🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Forfait mobile pas cher : les forfaits à moins de 5 euros en 2022

22 mars 2022 à 15h48
0

Quel est le meilleur forfait mobile low-cost du moment ? Si pour vous, le critère numéro un est le prix, et que vous êtes prêts à sacrifier la data ou certaines options (oubliez les forfaits 5G !), alors vous pourrez trouver un forfait à prix réduit. Comme beaucoup, vous êtes à la recherche du forfait mobile le moins cher, et ça tombe bien, les opérateurs ont bien compris l'intérêt d'une offre d'entrée de gamme, sous les 5 euros voire sous les 2 euros

Le plus de data à moins de 5€

Forfait 4G Prixtel Le petit de 40 à 60Go

Le plus de data à moins de 5€

  • De 40 à 60Go d'internet mobile 4G/4G+ en France
  • 10Go depuis l'UE/DOM
  • Appels, SMS et MMS illimités
Gratuit pour les clients internet

Forfait 4G B&You 5Go

Gratuit pour les clients internet

  • 5Go Data France
  • Appels illimités
  • SMS/MMS illimités
La meilleure couverture réseau

Forfait 4G Cdiscount Mobile 10Go

La meilleure couverture réseau

  • Sans engagement
  • Appels illimités
  • SMS/MMS illimités

Vous vous demandez quel est le forfait téléphonique le moins cher du moment ? nous avons distingué 3 alternatives :

  • Les minis forfaits à moins de 2€ (mais limités)
  • Les forfaits pas chers à moins de 5€ et illimités (Appels, SMS et MMS)
  • Les forfaits gratuits (chez Orange, SFR, Bouygues et Free)

Les minis forfaits à moins de 2€

Quelques opérateurs proposent des minis forfaits à moins de 2 euros, que vous soyez abonnés à leur offre de box internet ou non. C'est le cas du forfait Free 50Mo et du forfait Cdiscount 200Mo qui sont à 2 euros, pas que la 1ère année. Pour ce petit prix, pas d'appels illimités et ne comptez pas sur des grosses enveloppes de Data, mais plutôt sur quelques dizaines, voire centaines de Mega Octets, de quoi - à peine - dépanner. Des abonnements a priori réservés aux jeunes puisque les SMS/MMS sont généralement illimités.

Les forfaits pas chers à moins de 5 euros

En 2022, le seuil psychologique d'un forfait pas cher, c'est bien 5 euros ! On peut déjà parler de forfaits illimités pas cher puisque les appels, SMS et MMS sont illimités. En revanche, s'agissant de data, pour 5 euros vous pourrez dans le meilleur des cas compter sur 5Go de Data en France et en Europe, ce qui peut convenir pour un usage modéré, avec peu ou pas de streaming audio et surtout vidéo.

Les forfaits gratuits chez Bouygues, Orange, SFR et Free

Les opérateurs historiques Bouygues, Orange et SFR ont chacun créé une filiale pour gérer les offres de forfaits sans engagement. Ce sont en principe ces filiales qui gèrent les offres d'abonnements low-cost avec de grosses campagnes marketing sur les enveloppes excessives de data.

Pour autant, il est possible de profiter de forfaits pas chers et de profiter de la qualité de service bien connue de ses opérateurs historiques : qualité du service client, qualité de la couverture réseau et accueil physique en agence.

Par exemple, si vous cherchez un forfaits SFR pas cher, ou un forfait Bouygues pas cher, sachez que ces 2 opérateurs proposent la même offre avec 2h d'appels, les SMS/MMS illimités et 100Mo de data pour 3€ la 1ère année, puis 8€

Le gros avantage de ces forfaits se révèle dès lors que vous êtes client d'une offre d'abonnement internet, puisque vous pourrez profiter de ces formules gratuitement pour un membre du foyer. En revanche, seul Free propose la gratuité sans durée limite et sans engagement. Les autres opérateurs demandent un engagement de 1 an et offre la gratuité uniquement la 1ère année.

Forfaits pas cher : les réponses à toutes vos questions

Quel est l'opérateur mobile le moins cher ?

Depuis que Free Mobile est venu mettre son gros coup de pied dans la fourmilière, les opérateurs se sont lancés dans une course effrénée vers le forfait le moins cher. Il faut dire que Free avait frappé fort : dès son arrivée sur le marché, l'opérateur proposait, à ses abonnés Freebox, un mini forfait à... 0 euro. Évidemment, à ce prix-là, pas question de pluie de Go ou de mobile subventionné. Mais Free avait visé juste : ce tarif imbattable a fait venir à lui plusieurs millions d'abonnés.

