SATA Express : le Serial ATA 3.2 se marie au PCI-Express 3.0

0
La Serial ATA International Organization (SATA-IO) a annoncé hier le développement de la prochaine révision des spécifications. Si les précédentes révisions s'étaient jusqu'à présent contentées de doubler à chaque fois la bande passante et/ou d'inaugurer de nouveaux connecteurs, le « SATA 3.2 » inaugurera quant à lui le « SATA Express », dont le nom témoigne à lui seul de l'ampleur de l'évolution.

0140000004492978-photo-concept-de-connecteur-sata-express.jpg

Du Serial ATA à 16 Gbps !

Le « SATA Express » mariera effectivement l'infrastructure logique du Serial ATA à l'interface PCI-Express, comme son nom l'indique.

Alors qu'un contrôleur Serial ATA contemporain relie le plus souvent un support de stockage aux autres composants d'un ordinateur au travers d'un bus PCI-Express, le « Serial ATA Express » passera purement et simplement outre cette étape intermédiaire.

Si l'actuel Serial ATA 3.1 plafonne à 6 Gbps, un débit que saturent déjà certains SSD et disques durs hybrides, le « SATA Express » exploitera quant à lui directement une ou deux voies PCIe 3.0, et offrira ainsi un taux de transfert de 8 Gbps ou même de 16 Gbps.

Le Serial ATA n'abandonnera pas pour autant la rétrocompatibilité totale qu'il a maintenu jusqu'à présent, puisqu'un nouveau connecteur hybride est en développement. Celui-ci pourra soit accueillir un nouveau câble SATA Express à un ou deux canaux, soit deux câbles Serial ATA traditionnels. Le connecteur ne pourra en revanche pas accueillir physiquement une carte PCIe, bien que le câblage interne soit identique.

Du Serial ATA à souder

Le « SATA 3.2 » inaugure en outre le standard µSSD (prononcé micro SSD), qui élimine quant à lui la nécessité d'un connecteur, aussi peu encombrant soit-il (tel que le mSATA), en poussant la compacité d'un support de stockage Serial ATA à son paroxysme.

Le µSSD exploite pour ce faire le format d'enveloppe BGA (ball grid array), déjà utilisé par certains processeurs, ouvrant la voie à la conception de supports de stockage en une seule puce, soudée directement à la carte mère.

Des dispositifs mobiles tels que des tablettes vont donc pouvoir profiter des performances du Serial ATA.

0000014004492976-photo-sandisk-issd-au-format-ssd.jpg

Les spécifications Serial ATA 3.2, comprenant le SATA Express et le µSSD, devraient être achevées fin 2011 pour une disponibilité effective mi-2012.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Cartes mères PCI-Express 3.0 : du vent marketing ?
Samsung dévoile le Galaxy Xcover pour les aventuriers... ou les maladroits
Logitech dévoile un clavier pour le Galaxy Tab 10.1
Intel Capital crée un fonds d'investissement dédié aux ultrabooks
WhiteMagic : un écran haute luminosité pour smartphone présenté par Sony
Amazon lance son Kindle sous forme d'application web
Solaris 11 Express disponible sur Oracle Exadata Database Machine
Toshiba lance un PC portable à écran 3D sans lunettes
Motorola n'exclut pas de faire des smartphones sous Windows Phone 7
Lenovo ThinkCentre M71z : un PC tout-en-un à architecture Sandy Bridge
Haut de page