Cartes SD spéciales 4K : 45 Mo/s chez Panasonic, 250 Mo/s chez SanDisk !

13 février 2014 à 16h39
0
Alors que les appareils photo et caméras filmant en Ultra HD et 4K commencent à se démocratiser, les fabricants de cartes mémoires profitent de l'occasion. Panasonic propose des cartes mémoires adaptées à son nouveau GH4 tandis que SanDisk explose un record avec la carte SD « la plus rapide du marché ».

000000F007161688-photo-sandisk-extreme-pro-uhs-ii.jpg

250 Mo/s chez SanDisk

SanDisk a effectivement annoncé des cartes SD, baptisées Extreme Pro UHS-II, qui culminent à 280 Mo/s en lecture et à 250 Mo/s en écriture. Les appareils à cartes SD qui filment en 4K encodent tout au plus à 200 Mb/s (mégabits par seconde), c'est-à-dire à 25 Mo/s (mégaoctets par seconde), puisqu'un octet contient pour rappel huit bits.

Ces SanDisk Extreme Pro UHS-II sont les premières cartes SD du fabricant à être certifiées UHS Speed Class 3 (U3), en offrant un débit en écriture plus de huit fois supérieur aux 30 Mo/s que cette certification garantit. Il faut effectivement rappeler que la plupart des cartes certifiées U1 répondaient à la classe U3 bien avant qu'elle ne soit créée en novembre dernier : les SanDisk Extreme Pro UHS-I par exemple atteignaient 45 Mo/s dès leur lancement en janvier 2011, puis 90 Mo/s après une révision. Ces nouvelles cartes dépassent en revanche le taux de transfert maximal de 104 Mo/s de l'interface UHS-I et tirent donc profit de l'UHS-II présentée il y a un an. Elles ne sont d'ailleurs déjà pas si loin du maximum de 312 Mo/s.

Des U3 moins rapides que des U1 chez Panasonic

L'annonce de Panasonic illustre d'ailleurs bien l'absurdité de la situation : ses nouvelles cartes U3 sont nettement moins performantes que les Gold Pro seulement U1 qu'il a lancées en juin 2011. Les taux de transferts sont effectivement de 90 Mo/s en lecture, contre 95, et de 45 Mo/s en écriture, contre 80. Le pictogramme U3 ne sert qu'à rassurer les moins technophiles.

000000F007161686-photo-panasonic-sd-uhs-speed-class-3.jpg

Mais à quoi bon ?

En définitive ni des rafales de photos en très haute définition ni même la vidéo 4K ne justifient d'investir spécifiquement dans de nouvelles cartes. On ne les exploitera pleinement que lors des transferts vers et depuis l'ordinateur, ce qui peut toutefois être un argument suffisant. Mais à condition de disposer d'un des rares appareils photo ou lecteurs à la fois UHS-II et USB 3.0, tel que celui que SanDisk a lancé pour l'occasion, au prix de 48 euros.

Les cartes SanDisk Extreme Pro UHS-II seront disponibles en 16, 32 ou 64 Go à partir du mois d'avril pour la coquette somme de 84, 144 et 360 euros, soit plus ou moins 5 euros/Go. Le prix et la date de lancement des cartes de Panasonic ne sont pas communiqués.

0140000007161690-photo-sandisk-extreme-pro-uhs-ii-sd-reader.jpg

Aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top