Aspirateur robot : une Coréenne se fait aspirer les cheveux en dormant par terre

10 février 2015 à 10h44
0
A l'heure où l'on parle de plus en plus de l'intelligence des robots et des risques pour l'humanité, l'histoire de cette Coréenne « attaquée » par son aspirateur autonome démontre qu'il faut être vigilant pour éviter les incidents.

« L'Attaque du robot aspirateur tueur », bientôt dans les salles de cinéma ? La plaisanterie ne ferait sans doute pas rire cette Coréenne de 52 ans résidant à Changwon, en Corée du Sud. En rentrant chez elle, elle a ressenti le besoin de faire une sieste, et s'est donc installée sur son futon posé au sol. Mais elle n'a pas pensé à désactiver son robot aspirateur avant d'aller dormir, ce qui a entrainé un incident domestique fort peu banal : le robot lui a aspiré les cheveux durant sa séance de nettoyage.

Prisonnière du robot, la malchanceuse n'a pas pu se libérer seule et s'est donc résolue à appeler les pompiers qui lui sont rapidement venus en aide. Elle a perdu quelques cheveux, mais a évité toute blessure grave, souligne le Guardian.

0320000007899001-photo-aspirateur-robot-cheveux.jpg
L'homme contre la machine !

Un risque réel dans les pays asiatiques

Dès le début de la médiatisation de ce cas, l'entreprise iRobot, qui commercialise les aspirateurs Roomba, a pris la parole. « Le robot aspirateur qui a aspiré les cheveux d'une femme en Corée du Sud n'était pas un Roomba » a expliqué un porte-parole de la marque à Mashable. « La sécurité de nos clients est primordiale, et tous nos produits sont strictement contrôlés avant d'arriver sur le marché. Cela comprend des technologies qui empêchent l'entremêlement, et des mécanismes qui désactivent le système de nettoyage lorsque le Roomba n'est pas sur le sol. »

Pour le site The Korea Bizwire, le problème soulevé par ce fait divers quelque peu insolite n'est pas anodin dans les pays où certaines activités se passent davantage au sol qu'ailleurs. C'est notamment le cas en Corée mais aussi au Japon, par exemple, où s'asseoir par terre et dormir sur des futons est répandu. « Dans ce genre de situation, mieux vaut faire preuve de prudence lorsqu'on utilise un robot aspirateur. » Le soulèvement des machines pourrait bien commencer dans la poussière.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top