Les opérateurs se réinventent avec leurs marques low-cost

Orange, Bouygues et SFR sortent, via leurs filiales Sosh, B&You et RED by SFR, des abonnements aux tarifs toujours plus bas. Ceux qui évoquaient, à l'arrivée de Free Mobile, la destruction de valeur sur ce marché, ont dû se résoudre à appliquer les mêmes méthodes. C'est pourquoi aujourd'hui, il n'est pas rare de voir un acteur sortir de son chapeau une offre gratuite pour ses abonnés (la première année chez Bouygues ou SFR), alors que les 5€ semblent être devenus le nouveau prix d'appel à appliquer.

Les MVNO proposent des offres très aggressives la 1ère année

Face à la concurrence féroce entre les opérateurs historiques et leurs filiales low-cost, plusieurs MVNOs semblent tirer leur épingle du jeu et jouent de parades marketing pour attirer les clients en recherche de prix cassés. Ces prix d'appels ont souvent une durée de vie limitée à la 1ère année. Au-delà de ce délai, le tarif aura tendance à augmenter significativement et à ne plus être si compétitif que ça, voire à être carréemnt cher pour des abonnemnets minimalistes, qui ne proposent que quelques heures d'appels et une enveloppe data tout juste suffisante pour envoyer des MMS décomptés du forfait (et pourtant annoncés comme illimités...).

Au final, le consommateur devra changer d'offre (ou négocier avec l'éventuel service client) au risque de voir sa facture fortement augmenter. Une note qui peut par ailleurs devenir bien salée si vous avez mal évalué vos besoins. Si vous visez le prix bas sans vous soucier de vos usages, vous risquez de passer à la caisse. Car tout dépassement, qu'il s'agisse de voix ou de consommation data, se paie au prix fort. Et avec 40, 50 ou même 100 Mo d'enveloppe data, le quota est très rapidement franchi. Une solution : la version bloquée des forfaits pas chers. Mais cela revient à sacrifier tout usage à l'international. Un compromis à étudier, quoi qu'il arrive.

Les forfaits à 5€, nouveau prix d'appel ?

Avec son forfait internet pas cher (à 29,99€), Free avait fixé un nouveau seuil de prix psychologique au-delà duquel les utilisateurs n'étaient plus prêts à payer leur abonnement Internet. Comme sur le marché des forfaits box pas cher, cette limite ne cesse de baisser sur le marché des abonnements mobiles. Après les 19,99€ du forfait Free Mobile à sa sortie, on est passé à 10€. Désormais, lorsque vous payez votre forfait plus de 5€, c'est que vous êtes passé à côté d'une belle offre.

5€, trop souvent la 1ère année uniquement

Rares sont les personnes qui bénéficient d'un tarif si peu élevé et ce, pour plusieurs raisons. Parce que ce prix d'appel n'est souvent valable qu'un an, au-delà duquel le tarif augmente significativement. Les forfaits à zéro euro dégainé par certains opérateurs en sont d'excellents exemples. SFR et Bouygues, pour ne pas les citer, commercialisent en effet des forfaits minimalistes (souvent 2 h d'appels et quelques Mo de data qui permettent seulement d'envoyer et de recevoir des SMS) gratuitement... pour les abonnés à leurs box respectives, et uniquement la première année.

Ce qu'espèrent les opérateurs en agissant ainsi : d'une part, que vous conserviez votre forfait à la fin de la première année, date à laquelle le tarif passe à 5, voire 8€. Un prix bien trop élevé eu égard à la prestation famélique. D'autre part, que si l'enveloppe data et/ou les quelques heures offertes pour la communication vous limitent trop dans vos usages, vous fassiez appel au hors-forfait, nettement plus rémunérateur pour eux. Ou que vous changiez de forfait pour une offre, là encore, plus rentable.

Enfin, ces forfaits gratuits sont aussi là pour vous inciter à souscrire à une offre ADSL ou fibrée, qui sont, elles aussi, souvent plus rentables pour l'opérateur. Une seule règle donc : bien évaluer vos besoins, et vous renseigner avant de souscrire.

Les forfaits illimités pas chers, c'est possible ?

Illimité, au fait, ça veut dire quoi ? Historiquement, le terme illimité était utilisé pour le forfait voix. À l'époque, les forfaits comportaient 2, 3 voire 5 h de communication vocale. À l'arrivée de l'illimité, plus de contraintes pour l'utilisateur. Même si, dans les faits, ce qualificatif reste à nuancer.

En effet, les appels sont illimités en France métropolitaine, parfois dans les DOM (Mayotte exclue pour Free et SFR...), mais rarement au-delà. Ils le sont souvent depuis certains pays étrangers (Europe, parfois États-Unis et Canada), mais très rarement vers ces pays, ou les autres. Il ne faut donc pas vous y tromper et prendre le temps de consulter la grille tarifaire des opérateurs.

