Intel annonce une nouvelle gamme de SSD pour l'entreprise

22 juillet 2014 à 17h55
0
Intel continue ses développements en matière de stockage flash. La marque lève aujourd'hui le voile sur sa nouvelle gamme de SSD pour l'entreprise : les SSD Pro 2500.

Conçus pour l'entreprise, ces nouveaux SSD essaient de se démarquer sur le plan des fonctionnalités par rapport aux SSD traditionnels et donc grand public. Le fondeur ne met pas l'accent sur les performances mais plutôt sur les fonctions de sécurité ou de gestion de ces nouveaux disques via notamment sa technologie Intel vPro. Tout en vantant la fiabilité avec une garantie de 5 ans et le TCO ou coût de possession associés.

Les SSD Pro 2500 disposent d'une fonction de cryptage des données automatique avec chiffrement matériel AES 256 bits et Intel supporte la plupart des standards en vigueur sur le marché (OPAL 2, eDrive, etc). Proposés au format M2 ou 2,5 pouces, ces nouveaux SSD seront déclinés dans des capacités de 120 Go, 180 Go, 240 ou encore 360 Go, selon le format. Question performances, Intel évoque des débits de 540 Mo/s en lecture et 490 Mo/s en écriture. La marque ne communique pour le moment aucun tarif pour cette nouvelle gamme à destination des entreprises.

01E5000007520379-photo-intel-ssd-pro-2500.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
scroll top