Des cartes mémoire UFS ultra rapides pour remplacer la microSD

11 juillet 2016 à 16h34
0
Samsung a annoncé la semaine dernière de toutes nouvelles cartes mémoires ultra performantes pour smartphones.

La question de l'intérêt d'une mémoire extensible sur smartphone fait débat : les cartes microSD sont beaucoup moins performantes que la mémoire interne, ce qui grève les performances d'applications qui y ont recours.

Mais une nouvelle norme de carte mémoire met fin au débat. Elle repose sur le jeune standard UFS, pour Universal Flash Storage, développé d'origine pour l'ère moderne.

Ce standard est utilisé depuis quelques mois pour la mémoire interne de certains téléphones haut de gamme. Samsung est le premier à exploiter l'extension du standard pour carte mémoire amovible.

0230000008497346-photo-ufs.jpg

La mémoire amovible à la hauteur de la mémoire interne

Les nouvelles cartes UFS de Samsung revendiquent ainsi un débit en lecture séquentielle de 530 Mo/s, cinq fois supérieur à celui des dernières cartes mémoires microSD UHS-1, et en phase avec celui des SSD Serial ATA conventionnels de PC portables de dernière génération. Le débit en écriture séquentielle est de 170 Mo/s, près de deux fois supérieur à celui des cartes existantes.

Les performances sont aussi et surtout de 40 000 et 35 000 IOPS en lecture et en écriture aléatoire, contre seulement 1800 et 100 IOPS pour une microSD conventionnelle. Cette valeur détermine les performances d'applications exigeantes. Les nouvelles cartes UFS peuvent ainsi accueillir des jeux vidéo voire un système d'exploitation, qui utilisent une multitude de petits fichiers.

Comme Samsung l'écrit si bien, une carte UFS permet de « lire » une vidéo Full HD de 5 Go en 10 s au lieu de 50. Quelle aubaine ! De telles cartes UFS permettront donc surtout de stocker toutes sortes d'applications sur une mémoire amovible, et de servir de support d'enregistrement miniature sur des appareils tels que des appareils photo, des caméras Ultra HD ou des drones, sur lesquels on utilise encore des supports de stockage beaucoup plus encombrants et beaucoup plus performants (SD, CompactFlash...).

Attention, bien que ces cartes UFS ressemblent à s'y méprendre à des cartes microSD, elles mettent en œuvre une nouvelle disposition des contacts. Si on peut imaginer des logements combinés, une carte UFS ne fonctionnera pas dans un logement microSD.

Le premier appareil compatible avec ces nouvelles cartes pourrait être le Samsung Galaxy Note 7, attendu au mois de septembre à l'IFA.

À lire aussi :
UFS : un format unique de cartes mémoires ?
Une puce de 256 Go à 850 Mo/s : le stockage sur smartphone va accélérer
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
La majorité des publicités anti-vaccins sur Facebook issue de seulement deux organisations

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top