Par ailleurs, et même si les opérateurs emploient ce terme à toutes les sauces, rien n'est vraiment illimité. Pour les appels, vous êtes généralement restreint à 200 (éventuellement 250) interlocuteurs différents par mois. Cela vaut également pour les SMS/MMS. De même, l'usage de l'enveloppe data « illimitée » pour les abonnés Freebox des forfaits Free Mobile à 19,99€ doit tout de même être « raisonnable ». Une notion toute relative qui n'exclut jamais une intervention de l'opérateur si vous dépassiez les bornes des limites...

Les forfaits pas cher sont-ils garantie à vie ?

Alors que durant l'ère anté-Free Mobile, les opérateurs ne juraient que par le forfait avec engagement, qui permettait aux consommateurs d'acheter le dernier smartphone à la mode à crédit, Xavier Niel et sa bande sont venus imposer le forfait sans engagement, grâce à des prix plus attractifs. Conséquence : faute d'attirer le chaland à grands renforts de publicité sur le dernier iPhone (ou le dernier Samsung, ou le dernier ce que vous voulez), les opérateurs ont joué la carte de la promotion.

Un forfait avec 40 Go de data à 5€ ? Qui dit mieux ? 50 Go pour le même prix ? J'achète ! Et voilà les consommateurs qui ne savent plus où donner de la tête tant la promotion des forfaits sans engagement semble être devenue le nouveau sport national. Mais ne vous y trompez pas : si vous n'y prenez pas garde, cette promotion peut se transformer en véritable cheval de Troie. Parce qu'au bout d'un an, le tarif promotionnel cessera de s'appliquer et que vos factures doubleront. Ou alors parce qu'un opérateur très avenant vous aura envoyé un mail vous informant que votre enveloppe data allait augmenter, comme votre facture, et que si vous ne vous y opposez pas, c'est que vous y consentez. Vigilance, donc, sur ces promotions : mieux vaut lire attentivement les petites lignes des conditions générales de vente.

Promos forfaits mobiles : soyez patients !

Vous vous baladez sur Clubic et vous remarquez cette promo sur un forfait mobile qui semble imbattable et qui se termine... ce soir ! Vous vous jetez sur votre téléphone pour faire le 3179, récupérez le RIO, votre RIB, un justificatif de domicile et vous dépêchez de remplir le formulaire d'inscription, répondant de manière précipitée à l'appel de ce forfait, et surtout de ce prix très attractif.

Et deux semaines après seulement, vous vous apercevez que l'offre est finalement prolongée d'une semaine, que la concurrence a dégainé une promotion encore plus intéressante, et que comble de malheur, cet opérateur alternatif propose une couverture bien plus performante de votre domicile, de votre lieu de travail, et/ou du chemin qui les sépare.

Certes, la démocratisation des forfaits sans engagement a cela de bon qu'il est tout à fait envisageable de choisir cette nouvelle offre, au prix d'une nouvelle procédure administrative, heureusement simplifiée. Mais plutôt que de perdre de l'énergie, plutôt que de réagir (trop) précipitamment, mieux vaut se tenir informé des promotions sur les offres, pour avoir l'information en amont et prendre le temps de comparer, de jauger ses besoins, de comparer les offres, les couvertures... Changer d'opérateur n'a jamais été aussi simple et l'idée de payer toujours moins cher votre forfait téléphone constitue sans aucun doute une motivation suffisante pour réaliser les quelques démarches à effectuer.

Mais le prix n'est clairement pas le seul paramètre à prendre en compte au moment de choisir son forfait : service client, offre en matière de smartphones (pour ceux ou celles qui souhaiteraient associer leur changement de forfait avec un changement de téléphone), ou couverture du réseau sont autant de critères très importants à considérer au moment de faire votre choix.

Frédéric Cuvelier

Mes domaines de prédilection ? Les ordinateurs portables et les SSD ! Mais de temps à autre, je m'autorise quelques infidélités pour des boîtiers, des alimentations ou des solutions de refroidissement...

Lire d'autres articles

Mes domaines de prédilection ? Les ordinateurs portables et les SSD ! Mais de temps à autre, je m'autorise quelques infidélités pour des boîtiers, des alimentations ou des solutions de refroidissement, tests dont je suis particulièrement friand. Je déteste l'expression "Le mieux est l'ennemi du bien" (notamment lorsqu'il s'agit de rendre mon PC silencieux), les livreurs qui arrivent sans bordereau et les coups de pieds de Polo sous le bureau. J'aime réussir mes photos-produit, améliorer les protocoles de test et cocher la case "Public" de notre interface d'édition. Féru de football, je m'essaie également à la photographie à mes heures perdues et ne recule jamais devant une petite partie de poker. Le tout saupoudré de beaucoup, beaucoup de musique.

Lire d'autres articles
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page