Gamescom : Les Seigneurs de Fer redonnent un coup de neuf à Destiny

19 août 2016 à 16h12
0
Quatrième extension de Destiny, Les Seigneurs de Fer étoffe le contenu du jeu en ligne d'Activision mais notre prise en main à l'occasion de la Gamescom ne laisse pas présager de révolution profonde dans le gameplay.

Prévue pour le 20 septembre prochain sur PS4 et Xbox One, la quatrième extension de Destiny sera également la dernière. On sait depuis un moment déjà que Bungie planche sur le second volet de la franchise, et cet ultime ajout au tout premier jeu a surtout pour but de garder la communauté en éveil, en attendant la suite.

Cette nouvelle extension met à l'honneur la Bannière de Fer, bien connue des amateurs de PvP puisqu'elle est au centre d'événements communautaires depuis la sortie de Destiny. A sa tête, on trouve Saladin, le dernier des Seigneurs de Fer, et principal antagoniste de ce nouveau DLC. Au programme, un nouveau Raid, plusieurs nouveaux Assauts, un nouveau mode PvP, une nouvelle destination ou encore une nouvelle faction ennemie, nommée les Déchus symbiotiques. Le niveau de Lumière maximum augmente considérablement et de nombreux nouveaux équipements font également leur apparition - et le célèbre Gjallarhorn, lance-roquettes emblématique du jeu, fait son grand retour.

0320000008528196-photo-destiny-les-seigneurs-de-fer.jpg

Nous avons pu nous essayer au mode PvP Suprématie, nouveau venu dans cette extension. 2 maps étaient jouables sur les 4 nouvelles incluses au DLC. Concrètement, Suprématie mêle les performances personnelles (les frags) aux performances de l'équipe, puisque chaque ennemi tué perd une orbe que n'importe quel coéquipier de l'équipe adverse peut récupérer pour faire augmenter la suprématie de sa team. C'est cette donnée qui permet à une équipe de gagner ou pas la partie.

Un peu de fraîcheur est toujours bienvenue dans Destiny mais Suprématie ne réinvente pas la roue, et se contente d'apporter une variation supplémentaire aux mécaniques PvP du jeu. On peut toujours se contenter d'enchaîner les frags sans trop se soucier de la finalité de la partie, même si les meilleurs loots vont toujours aux gagnants.

0320000008528198-photo-destiny-les-seigneurs-de-fer.jpg

Un Assaut difficile, mais conventionnel

Quant à l'Assaut auquel nous avons pu nous essayer, il reprenait toutes les caractéristiques des autres Assauts du jeu, à savoir une progression nerveuse, des mini-quêtes permettant d'avancer, beaucoup d'ennemis à tuer - les fameux Déchus symbiotiques - ainsi qu'un boss à la fin. Malgré un peu de recherche dans un level design vertical faisant ressembler certaines zones à un labyrinthe, en trio, nous avons bouclé l'instance en une grosse demi-heure, le boss étant suffisamment corsé pour que l'on s'y prenne à deux fois.

0320000008528200-photo-destiny-les-seigneurs-de-fer.jpg

Le contenu des Seigneurs de Fer s'annonce riche, mais reste cependant dans les clous de ce que Destiny a l'habitude de proposer. On espère malgré tout que la partie scénarisée permettra d'en apprendre plus sur Saladin et la Bannière, et que l'expérience PvP sera remise un peu à plat pour permettre au jeu de survivre à l'absence de nouveaux DLC, en attendant l'arrivée de Destiny 2 tout du moins.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Analogue présente un DAC audio/vidéo pour brancher vos vieilles consoles sur une TV moderne

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top