique, mais plutôt de reproduire une certaine atmosphère. Nonobstant, l'architecture de la ville se rapproche des standards auxquels on peut s'attendre et il faut bien reconnaître que le résultat est d'autant plus impressionnant que l'ensemble grouille de vie, les gens se promènent, certains s'engueulent, d'autres font la manche et, enfin, on peut même assister à une arrestation ou deux.

À ce niveau, libre au joueur d'intervenir ce qui, selon le cas, peut éventuellement lancer une quête secondaire. Nos hôtes ne voulaient cependant pas creuser davantage cette question. Sans entrer dans des détails inutiles, Lincoln devait retrouver la piste d'un potentiel informateur... qui ne l'était d'ailleurs pas forcément de son plein gré !

« Please allow me to introduce myself... »

Une piste qui nous a permis de découvrir, tour à tour, un cimetière squatté par de nombreux camés, un interrogatoire musclé au volant d'une voiture et une infiltration au sein d'un club de la mafia planqué sous une boîte de jazz. Là, les développeurs de Hangar 13 ont tenu à insister sur l'ouverture des différentes missions, des différents lieux. Il était par exemple fort possible d'entrer dans la boîte flingues en mains, mais aussi de privilégier une approche un peu plus subtile en cherchant une entrée dissimulée.

03E8000008134114-photo-mafia-3.jpg

Petite déception sur cette scène précise, car la discrétion de notre hôte était vraiment très relative : il a certes pris les ennemis un par un, mais il a malgré tout éliminé tout le monde ou presque avant de conclure sa mission sur une énorme fusillade ! Reste que même ainsi, la séquence valait son pesant de cacahuètes : ambiance sonore, niveau de détails, mise en scène... un spectacle autant pour les yeux que pour les oreilles !

La réussite de la mission nous a permis de découvrir un élément de jeu dont on cerne encore assez mal les implications. Lincoln volait le contrôle du club à la mafia et affirmait ainsi un peu plus son emprise sur la ville. Il confiait alors les rênes du club à l'un de ses lieutenants... l'occasion de revoir Vito Scaletta de Mafia 2 dans le rôle du capo. Des lieutenants que l'on peut aussi appeler en soutien dès lors que l'on trouve une cabine téléphonique : selon le cas, ils peuvent amener des renforts, détourner l'attention de la police ou la corrompre carrément.

S'il ne s'agissait bien sûr que d'une légère mise en bouche, ce premier aperçu de Mafia 3 a su trouver « les mots » pour nous convaincre. Le début de cette démo - sur fond de House of the Rising Sun - et la fin - avec Paint it Black - constituent de véritables moments de gloire et nous espérons simplement que le reste du jeu sera à l'avenant. Sortie courant 2016 sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

FLoC, de Google, le traçage sans cookies : cohortes et protection des utilisateurs, nos explications
Détruire un satellite : l'art de la dissuasion militaire en orbite
Test Xgimi Horizon Pro : un vidéoprojecteur 4K polyvalent offrant une belle image
Airbnb et néo-nomadisme : 24% des réservations sont maintenant de plus de 4 semaines
Android 12 : la nouvelle interface se dévoile avant la Google I/O
Ethereum : tour d'horizon et chiffres clés sur l'écosystème de la deuxième cryptomonnaie mondiale
L'Italie condamne Google à une amende de 102 millions d'euros pour abus de position dominante
Netflix, Disney+, Apple TV+ et Prime video : quelles sont les nouveautés de la SVoD en mai 2021 ?
Chute de prix sur les Apple AirPods Pro chez Amazon 🔥
La Nuit des temps : le mythe du traducteur universel automatique
Haut de page