Seagate Archive HDD : 8 To à bas prix, mais pas sans contrepartie

Seagate lance des disques durs de grande capacité abordables destinés à l'archivage par les professionnels comme par les particuliers.

Seagate lance une énième nouvelle gamme de disques durs, baptisée Archive HDD. Contrairement à la précédente famille Enterprise NAS, qui se distingue de la famille existante Enterprise Capacity quasi exclusivement par son positionnement marketing, la nouvelle famille apporte une véritable innovation technologique ainsi qu'une franche distinction en matière d'usage.

En effet la gamme Archive HDD se destine réellement à l'archivage, cette fois ce n'est pas qu'une segmentation artificielle, ses représentants ne sont vraiment pas adaptés à d'autres usages. Cette gamme est en fait la concrétisation de ce que Seagate avait évoqué en juillet dernier, c'est-à-dire l'intronisation de la technologie SMR.

07800569-photo-seagate-archive-hdd.jpg

Déjouer les lois de la physique pour augmenter la densité

Avec le format 3,5 pouces standard et la technologie PMR en vigueur depuis 8 ans, la capacité maximale d'un disque dur est de 6 To. Les pistes sont aussi fines que les têtes d'écritures le permettent (75 nm), c'est la limite physique de l'enregistrement magnétique perpendiculaire. Pour augmenter la densité, les chercheurs travaillent sur la technologie HAMR, qui permet d'éviter qu'une tête d'écriture ne déborde sur les pistes voisines, et donc d'affiner ces pistes en recourant à la chaleur. Mais cette technologie n'est pas encore viable.

En attendant, Seagate propose comme prévu la technologie SMR, qui exploite le fait que les têtes de lecture sont plus précises que les têtes d'écriture pour faire se chevaucher les pistes comme les tuiles d'un toit. Le fabricant promet une hausse de capacité de 25 % toutes choses égales par ailleurs. La contrepartie c'est que les taux de transferts s'écroulent lorsqu'on réécrit des données sur des secteurs déjà utilisés, dans des proportions malheureusement non précisées, car il faut prendre en compte les pistes voisines.

Des disques durs accessibles au grand public

Ces disques durs sont donc destinés au « stockage froid ». Ils conviennent à un usage haute densité et permanent en data center tout en se contentant des niveaux de fiabilité (garantie, volume de données inscrites ou encore MTBF) de disques durs grand public. Ils sont donc relativement abordables et peuvent répondre aux besoins de certains particuliers, qui voudraient archiver des données une bonne fois pour toute. Notre confrère Hardware.fr a repéré le modèle de 8 To à 250 euros sur un comparateur de prix allemand. C'est le prix d'un WD Red de 6 To.

Contenus relatifs
Modifié le 20/09/2018 à 14h16
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Asus lance une GTX 750 fanless pour PC multimédia silencieux
Les marques blanches moteurs du marché du stockage par disque dur
Jugé trop violent, GTA 5 est banni des magasins australiens : et la Bible, dans tout ça ?
Salesforce cessera la prise en charge d’Internet Explorer 7 et 8
Piratage de Sony Pictures : une affaire sans précédent, selon un expert
Eddy Cue défend le recours aux DRM par Apple
Google Play se déleste des applis liées à The Pirate Bay
xBrain veut proposer un Siri plus poussé pour l'automobile
Ralph Baer, le père des consoles de jeux, est décédé
Réseau fixe : après Free, l’Arcep tacle Bouygues Telecom
Haut de page