Gamersband : la géolocalisation sociale au service des joueurs ?

27 août 2010 à 18h45
0
00C8000003495078-photo-gamersband.jpg
C'est le 21 septembre prochain que sera lancé Gamersband, annoncé par ses créateurs comme « le premier réseau géo-social pour les joueurs de jeux vidéo ». Le site se donne en effet pour objectif de réunir les joueurs de toutes les plateformes - consoles, PC et Mac - et de les localiser pour mieux les mettre en relation avec d'autres gamers vivant à proximité.

Un concept issu de l'imagination de deux français, Antoine Frankart et Matthieu Dallon. Ce dernier, connu des amateurs d'e-sport pour être à l'origine de la Coupe du Monde des Jeux Vidéo, du Trophée Fnac du Jeu Vidéo ou encore de Cyberleagues, croit dur comme fer au potentiel des réseaux sociaux et de la géolocalisation pour développer son expérience de jeux : « On a regardé ce qui se faisait aux USA, on a suivi le développement de FourSquare, de Facebook, et on s'est dit qu'il fallait appliquer ce potentiel au monde du jeu vidéo et le développer » explique-t-il.

Fédérer les plateformes et les joueurs

Lors de l'inscription, l'utilisateur sera invité à indiquer sur son profil les jeux auxquels il joue et à indiquer son adresse pour être localisé sur l'interface, qui fonctionne avec la cartographie de Google Maps. Il sera ainsi possible de connaître le nombre de joueurs évoluant à proximité, les jeux en leur possession et leur niveau. Libre ensuite aux utilisateurs de prendre contacts entre eux pour organiser des parties. « L'objectif, c'est de permettre aux joueurs de redécouvrir leur environnement de proximité » explique Matthieu Dallon. « 80% des joueurs jouent seuls, alors que la plupart des jeux sont conçus pour être joués à plusieurs. L'idée est donc de se servir du réseau social pour trouver des joueurs à côté de chez soi : ça fait déjà 10 ans qu'on joue sur Internet, il est temps de redécouvrir les joueurs du coin de la rue. »

00FA000003495076-photo-gamersband.jpg
Une démarche qui apparaît comme ambitieuse, mais également en décalage avec la tendance actuelle dans le milieu du jeu vidéo où le multijoueur en ligne fait tout pour faciliter la vie des adeptes pour trouver des adversaires sans quitter son canapé, via des interfaces conçues pour, et déjà très nombreuses. « Nous n'avons pas la vocation à remplacer les plateformes existantes, mais nous nous voulons complémentaires. Les services de type PSN ou Xbox Live sont forcément propriétaires et ne couvrent pas les autres consoles. De notre côté, nous pouvons les fédérer grâce aux API proposées par les plateformes » détaille Matthieu Dallon.

Fédérer les joueurs et les plateformes, mais pas seulement, puisque Gamersband proposera également des classements de joueurs et des fonctionnalités pour organiser des tournois entre membres inscrits. En octobre, une application smartphone fera également son apparition pour permettre aux utilisateurs de se localiser avec précision, par exemple chez d'autres joueurs, pour que les matchs réalisés soient comptabilisés sur les deux profils. Des trophées sous forme de badges seront également proposés, à l'image de ce que fait FourSquare.

Le million d'inscrits en ligne de mire

00FA000003495074-photo-gamersband.jpg
L'objectif visé par les fondateurs de Gamersband : rassembler un million d'inscrits d'ici à 2012, et ce à travers le monde puisque le site sera lancé simultanément en anglais et en français dès le 21 septembre. Parmi eux, le site espère en convertir au moins 7 ou 8% à l'offre premium, qui permettra entre autre de consulter son classement au niveau national et de participer à des tournois à plus grande échelle que celle locale. « L'offre payante coûtera au maximum 1€ par mois. D'abord parce qu'on ne peut pas faire payer moins cher, et ensuite parce qu'on est sur une cible qui est habituée à ne rien payer sur Internet  » explique Matthieu Dallon.

Gamersband sera ouvert à la fin du mois de septembre, mais une bêta est actuellement en cours. Cette dernière rencontre d'ailleurs « un gros succès » selon le fondateur, et les nouvelles demandes d'accès ne sont pour le moment plus validées. Un système permettant aux bêta-testeurs d'inviter des amis à tester à leur tour la plateforme est néanmoins envisagé pour début septembre.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
scroll top