Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur

le 18 avril 2019 à 16h20
0
La note de la rédac
L'éclairage connecté connaît un engouement croissant. Les constructeurs comme LIFX sont maintenant bien implantés dans le secteur avec des produits efficaces comme l'ampoule connectée Mini Colour. Il était donc temps que la marque australienne explore d'autres possibilités. C'est ainsi qu'est né LIFX Beam, un éclairage intelligent qui se destine à la décoration d'intérieur.

Fonctionnelle mais élégante : telle est la maison moderne. Depuis deux ou trois décennies, le domicile devient un lieu qui s'épure peu à peu. De son côté l'éclairage gagne en versatilité. La bonne vieille lampe à incandescence cède sa place aux ampoules LED, qu'elles soient blanches ou colorées.

Avec l'aide des assistants vocaux et du cloud computing, les choses évoluent encore plus vite. L'éclairage est maintenant connecté, se contrôlant à la voix pour toujours plus d'interactivité. Il en devient presque un objet d'art, prenant la place des tableaux et autres tentures.

Il n'est donc pas étonnant que LIFX tente de placer quelques billes sur ce marché. Nous avons eu l'occasion de tester le Beam quelques jours. Voici nos impressions sur cet éclairage connecté destiné à la décoration d'intérieur.

Spécification du LIFX Beam


De par sa vocation à la décoration et sa forme atypique, le LIFX Beam est un éclairage connecté qui coûte relativement cher. Il est en effet commercialisé à 199.99€ sur le site officiel, avec quelques fois des promotions à 179.99€.

LIFX Beam - Test avis Clubic

Grâce à sa forme modulaire, le LIFX Beam peut se voir adjoindre des extensions. Comptez la somme de 39.99€ pour une barre lumineuse et 17.99€ pour le module d'angle. Sachant qu'il est possible d'aligner 8 barres et 2 modules d'angles par contrôleur, un LIFX Beam complet peut monter jusqu'à 297.96€ hors promo. C'est donc bien plus onéreux qu'une ampoule connectée.

Le LIFX Beam présente les spécifications suivantes :
  • 16 millions de couleurs + blancs
  • Connexion Wi-Fi 802.11 b/g/n
  • 96 grammes par barre
  • Puissance totale 27 W (6 barres + 1 angle)
  • Taille d'une barre : 300 x 35 x 20 mm
  • Compatible Android 4.1+, iOS 9+ et Windows 10
  • Fonctionne avec Amazon Alexa, Google Assistant, Apple HomeKit, Microsoft Cortana, IFTTT

Notez que LIFX n'indique pas la luminosité maximale dégagée par son Beam. Normal, celui-ci n'est pas dédié à l'éclairage de la pièce, mais simplement à sa décoration.

Installation du LIFX Beam


Il est temps de déballer et d'installer le matériel. Le pack du LIFX Beam contient six barres lumineuses, ainsi qu'un module d'angle. Bien entendu, le chargeur secteur - qui fait office de pont Wi-Fi grâce à un contrôleur intégré sur le câble - est aussi inclus.

LIFX Beam - Unboxing

Comme toutes les ampoules connectées de la marque australienne, il n'est pas nécessaire d'investir dans un pont de connexion dédié. Toute la connexion passe par le Wi-Fi et le cloud. Bien entendu, en cas de panne internet, il reste possible d'utiliser un interrupteur classique, mais on perd alors le contrôle sur les couleurs ou la puissance de l'éclairage.

Notez que le LIFX Beam conserve le dernier réglage entré dans l'application. Vous n'avez donc pas à tout reconfigurer en cas de coupure de courant.

L'installation de l'éclairage connecté se veut très simple. Chaque barre lumineuse est dotée d'un système de bande adhésive double face 3M Command doublée d'une attache velcro. On décolle la languette, on appuie la barre 30 secondes sur le mur et le tour est joué !

LIFX Beam - Attache

Chaque barre lumineuse est munie d'un connecteur mâle et d'un connecteur femelle magnétisé. Il est donc impossible de se tromper de sens lors du montage. La seule limite est finalement celle de votre imagination et de votre installation électrique. Le câble fourni fait 2.5 m, ce qui est suffisant pour la plupart des usages. Placé en ligne droite, le Beam de LIFX mesure jusqu'à 1m80.

LIFX Beam - Connecteur

Coin de porte ou de fenêtre, tête de lit, mur nu : vous avez l'embarras du choix et des formes. Le petit module d'angle laisse pas mal de possibilités artistiques. Bien entendu, l'achat d'une extension offrira encore plus de formes cubiques possibles.

