Folding@home et PS3 : Sony met fin à son partenariat avec l'université de Stanford

22 octobre 2012 à 11h52
0
Le partenariat entre Sony et l'université de Stanford, qui s'est principalement traduit par l'intégration du programme Folding@home sur la Playstation 3, s'arrêtera à la fin du mois. La console de la firme japonaise sera mise à jour pour supprimer cette fonctionnalité, qui permet d'utiliser la puissance de calcul inutilisée de la machine pour faire le tri dans des données scientifiques.

05473919-photo-folding-home.jpg
Lancé en 2000, le projet Folding@home vise à étudier des données récoltées dans le cadre de recherches médicales, plus précisément dans le traitement de maladies comme les cancers ou Alzheimer. En analysant le repliement de protéines dans une grande quantité de situations, les scientifiques en cernent davantage le processus et peuvent en tirer des informations, notamment pour la fabrication de médicaments. Le problème, c'est que l'énorme quantité d'information à traiter prendrait trop de temps dans l'intimité d'un laboratoire : c'est là que Folding@home entre en jeu, en permettant aux utilisateurs d'un ordinateur d'utiliser la mémoire du GPU non-exploitée de ce dernier pour participer aux calculs.

Depuis plusieurs années, Folding@home était également disponible sur la Playstation 3 de Sony : il suffisait alors d'activer la fonctionnalité pour que la console traite des paquets de données avec sa puissance de calcul non-exploitée. Mais avec la mise à jour 4.30 que la firme japonaise compte déployer mardi 23 octobre, cette fonction disparaîtra de la console.

« Début novembre 2012, nous allons mettre fin aux services de Life with Playstation. » explique un billet de blog sur le site officiel de Playstation. « Cela marque la conclusion de notre participation au projet de l'université de Stanford Folding@home » ajoute le site.

« Compte tenu de la contribution de la PS3 à ce projet, nous avons décidé de résilier notre partenariat après en avoir discuté avec l'université de Stanford » poursuit Sony. Au total, 100 millions d'heures de calculs ont été réalisées depuis 15 millions de consoles qui ont pris part au projet, depuis 2007. Le parc mondial de consoles était estimé à 67 millions début octobre.

01F4000005473917-photo-folding-home.jpg
Folding@home sur PS3

Un joli succès pour la démarche, qui s'ajoute à une bonne prédisposition pour le processeur Cell de la console à participer efficacement à ce projet. « Il est 20 fois plus rapide que celui d'un PC. Ce n'est pas 20%, mais 20 fois, donc une hausse de 2000% par rapport à un PC moyen » explique la FAQ du projet.

La décision de Sony peut sembler abrupte et rapide, mais on peut penser que l'entreprise a désormais d'autres plans en la matière : on peut également souligner qu'il est toujours possible de participer à Folding@home en installant le logiciel sur un ordinateur.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft annonce avoir vendu 70 millions de Xbox 360
Joe Mobile : lancement le 23 octobre par SFR
Philips : de solides résultats tirés par toutes les divisions
Introduction en bourse de Facebook : la SEC n'a pas trouvé de preuves d'irrégularités
Google : le détail de la conférence du 29 octobre dans la nature
Yahoo : nouvelles acquisitions en vue ?
La presse brésilienne satisfaite d'avoir quitté Google News
Pheed : le nouveau réseau social coupe les ponts avec Twitter
AMD : nouveau pilote et promo de fin d'année pour les Radeon HD (màj)
Taxer les liens de recherche ? Google menace, Bercy consulte
Haut de page