Gmail Motion n'est plus un poisson d'avril grâce à Kinect

01 juin 2018 à 15h36
0
012C000004139404-photo-gmail-motion.jpg
Présenté sous la forme d'un poisson d'avril vendredi dernier par Google, Gmail Motion pourrait parfaitement devenir réalité : l'Institute for Creative Technologies de l'Université de Californie du Sud a répondu à la firme de Moutain View en présentant un système permettant de piloter sa boîte mail par geste, grâce au Kinect de Microsoft.

Nommé SLOOW - Software Library Optimizing Obligatory Waving - ce programme permet donc de contrôler certaines actions de Gmail, comme ouvrir un message, lancer la fonction de réponse, ou encore fermer une fenêtre.



Le programme ne sert clairement pas à grand-chose - la vidéo admet d'ailleurs qu'il est « particulièrement ridicule » - mais il existe vraiment et démontre que le petit délire proposé en fin de semaine dernière par Google n'est pas aussi fantasque qu'il pourrait y paraître de prime abord, et qu'il peut être transposé dans la réalité en un week-end seulement.

En réalité, l'Institute for Creative Technologies se sert surtout de cette démonstration pour promouvoir FAAST - tout le contraire de SLOOW ! - un autre programme présenté récemment par le laboratoire. Ce dernier avait d'ailleurs réalisé pour l'occasion une démonstration avec World of Warcraft en décembre dernier.

Ci-dessous, la vidéo originale proposée par Google.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Test de Mozilla Firefox 4.0 : de retour au top ?
Haut de page