USA : une ville du Connecticut rachète les jeux vidéo violents pour les brûler

03 janvier 2013 à 16h56
0
La ville de Southington, dans le Connecticut, a décidé de partir en guerre contre les jeux vidéo violents : un collectif communautaire a mis en place un programme de rachat en bons-cadeaux des jeux vidéo jugés violents, pour les brûler par la suite.

00FA000005636848-photo-southington.jpg
Southington est une petite ville située à une cinquantaine de kilomètres de Newton, qui a fait la Une des journaux du monde entier il y a peu en raison d'un massacre survenu dans un établissement scolaire. Un drame qui a relancé pour la énième fois la stigmatisation des jeux vidéo violents, bien que les réelles motivations du tueur demeurent inconnues à ce jour.

La bourgade de 40 000 habitants a pris l'initiative d'organiser, le 12 janvier prochain, un programme de « retour volontaire de jeux vidéo violents » : pour chaque jeu violent rapporté au collectif SouthingtonSOS, qui compte en son sein des membres de la chambre de commerce, des pompiers, le centre YMCA local, des fonctionnaires et des membres de l'église, les habitants de la ville recevront 25 dollars de bons-cadeaux à dépenser dans « d'autres formes de divertissement », comme dans le centre aquatique local.

Le document publié par la municipalité (PDF) précise même que les CD et DVD violents seront également acceptés. L'ensemble de la récolte sera « cassé, jeté dans une poubelle de la ville et probablement incinéré par la suite » a déclaré le surintendant de l'école de la ville, qui supervise l'opération.

Ce dernier ajoute que « l'action du groupe n'est pas destinée à être interprétée une déclaration attestant que les jeux vidéo violents sont à l'origine de la violence survenue à Newton le 14 décembre. » Néanmoins, le discours a en tendance à mettre ce loisir vidéoludique dans le même sac que « l'insuffisance des lois de contrôle des armes, la culture de la violence et une culture de loisirs de la violence » pour justifier la hausse de la criminalité.

Pour le directeur du YMCA local, cette initiative pourrait permettre « aux enfants et aux parents d'avoir une conversation autour de la violence. » Reste désormais à savoir si les habitants de Southington adhéreront à l'initiative : gageons que la ville communiquera sur la question après le 12 janvier, peut-être autour d'un feu de joie...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top