Hearthstone : plus de revenus sur tablettes / mobiles que sur PC

0
Studio emblématique de la plateforme PC, Blizzard engrange plus d'argent sur la version tablettes / mobiles d'Hearthstone. Vers un changement d'orientation ?

Disponible depuis un peu plus d'un an sur PC (Windows et Mac OS), Hearthstone est à classer parmi les les jeux de cartes à collectionner, mais aussi parmi les free-to-play. Imaginé par une petite équipe au sein du studio californien, il se joue effectivement sans dépenser un centime... du moins, au départ.

Par la suite, il est possible de dépenser les fameuses « pièces d'or » qui permettent d'obtenir des cartes supplémentaires au travers de booster packs, mais aussi d'acheter les deux extensions Naxxramas et Rochenoire. Ces pièces d'or, on peut bien sûr les acquérir en jouant, mais il est aussi possible de s'en passer complètement en dépensant de l'argent véritable. D'ailleurs, Blizzard a récemment mis en place un système de « portrait de classes » que l'on ne peut obtenir qu'en dépensant des euros.

Sans surprise, Blizzard compte beaucoup sur ces micro-transactions pour rentabiliser le projet Hearthstone, mais plus étonnant, c'est finalement sur tablettes et mobiles que le studio engrange aujourd'hui le plus d'argent.

08115866-photo-hearthstone.jpg

Au travers d'un article détaillant le concept de l'outil SuperData Arcade, les analystes de SuperDataSearch mettent effectivement en évidence le fait que depuis le début de l'année 2015, les ventes tablettes / mobiles ont complètement pris le pas sur les ventes Windows / Mac OS. La sortie sur iPad (avril 2014) a sonné le démarrage pour les plateformes mobiles, mais c'est surtout l'arrivée du jeu sur smartphones (Android et iOS, en avril 2015) qui a changé la donne.

Entre mars et avril 2015, les revenus engrangés sur mobiles ont été multipliés par 4 alors que les revenus Windows / Mac OS sont en chute libre. Hearthstone profite à plein de l'interface tactile, mais pour expliquer ce phénomène, certains utilisateurs évoquent aussi le fait que les micro-transactions reviendraient finalement moins cher sur mobiles.

Si ce renversement de tendance pourrait bien pousser Blizzard à s'intéresser encore un peu plus aux plateformes mobiles, une chose est d'ores et déjà certaine : l'avenir d'Hearthstone est radieux. Avant même cette montée en puissance de la version mobile, il avait déjà réuni plus de 30 millions de joueurs. Mieux, Hearthstone et Destiny ont, depuis leur lancement, permis à Activision Blizzard de réaliser un chiffre d'affaires de près d'un milliard de dollars.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet