Microsoft sanctionne des joueurs de Xbox One à l'origine d'une fuite d'infos sur Gears of War

15 mai 2015 à 10h04
0
Des possesseurs de Xbox One ayant partagé des informations confidentielles liées au service de bêta-test de Microsoft ont vu leurs comptes Xbox Live désactivés. Une sanction légitime selon l'entreprise, qui désire montrer l'exemple pour juguler les fuites.

Depuis quelques jours l'information circule sur Internet : le jeu Gears of War, initialement disponible sur Xbox 360, devrait faire l'objet d'une version remastérisée sur Xbox One. Preuve qui vient appuyer la rumeur : des captures d'écrans qui montrent effectivement une nouvelle version du titre.

Des clichés fuités initialement récupérés par des bêta-testeurs de la plateforme Global Beta Test Network de l'entreprise VMC, qui réalise des tests de services en ligne, notamment pour le compte de Microsoft. Par conséquent, des testeurs conviés à expérimenter les modes en ligne de la future Ultimate Edition de Gears of War n'ont pas respecté les critères de confidentialité en diffusant des captures d'écran du titre, encore non officiel.

0226000004645312-photo-gearsofwar2trailer.jpg

Action, réaction

La réaction de Microsoft à cette situation a été de désactiver les comptes Xbox Live des bêta-testeurs indélicats. Dans un premier temps, VMC avait déclaré que les consoles des joueurs concernés étaient inutilisables, mais la firme de Redmond a envoyé une déclaration au site Kotaku pour rétablir la vérité : « Pour être clair, si une console ne peut plus accéder au Xbox Live pour une violation des Conditions d'utilisation, elle peut encore être utilisée hors ligne. Les mesures prises par Microsoft ne rendent pas la console inutilisable. »

L'entreprise ne donne pas de détail concernant la manière dont elle a pu identifier les personnes à l'origine de la source, mais précise que la décision a été prise en se basant sur « un certains nombres de facteurs. » Il n'est pas non plus précisé si cette punition est temporaire ou définitive.

Pour les joueurs concernés, ne plus avoir accès aux services en ligne sous-entend ne plus pouvoir jouer en multijoueur, ou télécharger d'éléments sur le Xbox Live. Une punition sévère, mais les joueurs concernés acceptent les conditions d'utilisation des services de bêta-tests, et la situation ne fait que souligner les risques encourus lorsqu'elles sont enfreintes.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
scroll top