Google lance EIE, son outil de mesure et de réduction des émissions de CO2

10 octobre 2019 à 15h53
5
EIE Google

L'outil proposé par le moteur de recherche donnera des informations ultra-précises sur la qualité de l'air dans les différents quartiers des métropoles.

Ces données pourront être utilisées par les municipalités pour mettre au point des actions visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Une carte détaillée des émissions de CO2 dans les grandes villes européennes

Environmental Insights Explorer (EIE) est le dernier service en ligne proposé par Google. L'objectif pour le moteur de recherche est de proposer une cartographie détaillée des principales capitales mondiales, affichant le niveau précis de la qualité de l'air dans chaque rue et dans chaque quartier.

L'outil est actuellement disponible pour les villes de Dublin, Birmingham, Manchester ; il sera déployé à Wolverhampton et Coventry dans les prochaines semaines.

Loin de n'être qu'un simple outil de consultation, EIE pourra également être utilisé par les autorités locales pour cibler précisément des actions à mener afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

La directrice de Google Earth, Rebecca Moore, explique dans un billet de blog qu'EIE permettra de recueillir « de nouvelles idées, des recherches plus approfondies et des mesures climatiques plus efficaces ».

Des données précieuses pour sensibiliser les populations au réchauffement climatique

La ville de Copenhague va d'ailleurs utiliser activement les informations agrégées par Google pour établir des programmes environnementaux. Ces actions vont être possibles grâce au projet Air View, qui a vu des véhicules Street View équipés de capteurs relevant la qualité de l'air circuler dans les rues de la capitale danoise.

La ville de Dublin s'est également servie de ces données pour suivre les émissions CO2 des différents modes de transport qui parcourent la ville chaque jour. Le directeur général du conseil municipal de Dublin, Owen Keegan, estime que ces informations seront utiles pour sensibiliser les habitants aux conséquences du réchauffement climatique.

« Nous pouvons maintenant intégrer l'analyse des données d'Environmental Insights Explorer aux conversations sur les émissions de gaz à effet de serre dans le secteur des transports et montrer aux gens l'impact de ces programmes pour commencer à réduire les émissions dans toute notre ville, ce qui peut contribuer à alimenter le débat » ajoute t-il.

Source : Neowin
Modifié le 10/10/2019 à 16h04
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
sandalfo
+1, faites nous la même sur Paris, qu’on commence à optimiser
Saulofein
Ils nous volent nos données sur la pollution, c’est inadmattable! C’est notre pollution a nous! Il faut démanteler Google maintenant, vous comprenez pas que c’est un complot!
BetaGamma
Rien sur les villes americaines et chinoise ?
ifebo
S’ils listaient d’autres polluants, la première ville française en lice serait surement Rouen !
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

🔥 Casque Bluetooth Sennheiser HD 4.50 à 99,99€ au lieu de 149,99€
L'attentat contre la synagogue de Halle retransmis en vidéo sur Twitch durant 35 minutes
Devialet passe du côté obscur de la force avec sa nouvelle Phantom Reactor
Plusieurs associations dénoncent le partenariat entre Ring (Amazon) et la police américaine
Une application qui piste l'activité de la police à Hong Kong supprimée par Apple
Red Dead Redemption 2 pour PC : 4K et HDR au programme
(Re)découvrez les premières photos de la face cachée de la Lune, dévoilées il y a 60 ans
Google Stadia veut prédire votre prochain mouvement pour réduire la latence en jeu
4 accessoires à petit prix pour votre Nintendo Switch chez Amazon
Des chercheurs proposent d’explorer Mars à l’aide de petits planeurs
Haut de page