OCZ HSDL: une connexion ultra-rapide pour les SSD

29 septembre 2010 à 18h18
0
0000005503598626-photo-logo-hsdl.jpg
Le fabricant de mémoire OCZ, plus connu ces derniers temps pour son activité dans le domaine des disques SSD, présente un tout nouveau standard d'interconnexions pour les disques SSD. Il s'agit du HSDL ou High Speed Data Link : une interface qui offre des débits atteignant 2 Go à la seconde contre 768 Mo/s (en théorie) pour un lien en Serial-ATA 6 Gb/s. Pour atteindre ces débits, l'interface HSDL se base essentiellement sur les particularités et spécifications du PCI-Express : la carte contrôleur d'OCZ utilise d'ailleurs un lien PCI-Express 4x. La connectivité de cette nouvelle interface repose sur un câble SFF-8087, c'est à dire un câble SAS. Pourtant ici, rien n'est comparable au standard SAS : les commandes Serial-ATA sont de plus converties en un signal PCI-Express entre le disque et la carte contrôleur.

000000F003598634-photo-ocz-hsdl-configuration.jpg


Naturellement, pour profiter de l'interface HSDL il faut disposer de la carte contrôleur, qui sera également proposée en version double canal PCI-Express 8x pour gérer jusqu'à quatre disques, et de disques compatibles. Chez OCZ, les disques sont les Ibis, des SSD dotés d'un contrôleur Sandforce et de l'électronique nécessaire pour assurer les conversions requises pour l'interface HSDL. Naturellement, avec un débit potentiel de 2 Go/s dans sa version actuelle, le lien HSDL est loin d'être saturé par les SSD actuels, y compris par les disques IBIS.

000000F003598630-photo-ocz-ibis.jpg


En terme de performances, les premiers résultas observés par nos confrères de Tom's Hardware sont plus que prometteurs. On vous laisse les découvrir en suivant ce lien et en l'état les interfaces SAS et Serial-ATA 6 Gb/s semblent bien dépassées. Il est du reste important de comprendre qu'ici OCZ ne vise pas le marché du client final mais bien celui de l'entreprise où certaines applications critiques requièrent les performances les plus élevées possibles.

Dans la foulée, OCZ introduit sept disques SSD IBIS dans des capacités allant de 100 Go à 960 Go à des tarifs compris entre 529 dollars et 2799 dollars. Reste une grande question, si la technologie HSDL est prometteuse et particulièrement efficace dans les divers tests que nous avons pu voir, son adoption est plus qu'incertaine. La démarche d'OCZ se fait en effet de manière isolée sans aucun partenaire pour appuyer ses développements ou tenter de les faire standardiser comme c'est habituellement l'usage.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top