Test aspirateur robot Roborock S6 : Roborock peaufine une formule gagnante

05 juin 2019 à 14h09
0
La note de la rédac
Le Roborock S50 a désormais un successeur avec le S6. Le constructeur soutenu par Xiaomi avait déjà fait forte impression avec son précédent modèle, qui offrait de solides performances pour un minimum de bruit en fonctionnement. Qu'en est-il de ce nouvel aspirateur robot ?

On connait bien plus Xiaomi pour ses innombrables smartphones, qui inondent les rayons des magasins mois après mois. C'est oublier un peu vite que le constructeur, que l'on surnomme l' « Apple chinois », développe de nombreuses autres gammes d'appareils, de la télévision à la trottinette électrique en passant par les appareils domotiques, avec des investissements dans la société Roborock.

Avec la marque Roborock, le fabricant veut concurrencer les leaders du secteur, iRobot en tête, avec des appareils au prix très accessible mais qui n'ont rien à envier en terme de qualité de fabrication et de performances.

Un premier contact qui sent bon la qualité

C'est cette impression qui se dégage de l'appareil au premier contact, une fois sorti de son emballage. Le Roborock S6 n'offre pas un design incroyablement novateur et ressemble finalement à n'importe quel autre aspirateur robot, avec sa forme circulaire et un logement sur le dessus regroupant les 14 capteurs (un de plus par rapport au S50) utilisés pour la détection des objets.

Il est bien entendu complété par sa station de charge, quant à elle plutôt discrète. Un point positif à souligner : Roborock à pensé à inclure un logement pour ranger le câble électrique et ne pas encombrer le sol plus que nécessaire. Bien vu !

Test Robrock S6
Le produit respire la qualité © Mathieu Grumiaux pour Clubic

L'aspirateur est plutôt imposant de prime abord, avec son diamètre de 30 cm et une hauteur totale de 10 cm qui pourront lui empêcher d'accéder à certaines zones situées sous des meubles bas.

Sur le dessus de l'appareil, seulement 3 boutons sont présents. Celui du milieu lance un nettoyage complet, celui de gauche un nettoyage ciblé et enfin celui à droite commande au robot aspirateur de rentrer immédiatement à sa base.

Test Robrock S6
14 capteurs assurent la détection des murs et des obstacles © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Première connexion à Mi Home et premiers problèmes

Qui dit aspirateur robot dit forcément application compagnon. Ici c'est le logiciel Mi Home qui se charge d'effectuer la liaison entre l'appareil et un smartphone, et de configurer la bête avant son premier nettoyage.

On va le dire franchement : la qualité d'expérience n'est pas au rendez-vous. L'inscription sur la plateforme domotique de Xiaomi est pénible, et il aura fallu rentrer identifiants et mot de passe à trois reprises avant de pouvoir accéder au tableau de bord et enregistrer le S6.

Aussi, le premier démarrage a nécessité une mise à jour de l'appareil. Lors de l'installation, l'application a renvoyé sans raison un message d'erreur durant plusieurs minutes, alors que l'aspirateur continuait tranquillement sa mise à niveau. Pourquoi ? Mystère, et il aura fallu attendre le redémarrage de l'aspirateur pour que tout revienne à la normale.

Aussi l'appareil que nous avons reçu était programmé en anglais et il a fallu aller dans les options de l'application mobile pour télécharger le pack français, heureusement disponible. Il n'est pas impossible toutefois que Xiaomi l'installe par défaut dans les versions commerciales.


Premier nettoyage : un scan plutôt précis de l'habitation

Une fois ces petits pépins oubliés, place au premier nettoyage. Ce cycle va permettre à l'aspirateur de scanner l'intégralité de la maison afin d'établir une carte complète qui sera utile par la suite pour la programmation.

Le S6 était configuré dans son mode standard et il lui aura fallu environ 45 minutes pour scanner et nettoyer 45 mètres carré. Le mode de fonctionnement de l'appareil est à la fois simple et efficace. Il commence par longer les bords de la pièce ou de la zone, avant d'effectuer un balayage en zigzag pour aspirer dans les moindres recoins.

Test Robrock S6
Test Robrock S6

Le premier scan donne une carte précise de l'habitation

Les résultats sont excellents. La brosse centrale se montre très efficace et la brosse latérale chargée de récupérer les poussières et autres cochonneries nichées dans les coins complète le travail en allant nettoyer les moindres recoins de l'appartement.

Le S6 propose quatre modes d'aspiration : silencieux, équilibré (le mode par défaut du S6), Turbo et MAX. Le mode silencieux est parfait pour un nettoyage rapide de la maison. Le mode équilibré est parfait pour le nettoyage quotidien, à la fois efficace et très peu bruyant si vous vous trouvez dans la maison pendant le cycle de travail de l'appareil. Les deux derniers modes sont les plus performants et sauront venir à bout de toutes les poussières et autres saletés éparpillées sur le sol.

En ce qui concerne les poils d'animaux, le résultat est à peine plus contrasté. S'il laisse ici et là quelques touffes de poils, le S6 a tout de même réussi à en récupérer la quasi intégralité, un excellent point qui peut faire la différence pour les possesseurs de chiens et de chats.

Des performances à la hauteur

Une fois la zone connue, le Roborock S6 se montre toujours très efficace. Il lui aura fallu 45 minutes pour nettoyer la majeure partie de l'appartement, avec en plus l'accès à une nouvelle pièce qui n'avait pas été scannée auparavant.

