Deux ados arrêtés par la police pour avoir contrefait le MMORPG Dofus

01 septembre 2010 à 13h38
0
012C000001941558-photo-dofus.jpg
La société roubaisienne Ankama, à l'origine du MMORPG Dofus a porté plainte pour contrefaçon de son jeu en mai dernier. Depuis, deux mineurs soupçonnés d'être à l'origine de la contrefaçon en question ont été arrêtés : les deux ados auraient réussis à engranger 80 000 euros en 6 mois grâce à un serveur privé proposant une version « simplifiée » de Dofus.

Les serveurs privés de MMORPG sont légion depuis des années et si pour des géants du marché, la « fuite » de quelques milliers de joueurs vers des solutions illégales peut passer relativement inaperçue, pour des titres plus locaux, la différence semble bien plus visible : c'est d'ailleurs une baisse notable de ses abonnés au jeu Dofus, en mai dernier, qui a mis la puce à l'oreille d'Ankama.

La société, qui revendique 3,5 millions d'abonnés sur son jeu en ligne, a rapidement découvert un site du nom d'Arkanic, proposant une contrefaçon de Dofus hébergée sur un serveur privé. La plateforme incluait une boutique d'objets virtuels qui permettait, par l'intermédiaire de micro-paiements, de gonfler le matériel des personnages incarnés par les joueurs. Ankama a alors déposé plainte pour contrefaçon, et la PJ de Lille, saisie de l'affaire, a rapidement lancé les procédures pour identifier les personnes se cachant derrière les pseudonymes de Yuko et Maxou1210.

Depuis, deux lycéens âgés de 15 ans ont été arrêtés, le premier dans le Loiret le 7 juin dernier et le second en région parisienne le 24 août. A en croire La Voix du Nord, qui rapporte l'histoire, les parents du « cerveau » de l'affaire pensaient que l'activité de leur enfant - qui aurait, à lui seul, accumulé 61 000 euros en quelques mois - était « légale ».

Les deux ados, qui ne se sont jusque-là jamais rencontrés ailleurs que sur le Web, feront connaissance au tribunal puisqu'ils sont aujourd'hui poursuivis pour contrefaçon en bande organisée, ce qui pourrait leur valoir 5 ans d'emprisonnement et 500 000 euros d'amende, sans compter les dommages et intérêts qu'Ankama pourrait leur réclamer.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Apple supprime l'application iOS de Shadow pour violation des règles de l'App Store

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top