Test Cecotec Conga 3290 : une excellente surprise pour un prix très abordable

16 janvier 2020 à 11h31
0
La note de la rédac
Le constructeur espagnol Cecotec vient avec le Conga 3290 se confronter au marché très animé de l'aspirateur robot de milieu de gamme. L'appareil semble très banal au premier abord, mais recèle de fonctionnalités pour un nettoyage de qualité dans votre maison.

Un design commun, mais très bien exécuté

Le Conga 3290 ne sera pas l'aspirateur robot qui viendra redéfinir le secteur pour les années à venir. L'appareil proposé par Cecotec fait dans le classique avec sa forme ronde qui lui permet de naviguer partout et un coloris noir très élégant. Le robot n'est ni trop fin ni trop épais et seul le logement où se situent les différents capteurs lasers pourra poser problème pour qu'il puisse passer sous certains meubles un peu bas.

Test Cecotec Conga 3290
Une forme classique, mais aux finitions exemplaires © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Au-dessous on retrouve le conduit d'aspiration et une brosse principale ainsi qu'une large brosse latérale pour récupérer les poussières. Là encore, c'est très classique, mais ça a fait ses preuves.

La base de chargement ne déroge pas à cette règle, mais la marque a eu la bonne idée de lester quelque peu son accessoire qui tient bien en place sur le sol et ne risque pas de tomber lorsque le robot vient se charger. Un logement pour le câble est prévu pour éviter de le laisser trainer, un excellent ajout qui n'est pas la norme sur de nombreux concurrents au même prix.

Test Cecotec Conga 3290
Cecotec n'a pas réinventé la roue, mais propose une base de chargement compacte et discrète © Mathieu Grumiaux pour Clubic


Acheter Cecotec Conga 3290

Un nettoyage silencieux et précis

Le Conga 3290 surprend par son niveau sonore très acceptable dans son mode de fonctionnement par défaut. Le robot utilise un nettoyage de type zig-zag, c'est-à-dire qu'il va d'abord s'occuper des bords de sa zone d'activité puis effectuer des allers-retours à l'intérieur de cette dernière.

L'appareil est rapide et n'effectue qu'un seul passage pour récupérer les poussières et les détritus. Pour les plus maniaques, ou pour un sol un peu plus sale à l'accoutumée, Cecotec propose dans les options de nettoyage d'activer un deuxième passage pour un nettoyage plus minutieux de votre maison.

Test Cecotec Conga 3290
Le logement des capteurs laser empêche le Conga 3290 de se glisser sous les meubles les plus bas © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Le déplacement de l'appareil dans l'espace de vie est de très bonne qualité. Le robot évite soigneusement les obstacles et réussit à se frayer un chemin entre les pieds de chaise et sous une table. Attention toutefois, l'appareil reculera quand l'obstacle lui semble trop difficile à franchir. Sous notre table de salon, le Conga 3290 n'a pas cherché la complexité et a nettoyé les abords de l'objet sans passer entre les chaises. Si vous souhaitez un nettoyage complet de votre maison, il vous faudra faire place nette pour être certain que le robot passe partout où vous le souhaitez.

Test Cecotec Conga 3290
Bon point pour la large brosse latérale, très efficace pour récupérer les débris aux alentours © Mathieu Grumiaux pour Clubic

De nombreux modes de nettoyage selon vos besoins

Pour aspirer votre maison au quotidien et garantir la propreté de votre lieu de vie, Cecotec n'a pas lésiné sur les modes de nettoyage avec pas moins de neuf programmes accessibles depuis l'application mobile. Sans détailler l'ensemble des possibilités, certains modes sont particulièrement utiles pour des utilisations ponctuelles.

Le mode Bords permet, comme son nom l'indique, de ne nettoyer que l'extérieur d'une pièce pour récupérer les poussières logées dans les coins. Le mode Spirale permet quant à lui de ne traiter qu'une zone précise de quelques centimètres, un programme pratique pour récupérer les détritus tombés sur le sol. Le mode turbo lui offre plus de puissance d'aspiration (et plus de bruit au passage) pour un nettoyage plus performant. A recommander lorsque les poussières s'accumulent sur le sol depuis quelques jours.

Pour un nettoyage plus ciblé, le mode « Sélection de zones » permet de créer une zone de travail sur la carte de la maison ou de l'appartement affichée dans l'application. Pratique pour nettoyer rapidement un endroit précis plus sale que le reste de l'habitation. Le mode manuel permet de contrôler l'aspirateur via un joystick virtuel et de réparer un petit accident en quelques secondes, sans lancer un programme complet inutilement.

Test Cecotec Conga 3290
De nombreux modes de nettoyage pour un appareil très polyvalent © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Cecotec fait preuve d'exhaustivité dans ses possibilités de nettoyage, mais chaque mode se révèle très utile à un moment ou à un autre de l'utilisation de son aspirateur robot. Si l'on utilise principalement le mode automatique pour un usage quotidien, les différents programmes savent se révéler utiles à un moment ou à un autre et on apprécie leur présence.

