🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Micron RealSSD C400 : sa mise en vente aux US révèle son prix

01 juin 2018 à 15h36
0
En plein renouveau du marché du SSD, avec le récent renouvellement de plusieurs modèles emblématiques, celui qui a la lourde tâche de succéder au plébiscité Crucial RealSSD C300, le « Micron RealSSD C400 » ou « Crucial m4 », fait aujourd'hui son apparition sur les étales américains.

0140000004097526-photo-micron-realssd-c400.jpg

Un peu plus d'une semaine seulement après l'annonce de la mise en route de sa production de masse, le nouveau « RealSSD C400 » est effectivement disponible aux États-Unis, l'occasion de se faire une idée de son tarif, à défaut de prix public, et de le comparer à celui de son prédécesseur.

Le « C400 » y est donc dès à présent vendu en plusieurs capacités :
  • 64 Go pour 130 dollars, soit seulement 5 dollars de plus que son prédécesseur
  • 128 Go pour 245 dollars, soit 10 dollars de plus
  • 512 Go pour 950 dollars, le C300 plafonnant à 256 Go pour 445 dollars, soit un prix au Go 7 % plus élevé
Le dernier né est donc pour ainsi dire au même prix que son prédécesseur, en dépit de performances améliorées d'un quart. Cette bonne nouvelle s'explique vraisemblablement par l'utilisation d'un nouveau procédé de fabrication à 25 nm, au lieu de 34, ce qui permet de réduire les coûts de fabrication.

Le « C400 » est aussi un peu moins cher que le tout récent Intel 510 Series, pour des taux de transferts légèrement plus faibles en proportion.

Faites vos jeux !
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Fork MySQL : première version finale pour Drizzle
Penetrate, l'application Android anti-Hadopi ?
Clubic Week : l'avenir du web... c'était hier
Piratage : Flock remet les iPendules à l'heure
Revue de Web : Kinect nous tuera tous !
Les eurodéputés sont déçus par le nouvel accord SWIFT
Les développeurs Android s'inquiètent du plagiat
MSI CX640 : fonction de sauvegarde
Stockage : Dell annonce sa feuille de route
Chine : 130 000 cyber-cafés ont été fermés
Haut de page