Spectre : Intel fait finalement marche arrière sur les benchmarks comparatifs

Pierre Crochart Contributeur
24 août 2018 à 15h00
0
Processeurs intel


Mise à jour du 24/08 :
Suite à la controverse de ces derniers jours le constructeur américain de semi-conducteurs a fait marche arrière concernant les études de performances autour de ses derniers microcodes processeur.

Le communiqué de la marque précise :
"Nous avons simplifié la licence Intel pour faciliter la distribution des mises à jour du microcode du processeur et publié la nouvelle version http://bit.ly/2w9RjtM. En tant que membre actif de la communauté open source, nous continuons à accueillir tous les commentaires et à remercier la communauté."



Une attitude étonnante de la part du leader du secteur des CPU. Pourtant, le géant du microprocesseur a récemment mis à jour ses conditions d'utilisation, interdisant de produire "le moindre benchmark logiciel ou résultat de test comparatif ".

Quelle mouche a-t-elle donc bien pu piquer Intel ? Le géant, dans la panade à cause des failles à répétition sur ses processeurs, connues sous le nom de Spectre, a du se livrer à la publication de nombreux correctifs pour colmater les brèches.

Des mises à jour qui, selon les cas, peuvent avoir des impacts négatifs sur les performances des CPU de la marque.

Un manque de transparence étonnant de la part d'Intel

Dès lors que les correctifs déployés par Intel ont été identifiés comme la cause de certaines baisses de performances, Amazon Web Services, Microsoft ou Google ont tous rédigé des annonces afin de prévenir leurs clients. L'objectif étant de renvoyer Intel dans les cordes, ces entreprises n'ayant aucun intérêt à voir leurs clients se retourner contre eux pour cause de performances en déclin.

Une attitude que ne semble pas beaucoup apprécier Intel. Bruce Perens, co-fondateur de l'Open Source Initiative, a remarqué une modification importante dans les conditions d'utilisations d'Intel.

"Vous et aucun autre tiers ne publierez ou fournirez le moindre benchmark logiciel, ou résultat de test comparatif", indiquent dorénavant les CGU de la marque.

Dans une industrie informatique qui fonctionne — par essence — sur la comparaison des différents composants sur le marché, cette modification relève de l'absurde. Pire, comme le remarque TechPowerUp, cette pratique manque au mieux d'éthique, au pire est totalement illégale.
Modifié le 24/08/2018 à 21h14
8 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top