Diablo III : Blizzard impose de nouvelles restrictions lors d'un achat dématérialisé

22 juin 2012 à 13h10
0
05161532-photo-diablo-3.jpg
La mise à jour 1.0.3 de Diablo III publiée en milieu de semaine a apporté avec elles de nombreux rééquilibrages dans le jeu, mais également une nouvelle condition d'utilisation du titre lorsque ce dernier est acheté par le biais de Battle.net : le joueur voit désormais sa version de jeu limitée tant que Blizzard n'a pas contrôlé sa méthode de paiement.

« Pour des raisons de sécurité et afin de veiller à l'intégrité du service offert par le jeu et l'hôtel des ventes, les joueurs qui achètent la version de Diablo III en téléchargement devront peut-être attendre que la procédure de vérification de leur paiement soit terminée avant de pouvoir accéder à certaines fonctionnalités du jeu » explique un message posté aujourd'hui sur le forum français d'assistance technique de Diablo III. Le communiqué explique que « Bien que la plupart des paiements soient approuvés et que les limitations soient levées dans les 24 heures, cette opération peut prendre jusqu'à 72 heures dans certains cas. »

En d'autres termes, les acheteurs de Diablo III qui depuis la dernière mise à jour par la plateforme officielle de Blizzard, c'est à dire Battle.net, voient leur champ de perspectives limité dans le jeu qu'ils ont payé. Précisément, ils n'ont accès jusqu'à validation de leur paiement qu'au contenu de l'offre découverte, à savoir l'Acte 1 du jeu jusqu'au Roi Squelette, la montée du personnage bloquée au niveau 13, pas d'accès aux parties publiques ni aux hôtels des ventes.

Blizzard insiste sur le fait que cette vérification est nécessaire pour s'assurer que l'achat du jeu n'a pas été effectué avec une carte bancaire volée, carte qui pourrait par la suite servir à alimenter le compte lié à l'hôtel des ventes en argent réel.

Si la démarche vise effectivement à « protéger les joueurs », elle est cependant loin d'être transparente pour ces derniers qui sont restreints, au mieux plusieurs heures, au pire plusieurs jours, pour bénéficier de l'ensemble du contenu d'un jeu acheté plein tarif. La situation est néanmoins facile à contourner puisqu'il suffit d'acheter une version boîte du jeu, ou une version numérique ailleurs que sur Battle.net... ce qui risque de potentiellement déboucher sur une situation similaire à celle des clés russes.

En somme, d'aucuns diront qu'il s'agit là d'un mal pour un bien, mais cette nouvelle modification à la volée des conditions d'accès à Diablo III risque de ne pas redorer le blason de Blizzard, fortement mis à mal depuis la sortie du jeu.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
Uber s'enfonce (un peu plus) dans l'incertitude et licencie plus de 400 employés
iPhone 11 : tout savoir sur le processeur A13 Bionic qui l'anime
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top