Diablo III : Blizzard impose de nouvelles restrictions lors d'un achat dématérialisé

22 juin 2012 à 13h10
0
05161532-photo-diablo-3.jpg
La mise à jour 1.0.3 de Diablo III publiée en milieu de semaine a apporté avec elles de nombreux rééquilibrages dans le jeu, mais également une nouvelle condition d'utilisation du titre lorsque ce dernier est acheté par le biais de Battle.net : le joueur voit désormais sa version de jeu limitée tant que Blizzard n'a pas contrôlé sa méthode de paiement.

« Pour des raisons de sécurité et afin de veiller à l'intégrité du service offert par le jeu et l'hôtel des ventes, les joueurs qui achètent la version de Diablo III en téléchargement devront peut-être attendre que la procédure de vérification de leur paiement soit terminée avant de pouvoir accéder à certaines fonctionnalités du jeu » explique un message posté aujourd'hui sur le forum français d'assistance technique de Diablo III. Le communiqué explique que « Bien que la plupart des paiements soient approuvés et que les limitations soient levées dans les 24 heures, cette opération peut prendre jusqu'à 72 heures dans certains cas. »

En d'autres termes, les acheteurs de Diablo III qui depuis la dernière mise à jour par la plateforme officielle de Blizzard, c'est à dire Battle.net, voient leur champ de perspectives limité dans le jeu qu'ils ont payé. Précisément, ils n'ont accès jusqu'à validation de leur paiement qu'au contenu de l'offre découverte, à savoir l'Acte 1 du jeu jusqu'au Roi Squelette, la montée du personnage bloquée au niveau 13, pas d'accès aux parties publiques ni aux hôtels des ventes.

Blizzard insiste sur le fait que cette vérification est nécessaire pour s'assurer que l'achat du jeu n'a pas été effectué avec une carte bancaire volée, carte qui pourrait par la suite servir à alimenter le compte lié à l'hôtel des ventes en argent réel.

Si la démarche vise effectivement à « protéger les joueurs », elle est cependant loin d'être transparente pour ces derniers qui sont restreints, au mieux plusieurs heures, au pire plusieurs jours, pour bénéficier de l'ensemble du contenu d'un jeu acheté plein tarif. La situation est néanmoins facile à contourner puisqu'il suffit d'acheter une version boîte du jeu, ou une version numérique ailleurs que sur Battle.net... ce qui risque de potentiellement déboucher sur une situation similaire à celle des clés russes.

En somme, d'aucuns diront qu'il s'agit là d'un mal pour un bien, mais cette nouvelle modification à la volée des conditions d'accès à Diablo III risque de ne pas redorer le blason de Blizzard, fortement mis à mal depuis la sortie du jeu.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
scroll top