Bentley : zoomez dans 57,7 milliards de pixels

26 mars 2017 à 14h03
0
Zoomer dans une photo aérienne sans, à aucun moment, souffrir de la pixellisation propre à toute vue numérique, c'est possible, grâce à une technologie développée par la Nasa et rendue accessible au grand public.

C'est une expérience un peu déroutante que vous allez accomplir si vous cliquez sur le lien un peu plus bas dans cet article. Qu'évoque pour vous une image de... 57,7 milliards de pixels ? Nous parlons bien ici de milliards, et non pas de millions !

01F4000008679410-photo-gigapixel.jpg


Une vue aérienne de Dubai où l'on peut voir jusqu'à l'herbe !

De telles images existent : elles sont rendues possible par une technologie développée par la Nasa. L'intérêt de telles images, c'est que l'on peut zoomer à l'intérieur et aller chercher de tous petits détails dans l'image, sans subir la très désagréable dégradation de la qualité de l'image à cause de la pixellisation.
Pour la promotion de sa toute dernière voiture, la Bentley Flying Spur W12S, le constructeur automobile Bentley a mis à disposition sur son site web une telle image de 57,7 milliards de pixels. De prime abord, rien d'insolite. On voit tout simplement la ville de Dubai vue du ciel.

Mais comme vous le verrez si vous cliquez sur ce lien, il devient possible de se déplacer dans l'image et de zoomer à l'intérieur, passant d'un plan large où l'on voit des dizaines d'immeubles autour du port de la ville, jusqu'aux... pavés ou aux brins d'herbe qui jalonnent les quais du port !

Gigapixel : 1800 clichés pour n'en faire plus qu'un seul

Bien entendu, pour Bentley, le but est de faire du buzz, car dans l'image, en cherchant bien vous trouverez... la Bentley Flying Spur W12S, en train de contourner un rond point. La photo de la voiture est impeccable et l'on peut zoomer jusqu'à voir en détails sa calandre, ou sa plaque d'immatriculation, sans aucun artefact visuel.

Cette image n'a pas été prise en une seule fois, aucun capteur d'image au monde n'est capable de prendre une photo de 57,7 milliards de pixels. Une caméra suspendue à 250 mètres d'altitude, sur l'une des gigantesques tours de Dubai, a pris plus de 1 800 clichés, qui ont ensuite été fusionnés en un seul grâce à la technologie de la Nasa. Rien que la fusion des images a pris plus de 48 heures, sans que l'on sache sur quelle machine ou super ordinateur ce travail a été accompli. Le résultat est en tout cas assez époustouflant.

Voir aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Allongé et endormi
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top