Test Robrock S6
L'application permet de définir rapidement des pièces pour organiser son nettoyage au quotidien

Concernant l'autonomie, ce travail lui aura fait perdre 30% de batterie seulement. On peut estimer que l'appareil pourra fonctionner en continu environ 1H30 avant de retourner automatiquement à sa base pour recharger sa batterie. Pour la majorité des utilisateurs, le manque de batterie ne sera jamais un problème au quotidien.

Le bruit produit par le S6 reste quant à lui tout à fait acceptable, quel que soit le mode d'aspiration sélectionné, et bien plus faible qu'un aspirateur traditionnel.

L'entretien de l'aspirateur est très simple grâce à son accès au bac à poussières, situé à l'avant de l'appareil. La brosse se détache également en quelques secondes pour être nettoyée. Les niveaux d'usure des différents éléments nettoyants sont affichés dans les paramètres de l'application.

Différents réglages qui n'empêchent pas certains bugs

Une fois le premier passage effectué, une carte de l'appartement apparaît sur l'application Mi Home. Alors que nous n'en attendions pas grand chose, nous avons été finalement surpris de retrouver une représentation fidèle de notre habitation...à quelques détails près.

Le S6 peut manquer parfois de pertinence et n'a pas repéré le mur qui sépare la pièce principale de la chambre à coucher. Un détail certes mais qui peut poser problème lors des nettoyages ciblés.

Une fois l'analyse effectuée, il est possible de sélectionner et d'éditer les différentes pièces qui composent l'habitation. On peut alors envoyer le robot dans un endroit spécifique pour un nettoyage ciblé.

Test Robrock S6
Le S6 travaille très rapidement, même s'il opère dans une pièce encore inconnue

En règle générale, le système fonctionne très correctement mais il est impossible d'éditer les cartes pour corriger certains petits défauts. C'est alors avec dépit que l'on regarde le S6 se buter tristement dans ce satané mur, avant de rentrer piteusement à sa base sans avoir accompli sa mission.

Un mode "lavage du sol" pratique entre deux ménages complets

Le Roborock S6 propose également un mode « lavage du sol ». Il suffit de brancher un réservoir d'eau prévu à cet effet et d'y installer l'une des serpillières fournies pour activer l'option automatiquement.

Test Robrock S6
Le bloc serpillère, à remplir avec de l'eau avant l'utilisation © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Evidemment, et ce n'est pas son but, le S6 ne remplacera pas la bonne vieille huile de coude. Le mode se montre tout de même très efficace pour donner un petit coup de frais à votre maison durant la semaine sans que vous ayez à sortir le seau et la serpillière.

Une application complète mais qui manque de soin

Si les performances de l'appareil sont à saluer, on ne peut pas en dire autant de l'application Mi Home.

Le nombre de fonctionnalités proposées est très satisfaisant. Les modes de programmation sont très complets, il est possible de créer des scénarios adaptés à chaque jour de la semaine et de régler son S6 selon ses besoins et de paramétrer assez facilement des zones interdites, où l'appareil n'est pas censé se rendre lors d'un nettoyage, comme par exemple les gamelles du chien ou le dessous d'un meuble fragile.

Seulement la traduction et la localisation de l'application sont bâclées. Testée ici avec un iPhone, il n'est pas rare de voir des morceaux de texte mal intégrés à l'interface, ou encore des notifications de fin de programme en chinois dans le texte. Ce manque de soin contraste avec la qualité du matériel, qu'il est difficile de prendre à défaut.

Test Robrock S6
Test Robrock S6

L'application aurait mérité une traduction plus poussée

Roborock promet une compatibilité avec les assistants vocaux Alexa et Google Assistant mais pour le moment, rien ne fonctionne. Il a été impossible de connecter le S6 à l'un ou l'autre de ces logiciels et de commander l'appareil à la voix. Si les comptes Google et Mi Home sont bien liés l'un l'autre, Google Home n'a pas été capable de détecter l'aspirateur. Espérons que ce problème soit corrigé rapidement via une mise à jour.

Le Roborock S6 est probablement le meilleur rapport qualité/prix disponible aujourd'hui

Au final le Roborock S6 est un produit très bien pensé et fini. L'appareil se montre rapide et performant en toutes situations. Le constructeur a soigné son aspirateur robot et propose ici une belle démonstration de son savoir-faire. L'appareil est solide, accède aux moindres recoins et remplit sa tâche avec brio. Ses performances sont inattaquables.

Le seul véritable point noir reste à notre sens l'application mobile, très complète mais mal traduite et optimisée et qui peut vite se révéler confuse pour un utilisateur néophyte. Il est vraiment dommage que le constructeur n'ait pas soigné cette partie, pourtant indispensable au bon fonctionnement de l'appareil.

Il ne manque plus que quelques ajustements logiciels pour faire du Roborock S6 un incontournable dans sa catégorie.

Roborock S6

Les plus
+ Excellentes performances
+ Une qualité de fabrication presque parfaite
+ Bruit très mesuré quelque soit le mode
Les moins
- Une application mobile mal traduite et confuse
- Quelques bugs lors de la navigation
Fabrication
Aspiration
Navigation
Logiciel
4


Modifié le 26/06/2019 à 10h09
12 réponses
8 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top