Gamescom : South Park : L'Annale du Destin sonde les profondeurs de notre humour

Par
Le 19 août 2016
 0
Prévu pour la fin de l'année, South Park : L'Annale du Destin s'annonce encore plus trash que South Park : Le Bâton de la vérité. En plus d'un humour pipi-caca et d'une vulgarité qui frôle l'extase artistique, le jeu flingue avec brio la mode des adaptations de comics en films et séries.

S'il y a bien une chose que la série South Park maîtrise - en dehors des pets enflammés - c'est bien de parvenir à rebondir sur l'actualité avec un honorable sens du timing. Et alors que les adaptations d'histoires de super héros en films et en séries se multiplient, L'Annale du Destin met en scène toute la bande de salles gosses de la ville du Colorado dans un jeu de rôles où l'objectif est de devenir le super héros le plus célèbre, celui dont l'existence sera adaptée au cinéma ou sur Netflix - preuve ultime de réussite s'il en est.

L'intrigue démarre quelques jours seulement après la fin du Bâton de la Vérité : on incarne toujours le petit nouveau de South Park, qui après être sorti triomphant de sa quête fantasy, se rend compte que la mode est dépassée deux jours après et a laissé place aux super héros. Cartman, alias The Coon, est bien décidé à imposer son groupe de justiciers masqués à toute la ville, et surtout à la bande adverse. A cette occasion, le fils à sa maman a installé sa base secrète dans le sous-sol de sa maison.

0320000008527716-photo-south-park-l-annale-du-destin.jpg

Pas un pet de raffinement


On débute donc le jeu en explorant la maison de Cartman, y compris sa chambre et celle de sa mère - toujours aussi bien garnie d'objets douteux, comme dans le premier jeu. Un petit tour aux toilettes permet également de découvrir un mini-jeu qui consiste ni plus ni moins à doser sa concentration pour faire le caca parfait : en cas d'échec, on se retrouve avec un slip (très) sale dans l'inventaire. Si ce genre de situation ne vous fait pas rire, clairement, il ne sert à rien d'aller plus loin, puisque le jeu est truffé de blagues scatologiques - une touche est même dédiée au simple fait de péter, et les PNJ y sont très réactifs.

Au passage, nous avons pu expérimenter le fameux casque Nosulus Rift, qui à défaut de proposer une expérience en réalité virtuelle, apporte l'odorama au jeu. Vous vous prenez littéralement les odeurs de pets des personnages en plein dans le nez, ce qui est absolument dégoûtant, tout en étant terriblement cool. Cet accessoire ne devrait cependant pas être commercialisé - on sent d'ici votre déception.

0320000008527714-photo-south-park-l-annale-du-destin.jpg

Nouveaux pouvoirs, nouvelles responsabilités


L'exploration reprend la plupart des mécaniques du premier jeu : on se promène en fouillant à peu près partout, on parle aux habitants de la ville et on récupère des quêtes dans la foulée. Parfois, un mini-jeu s'enclenche, à base de QTE. Le fait que les classes des personnages aient changé a également entièrement transformé les pouvoirs, non seulement du joueur, mais également des enfants rencontrés.

D'ailleurs, on a le choix d'une douzaine de types de super héros lorsqu'on commence à jouer, toutes inspirée d'un ou plusieurs super héros existant. On trouve des références aux X-Men, à Flash, aux Avengers... globalement, personne n'y échappe et en prend pour son grade. On peut compter sur Cartman pour inventer une histoire expliquant les origines tourmentées de notre héros, dans un humour toujours aussi classe.


Reste enfin une question importante : les combats ont-ils été revus et corrigés ? La réponse est un grand oui ! Avec notamment un nouveau système de tuiles pour les déplacements, les affrontements sont plus dynamiques et plus tactiques, et s'annoncent clairement plus prenants que ceux du précédent jeu. Les nouveaux pouvoirs sont également davantage conçus dans cet optique, tout en respectant les codes des super héros - même si on a jamais vu Flash faire un doigt d'honneur à ses adversaires !


0320000008527718-photo-south-park-l-annale-du-destin.jpg
En somme, South Park : L'Annale du Destin propose une recette améliorée du Bâton de la Vérité et promet une nouvelle aventure qui ne fera clairement pas dans la finesse. Au moins, on est clairement prévenu ! Le jeu sera disponible le 6 décembre prochain sur Xbox One, PS4 et PC.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top