The Witcher 3 : le décalage entre les promesses et la réalité

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
11 mai 2015 à 09h48
0
Bien connus des amateurs de jeux vidéo, les termes downgrade et bullshots sont à la mode en ce moment : ils résument les promesses non-tenues, les images truquées et, plus récent, les baisses techniques opérées au cours du processus de création d'un jeu.

Prévu pour le 19 mai prochain sur PC, PlayStation 4 et Xbox One, The Witcher 3 : Wild Hunt est sans aucun doute l'un des jeux les plus attendus de ce printemps 2015. Ses développeurs, les Polonais de CD Projekt RED, font saliver les joueurs depuis des mois avec des démonstrations techniques toutes plus impressionnantes les unes que les autres. Mais, alors que certains testeurs ont entre les mains la version finale du jeu, plusieurs joueurs ont remarqué de nombreuses différences entre les premières démos et les dernières images / vidéos diffusées par le studio.

Diffusé via Imgur, le résultat de ces comparaisons est parfois éloquent. En fonction des images, on remarque par exemple une perte de définition des arrière-plans, des murs dessinés avec beaucoup plus de précision et de finesse, des flammes et des effets de particules bien plus réussis, des jeux de lumière qui participaient davantage à l'ambiance des scènes, une végétation plus « naturelle »...

000000DC08032902-photo-the-witcher-3-le-downgrade-en-images.jpg
000000DC08032930-photo-the-witcher-3-le-downgrade-en-images.jpg
000000DC08032932-photo-the-witcher-3-le-downgrade-en-images.jpg

Divers éléments graphiques semblent avoir été revus à la baisse entre 2013-2014 et 2015

Il n'est évidemment pas question pour nous de critiquer le jeu en lui-même... en tout cas, pas pour le moment. En revanche, on ne peut que regretter ce qui semble être une moindre ambition technique. Un problème d'autant plus gênant qu'il nous rappelle forcément l'événement Aliens Colonial Marines. Souvenez-vous de ce remarquable décalage entre la présentation du jeu en 2012 et la version effectivement commercialisée en février 2013.


Le studio Gearbox Software avait d'abord nié tout changement avant de se rendre à l'évidence et de reconnaître - à demi-mots - qu'il avait été obligé de revoir ses ambitions à la baisse. Problème, où se situe ici la différence entre la malhonnêteté évidente (savoir qu'on ne pourra jamais aboutir à une telle qualité) et le simple enthousiasme un peu déconnecté des réalités ? Difficile, mais la technique qui vise à embellir les captures d'écran à l'aide de Photoshop a hélas encore de beaux jours devant elle.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
scroll top