Un employé de Google propose 2000 dollars pour hacker le Kinect

15 novembre 2010 à 11h38
Matt Cutts, un ingénieur travaillant sur le moteur de recherche de Google, a publié via son blog personnel les modalités d'un concours visant à hacker le dispositif Microsoft Kinect. Inspiré par l'initiative d'Adafruit Industries qui proposait récemment 2000 dollars pour la distribution d'un pilote open source, Matt Cutts explique vouloir aller un peu plus loin et offrant également à ses lecteurs deux prix de 1000 dollars.

Une nouvelle fois la communauté est donc invitée à se pencher sur la technologie de Microsoft et le hacker développant « l'application la plus cool » remportera 1000 dollars. Le blogueur explique qu'un autre prix de 1000 dollars sera attribué « à la personne ou à l'équipe qui a fait le plus d'efforts pour faciliter le processus de développement d'applications utilisant Kinect sur Linux ».

0226000003722576-photo-ec94375ea2-kinect-73048.jpg


Parmi les idées d'applications suggérées par Matt Cutts nous retrouvons une interface utilisateur calquée sur le film Minory Report avec une gestion des fenêtres contrôlée par le mouvement de la main. Il est également question de s'intéresser à la réalité augmentée et de pouvoir obtenir la reconstruction d'un objet en trois dimensions en manipulant plusieurs Kinect.

Pour de plus amples informations sur ce concours, les anglophones pourront se rendre ici.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La France va créer son commandement militaire de l'espace
La gamme Intel
Une
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
scroll top