Hack de la PS3 : Sony a accès aux adresses IP des internautes concernés

07 mars 2011 à 13h55
0
03372414-photo-geohot-aka-george-hotz.jpg
La justice californienne vient, une nouvelle fois, de donner gain de cause à Sony dans l'affaire du hack de la Playstation 3. La firme japonaise vient de recevoir l'aval du tribunal pour accéder aux adresses IP des internautes ayant visité le site du hack GeoHot depuis janvier 2009. La liste risque d'être longue...

Sony semble bien décidé à faire de George Hotz, alias GeoHot, un exemple dans sa lutte contre le piratage de sa Playstation 3. L'entreprise vient de gagner une nouvelle victoire, en obtenant du tribunal de San Francisco une citation à comparaitre de Bluehost, l'hébergeur du site du hacker. Ce dernier devra donc fournir à Sony « les logs du serveur, les journaux d'adresses IP, les informations liées au compte » de George Hotz. Bluehost sera également tenu de fournir toutes les informations à disposition concernant les personnes ayant téléchargé des fichiers sur le site, dont le fameux jailbreak destiné à la PS3.

L'hébergeur n'est pas le seul à avoir été cité à comparaitre puisque c'est également le cas de Twitter et de Google via Youtube et Blogger, qui devront eux aussi fournir les journaux permettant d'identifier les personnes qui ont visionné les vidéos du hacker ou qui ont partagé des informations sur leur blog ou via la plateforme de microblogging.

C'est donc une étape importante dans les démarches juridiques entamées par Sony : on se souvient que, début janvier, la cour fédérale de San Francisco doutait de sa compétence dans l'affaire, et suggérait que les poursuites aient lieu dans le New Jersey où réside GeoHot. Wired explique que les logs ayant démontré qu'un grand nombre de téléchargements du firmware incriminé avaient eu lieu en Californie, le tribunal local a finalement décidé de garder la main sur l'affaire.

Les informations récoltées par le biais de ces différentes assignations permettront à Sony d'étoffer considérablement le dossier que l'entreprise monte actuellement contre GeoHot, en vue d'un très probable procès. Seules les adresses IP de résidents américains sont néanmoins concernées par ce nouveau rebondissement, qui n'est sans doute pas le dernier.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'iPad 2 obligerait Samsung à revoir ses stratégies
Western Digital va racheter la division stockage de Hitachi pour 4,3 milliards de dollars
Une variante du malware ZeuS identifiée sur BlackBerry
La boutique d'app pour Android d'Amazon contiendra des DRM
Virgin Mobile dégaine son offre
Samsung Galaxy Pro : un petit smartphone à clavier complet en préparation
Olivetti Olipad : une tablette sur Tegra 2 à 399 euros
Etude IDC : le marché du logiciel de stockage a pris 10,6% au quatrième trimestre 2010
Asus lance des cartes mères AMD Fusion mini ITX et micro ATX
La sécurité de l'Android Market revue à la hausse
Haut de page