Starcraft II : Blizzard bannit plus de 5000 tricheurs

04 octobre 2010 à 12h15
0
00FA000003410754-photo-starcraft-ii-wings-of-liberty.jpg
Après la prévention, la sanction : Blizzard a commencé à bannir les joueurs de Starcraft II utilisant des hacks et autres exploits pour augmenter leurs performances sur le jeu de stratégie en temps réel. L'éditeur a annoncé ce week-end que plus de 5000 tricheurs avaient déjà été sanctionnés en voyant leur accès coupé à Battle.net.

« Nous avons récemment pris des mesures, y compris des suspensions et des bannissements, pour plus de 5000 joueurs de Starcraft II ayant violés les conditions d'utilisation de Battle.net en trichant et/ou en utilisant des programmes de hack durant leurs parties. En plus de porter atteinte à l'esprit de concurrence loyale qui est essentiel sur Battle.net, la tricherie et le piratage peuvent conduire à des problèmes de stabilité et de performances sur le service » a expliqué Blizzard sur le blog officiel du jeu.

Bannir les tricheurs de Battle.net n'est pas une nouveauté chez Blizzard qui mène cette croisade depuis longtemps. En avril dernier, l'éditeur avait banni plus de 320 000 joueurs du service qui utilisaient des hacks et des exploits dans Warcraft III et Diablo II, des jeux âgés d'une dizaine d'années mais sur lesquels la firme garde un œil attentif.

Se faire prendre en train de tricher sur Starcraft II entraine une lourde sanction pour le joueur, qui se voit contraint de devoir racheter une licence de jeu pour pouvoir rejouer en ligne.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft
L'ANFR simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
scroll top