Évoquons rapidement l'autonomie. Durant nos tests en mode « Normal », l'appareil a fonctionné environ une heure et il restait en fin de cycle deux crans de batterie. On estime à environ 1H30 grand maximum l'autonomie totale du robot, qui ira se recharger automatiquement si besoin avant de reprendre le cours de son cycle. L'appareil possède en l'état une autonomie largement suffisante pour un appartement ou une maison de taille moyenne (environ 80 m2 au maximum).

Un nettoyage humide du sol très efficace

Comme de plus en plus de robots aspirateurs, Cecotec a intégré un mode nettoyage des sols à son Conga 3290. La serpillère, fournie dans le pack, se clipse au bas de l'appareil et il vous faudra avant de démarrer l'appareil dans le mode dédié remplir le réservoir d'eau placé dans l'aspirateur et situé à côté du bac à poussières.

Test Cecotec Conga 3290
Un seul réservoir pour les poussières et l'eau © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Testé en mode « Moyen », le débit d'eau est suffisant pour la surface de notre appartement. Le robot passe absolument partout et réussit à ne pas faire trop de traces, malgré ses allers-retours sur le sol. Si nous considérons que jamais un de ces modes « serpillières » ne remplacera un lavage manuel, le Conga 3290 fait largement le job pour passer un coup de frais dans votre maison au quotidien et sans vous fatiguer.

Un logiciel excellent et très simple d'utilisation

Le Conga 3290 se veut un appareil très grand public et l'application mobile dédiée suit cette volonté. Cecotec a fait le choix d'une interface très claire, épurée, mais néanmoins complète pour piloter le robot.

Dès le premier nettoyage, le robot enregistre une carte du logement qui permet ensuite de délimiter les différentes pièces. Cette étape sera cruciale si vous souhaitez programmer votre robot chaque jour dans une pièce différente pour un nettoyage ciblé et rapide durant la semaine.

Test Cecotec Conga 3290
Test Cecotec Conga 3290

La carte peut être modifiée pour créer des zones interdites ou nettoyer sur des endroits bien précis de la maison


Le mode de programmation est tout aussi complet et permet choisir l'heure, le jour et le programme de nettoyage ainsi que sa fréquence (quotidienne, hebdomadaire ou à des jours précis de la semaine).

Dans les paramètres plus avancés, on pourra retrouver les différents niveaux d'usure estimés des accessoires, comme la brosse latérale ou encore l'accès aux mises à jour logicielles le cas échéant.

On pourra reprocher ici et là quelques problèmes de traduction ou une arborescence parfois confuse pour accéder à certains réglages avancés, mais dans l'ensemble Cecotec livre une très belle copie qui ne demandera que quelques minutes pour être prise en main.

Test Cecotec Conga 3290
L'application donne l'état des composants pour faciliter l'entretien du robot © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Pour les possesseurs d'enceintes connectées Google Assistant ou Amazon Alexa, le Conga 3290 peut être piloté à la voix en installant la skill dédiée sur votre appareil. Vous pourrez lancer un nettoyage complet de votre maison, arrêter le robot ou le renvoyer à sa base. Les commandes vocales sont très basiques, mais ont le mérite de fonctionner correctement.

Notre avis sur le Cecotec Conga 3290

Ne perdons pas de temps et allons à l'essentiel : la marque espagnole livre un appareil proche de la perfection pour son prix très mesuré autour des 300 euros sur les différents sites marchands.

Le Conga 3290 n'est pas l'appareil le plus inventif ou le plus élégant jamais sorti, mais possède une fabrication solide aux finitions impeccables. Son mode de nettoyage automatique est précis, performant et largement suffisant pour nettoyer le sol de votre résidence au quotidien. On apprécie également le niveau sonore très mesuré de l'appareil en cours de fonctionnement.

La marque Cecotec a compensé son manque d'innovation par une large gamme de modes de nettoyage qui font forte impression. Loin d'être gadgets, ces différents programmes ont chacun une vraie utilité et permettent de nettoyer tout ou partie de votre maison efficacement.

Le Conga 3290 fait tout simplement partie des meilleurs aspirateurs-robots milieu de gamme que nous avons pu tester jusqu'a aujourd'hui et se classe directement dans les indispensables de ce secteur. Un vrai coup de coeur surprise pour un robot discret, mais néanmoins très réussi.

Cecotec Conga 3290

Les plus
+ Un nettoyage précis et silencieux
+ Cartographie détaillée
+ De nombreux modes de nettoyage proposés
+ Un mode serpillère efficace et qui ne laisse (presque) pas de traces
Les moins
- Quelques problèmes de traduction
- Des options parfois bien cachées dans l'application
Fabrication
Qualité d'aspiration
Lavage des sols
Navigation
Logiciel
4

Acheter Cecotec Conga 3290
Modifié le 22/05/2020 à 11h47
8
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Facebook Messenger et WhatsApp bientôt réunis ?
scroll top