QuakeCon : le nouveau Doom sera un jeu nerveux, sans mode coopératif

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
01 juin 2018 à 15h36
0
Présenté plus en détails à l'occasion de la QuakeCon 2015, le prochain Doom s'annonce comme un FPS rapide où la gestion des mouvements sera la clef du succès.

Il y a quelques mois, l'un des principaux responsables du projet Doom chez id Software avait déçu de nombreux fans de la franchise. Marty Stratton avait alors expliqué que le nouveau Doom ne devait « pas être pris trop sérieusement ».

Une déclaration qui selon le principal intéressé a été mal interprétée par les joueurs. À l'occasion de la QuakeCon 2015 qui s'est tenue les 23, 24 et 25 juillet dernier à Dallas, Marty Stratton a pu revenir sur ses propos. Il a ainsi précisé que le « pas trop sérieusement » se référait bien davantage au style du jeu qu'à l'implication de l'équipe de développement.

Doom 3 (2004) et son extension Resurrection of Evil (2005) insistaient davantage sur l'ambiance et le côté oppressant des situations. En revanche, les premiers opus de la franchise - au cours des années 90 - étaient des jeux « plus fun » et c'est vers ces premiers opus qu'id Software se tourne aujourd'hui : le prochain Doom doit être plus proche de ces jeux des années 90.

03E8000008121188-photo-doom.jpg

Cité par nos confrères de PCGamer, Marty Stratton a ainsi insisté sur la notion de mouvement. Le déplacement du joueur est un des éléments clefs de ce Doom : « Il n'est pas question de voir les joueurs s'arrêter pour regagner de la vie, il faut au contraire les pousser à aller de l'avant, à voir les ressources du jeu ».

Le développeur est revenu sur la notion de glory kills, cette conclusion brutale, au corps-à-corps, d'un combat. La réussite d'un glory kills doit permettre au joueur de récupérer de la vie, voire des munitions et, ce faisant, elle pousse à aller de l'avant. Pour être correctement intégré au jeu et qu'il ne coupe pas l'action, un glory kills doit être rapide et s'exécuter en un clin d'œil : Marty Stratton indique qu'entre le déclenchement et la fin de ce glory kill, il ne doit s'écouler que 600 à 700 millisecondes.

Cette rapidité de l'action, Hugo Martin - directeur artistique sur le projet - l'a parfaitement illustrée en parlant de « se sentir comme Bruce Lee armé d'un shotgun sur un skateboard » !

Enfin, si un mode multijoueur sera bien sûr au programme, Doom ne proposera en revanche aucun mode coopératif. La campagne solo est et restera solo... même si id Software laisse la porte ouverte à des mods permettant de propose pareille option.

Doom ne devrait pas voir le jour avant le printemps 2016 sur PC (Windows, Linux), PlayStation 4 et Xbox One.

01A4000008121178-photo-doom.jpg
01A4000008121180-photo-doom.jpg

0356000008121186-photo-doom.jpg

01A4000008121182-photo-doom.jpg
01A4000008121184-photo-doom.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

iPhone 6 : un prototype (?) en vente sur eBay pour 7 000 dollars
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
L'Ukraine dans le noir à cause d'un virus informatique ?
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page