Le seul petit bémol à ce système est la fixation du fil de charge. Là aussi, tout est magnétisé. Un mouvement un peu fort suffira à le défaire. Évitez donc de placer le câble dans un endroit exposé au passage d'un aspirateur par exemple.

LIFX Beam - Connecteur magnétique

En prenant bien le temps de planifier le positionnement du LIFX Beam, il faut compter moins de 15 minutes pour l'installer. Tout ça sans réaliser le moindre trou dans les murs !

Note : bien que très simple à installer, le LIFX Beam demande une certaine minutie. Il faut surtout bien faire attention à la bonne mise en place des connecteurs magnétiques sous peine de rencontrer des dysfonctionnements une fois les lampes allumées.

Application LIFX : toujours aussi simple et efficace


Afin de ne pas alourdir ce test, nous allons nous attarder uniquement sur les fonctions de l'application inhérentes au LIFX Beam. Pour un aperçu complet de l'application, nous vous invitons à vous rendre sur le test de l'ampoule connectée Mini Colour de la même marque. La configuration initiale du Beam et son utilisation restent identiques.

LIFX Beam - Application

Les plus gros changements s'opèrent au niveau de l'onglet Création. Un petit tutoriel permet d'ailleurs de prendre en main cette section. On constate ainsi qu'une barre colorée fait son apparition en haut de l'écran. Elle représente le Beam comme s'il était placé à plat.

LIFX Beam - Tuto création

Deux modes s'offrent ensuite à vous : mélange ou uni. Ces deux fonctions décident de la façon dont sont réparties les couleurs sur les barres lumineuses. Le premier propose des transitions douces alors que le second applique une couleur unique à chaque lampe pour un effet plus tranché. Quel que soit le mode choisi, vous aurez le choix entre 17 thèmes.

LIFX Beam - Thème mélange
LIFX Beam - Thème uni

Mais vous pouvez aussi personnaliser le LIFX Beam à votre convenance grâce au mode Peinture. Une palette de 46 couleurs est à votre disposition. Sélectionnez celles qui vous conviennent et appliquez-les sur chaque partie du Beam que vous souhaitez illuminer. Sachant que chaque barre contient 10 sections et qu'il y a 6 barres, vous avez l'embarras du choix !

LIFX Beam - Mode peinture

Une fois votre LIFX Beam personnalisé via un thème prédéfini ou par vos propres soins, vous pouvez animer l'éclairage via l'onglet Animations. Pas moins de 9 animations sont proposées. Du simple défilement des couleurs au mode stroboscopique, il y a là aussi de quoi bien s'amuser. Notre fonction préférée est celle qui permet d'animer le thème de couleur conçu en mode Création. Chaque animation peut d'ailleurs être paramétrée assez finement en jouant sur la vitesse ou d'autres réglages.

LIFX Beam - Animations

Le reste de l'application offre les mêmes options que pour les ampoules connectées classiques. L'interface est on ne peut plus simple, très épurée et vraiment agréable à prendre en main. Il ne manque qu'un affichage de la consommation en temps réel comme on le trouve sur les ampoules TP-Link par exemple.

Une puissance lumineuse légère dédiée à la décoration


Nous l'avons vu plus avant dans ce test, LIFX ne donne aucune informations quant à la luminosité de son Beam. L'éclairage étant dédié à la décoration, il n'a en effet pas besoin d'être extrêmement lumineux.

N'espérez donc pas illuminer une pièce complète, même en optant pour l'achat de coûteuses extensions pour votre Beam. Au mieux pourrez-vous espérer lire un livre en restant directement sous l'assemblage des barres, mais vous n'irez guère plus loin.

LIFX Beam - Couleurs

Ce manque de puissance n'est toutefois pas une tare compte tenu de l'objectif décoratif de l'éclairage connecté de LIFX. Poussé au maximum de ses capacité, le Beam ne passe pas inaperçu, sans pour autant gêner la vue. Nous vous recommandons toutefois de privilégier une lumière douce, vous y gagnerez en confort tout en conservant un intérieur pour le moins original.

Une reproduction des blancs perfectible


Si le LIFX Beam offre un large panel de couleurs bien reproduites, il fait montre de résultats bien plus décevants quand il s'agit de gérer les blancs.

