ADATA Premier Pro SP600 : nouveaux SSD premier prix

16 octobre 2012 à 11h30
0
Après avoir lancé son vaisseau amiral cet été, le spécialiste du stockage Adata lance aujourd'hui un nouveau SSD premier prix. Le « Premier Pro SP600 » permettrait d'accéder au démarrage rapide du système d'exploitation à un tarif attractif.

Par rapport à des SSD d'ancienne génération bradés, le « Premier Pro SP600 » présente l'intérêt de bénéficier d'un contrôleur de dernière génération, le JMicron JMF661. Lancé au dernier Computex, il prend en charge le Serial ATA à 6 Gbps et obtient de puces de mémoire flash MLC d'entrée de gamme des performances honorables en aléatoire.

0000014005465217-photo-adata-premier-pro-sp600.jpg

En l'occurrence, les « SP600 » revendiquent 360 et 130 Mo/s en lecture et écriture séquentielle et 40 000 et 30 000 IOPS en lecture et écriture aléatoire. Des performances modestes comparées aux SSD emblématiques, mais qui constituent néanmoins un bond par rapport à un disque dur traditionnel.

En matière d'endurance, Adata ne communique toujours pas de volume de données inscriptible, mais il promet un temps moyen entre deux pannes d'un million d'heures et offre une garantie de 3 ans quelle que soit la capacité.

Le SSD « ADATA Premier Pro SP600 » est décliné en capacité de 32, 64 et 128 Go pour respectivement 50, 70 et 100 euros. Des tarifs probablement surévalués, en particulier pour les plus petites capacités, mais on peut penser que les réalités du marché contraindront le fabricant à les ajuster, et à les rendre nettement plus abordables.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Steam ajoute un tag « LGBTQ+ » et ouvre un hub dédié à ces contenus
Volkswagen garantira les batteries de l'ID.3 pendant 8 ans : une première
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
Bill Gates considère que
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top