Les blancs chauds à 2000 K donnent ainsi un aspect jaune délavé aux barres lumineuses, bien loin de la couleur légèrement orangée qu'on s'attend à trouver dans cette zone. De l'autre côté, à 9000 K, le blanc froid vire bien trop vers le bleu clair. Même les blancs neutres aux alentours de 3000-4000 K sont trop froids.

LIFX Beam - Blanc froid
Le blanc froid vire carrément au bleu...

Etant donné que le LIFX Beam a pour vocation la décoration, les manquements repérés ne gênent pas trop son usage. Nombre d'utilisateurs privilégieront en effet les couleurs pour donner du “peps” à leur intérieur.

Compatibilité avec Amazon Alexa et Google Assistant


Quitte à investir une somme assez conséquente dans le LIFX Beam, autant en profiter à fond avec le contrôle vocal. Pour ça, nous avons lié notre exemplaire de test à deux appareils : l'Echo Show v2 sous Alexa et l'enceinte connectée TicHome Mini sous Google Assistant.

Comme pour l'ampoule compacte Mini Colour, le réglage avec les assistants vocaux américains se veut enfantin. Après connexion de votre compte LIFX via les applications Amazon Alexa et Google Home, vous retrouverez votre LIFX Beam en quelques secondes. Il ne reste qu'à lui attribuer un groupe et vous pourrez le contrôler avec la voix.

LIFX Beam - Google Home
LIFX Beam - Amazon Alexa

Tout comme pour la plupart des ampoules connectées, les contrôles vocaux restent basiques. On peut choisir une couleur et une intensité lumineuse, mais il est impossible d'appliquer un thème particulier ou une animation au LIFX Beam.

L'idéal est donc de configurer vos barres lumineuses via l'application officielle une bonne fois pour toutes, puis ensuite de contrôler leur alimentation à la voix grâce à votre assistant préféré. Dans l'absolu, un écran connecté comme l'Echo Show donne plus de contrôle grâce à l'affichage d'interrupteurs virtuels dédiés à la luminosité et l'alimentation de vos lampes.

LIFX Beam - Echo Show

Si le contrôle vocal apporte un certain confort au quotidien, nous espérons vivement que de futures mises à jour amélioreront les options possibles avec le LIFX Beam et les autres ampoules connectées de la marque australienne.

LIFX Beam : le verdict de Clubic


L'éclairage connecté en tant que décoration a-t-il de l'avenir ? Difficile de répondre à cette question. On ne peut toutefois pas nier les efforts déployés par LIFX pour s'implanter sur ce secteur du marché.

Aussi simple à installer qu'à utiliser, le LIFX Beam apporte indéniablement une touche moderne et unique au domicile. Il n'a de limites que celles imposées par l'imagination et prendra encore plus de sens une fois couplé à un assistant vocal, même si les possibilités sont encore très - voire trop - limitées à ce niveau.

Alors faut-il craquer ? Si vous cherchez un éclairage décoratif high-tech, la réponse est oui. En revanche, nul doute que le budget très élevé demandé pour l'acquisition du LIFX Beam en rebutera plus d'un. Surtout qu'au final cet éclairage n'a pas vraiment vocation à illuminer la pièce, mais juste à l'embellir...

LIFX Beam

Les plus
+ Pas besoin de hub
+ Facile à installer
+ Compatible avec IFTTT, Alexa, Google Assistant et autres services tiers
+ Application simple et agréable à utiliser
+ Nombreuses possibilité esthétiques
+ Extensible avec plusieurs modules
Les moins
- Prix très élevé
- Pas de suivi de la consommation
- Blancs trop froids
- Extension limitée à deux barres et un angle
- Puissance lumineuse trop faible pour éclairer une pièce
- Cordon qui se retire trop facilement
Puissance lumineuse
Qualité lumière
Mise en service
Application
Prix
3.5
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Canva s'offre les bibliothèques d'images libres de droit Pexels et Pixabay
Huawei réagit à la décision de Google et promet un nouvel
Comparatif 2019 : quel matériel pour améliorer votre réseau Wi-Fi ?
Parcoursup, le retour : il revient avec un nouveau bug, 67 000 candidats dans le doute
Un document interne de la NASA révèle les détails de la mission Artemis
Tesla triple ses ventes en Europe grâce à l'arrivée de la Model 3
L’OMS va déterminer si l'addiction aux jeux vidéo doit être répertoriée comme maladie
Sony : les deux premiers téléviseurs 8K disponibles début juin
Microsoft : la Xbox One affichera bientôt la durée des téléchargements
SFR essaye (encore) de faire passer discrètement une augmentation de forfait RED
scroll top