PS5 : Sony détaille enfin de manière officielle ses plans pour la nouvelle PlayStation

le 16 avril 2019
 0
PS5 logo

Aujourd'hui, point de nouvelles rumeurs au sujet de la prochaine PlayStation. Cette fois, Sony a décidé de prendre directement la parole dans une interview accordée au site Wired.

Si beaucoup d'éléments restent encore flous à l'heure actuelle, cet entretien permet d'en apprendre un peu plus sur les plans du géant japonais pour sa future machine.

Oubliez 2019 mais préparez-vous à une puissance colossale !


C'est dans les locaux de Sony Interactive Entertainment America à Foster City, en Californie, que Wired s'est rendu afin d'obtenir des informations exclusives. Le célèbre Mark Cerny a donc eu la lourde tache de répondre aux questions du journaliste sans pour autant divulguer trop de détails. Par ailleurs, comme cela a été le cas pour la PS4, Cerny sera une nouvelle fois l'architecte en chef du système de cette console nouvelle génération.

Même s'il n'a pas voulu dévoiler le nom officiel de la machine pour le moment, Mark Cerny a présenté dans cette longue interview son ambition pour cette PS5. Déjà, il a mis un terme à un bruit de couloir qui commençait enfin à se faire plus discret : non, la prochaine PlayStation ne sortira pas en 2019. Cependant, Sony a accéléré la distribution des kits de développement afin que les créateurs de contenu puissent avoir le temps de maîtriser la bête avant son lancement.

Bien entendu, les composants de la PS5 seront également à la hauteur des ambitions de la marque. Le CPU sera basé sur la troisième génération des processeurs AMD Ryzen avec pas moins de 8 cœurs. Le GPU, qui sera une variante de la future architecture Navi des prochaines Radeon, supportera le Ray Tracing. Pour le moment, cette technologie très utilisée pour les effets spéciaux du côté d'Hollywood n'a encore jamais fonctionné sur une console. Les graphismes seront donc toujours plus proches de la réalité, en particulier au niveau de la gestion des liquides ou même de la réfraction de la lumière.

L'immersion par le son au cœur de la PS5


Mark Cerny a également appuyé sur un domaine bien particulier : l'audio. La PS5 profitera ainsi de l'audio 3D grâce au processeur signé AMD. L'architecte de la console explique : "En tant que joueur, cela a été un peu frustrant voir la qualité audio presque inchangée entre la PS3 et la PS4. Avec la prochaine console, notre rêve est de démontrer à quel point l'expérience audio change radicalement lorsque la puissance allouée est plus conséquente". Cerny explique donc que la sensation d'immersion dans un jeu sera exceptionnelle avec un son qui arrivera de tous les côtés lorsque le joueur aura un casque posé sur ses oreilles.

En parlant d'immersion, le sujet du PlayStation VR s'est également invité à la table. Sans pour autant s'attarder sur la stratégie de Sony en matière de réalité virtuelle sur la PS5, Mark Cerny a déclaré que le modèle actuel du PS VR est compatible avec la nouvelle console. Si les rumeurs autour d'une nouvelle version du casque se font entendre depuis plusieurs mois déjà, nous devrons attendre encore un peu avant une annonce concrète.

Des chargements presque imperceptibles et la rétrocompatibilité au programme


La PS5 aura également droit à des temps de chargement drastiquement raccourcis. Cerny a fait une petite démonstration in-game à Wired. Sur PS4 Pro, un voyage rapide dans Marvel's Spider-Man prenait environ 15 secondes. Sur le kit de développement de la prochaine console, le compteur tombe à seulement 0.8 seconde. Comment une telle prouesse est-elle possible ? Tout simplement grâce à la présence d'un SSD qui était très demandé par les développeurs. La caméra qui suit l'homme araignée gagne également en rapidité et en fluidité. Si cette présentation a été effectuée sur une télé 4K, la machine sera capable de monter jusqu'à 8K.

Mark Cerny est malheureusement resté très discret au sujet des services qui seront embarqués dans cette PS5. Plusieurs éléments sont tout de même ressortis de cette rencontre comme le fait que la console continuera d'utiliser un format physique pour ses jeux. Il n'est ici pas question de se tourner exclusivement vers le cloud gaming contrairement à Google. Étant donné que l'architecture de la machine est en partie basée sur celle de la PS4, la rétrocompatibilité sera également de la partie.

Enfin, pour ce qui est des jeux qui seront proposés sur la future PlayStation, nous restons encore dans l'inconnu même si de nouveaux titres sont actuellement en préparation à la fois pour la PS4 comme pour la PS5. Le cas de Death Stranding (le prochain soft signé Hideo Kojima) a par exemple été évoqué dans l'article. Si les représentants de la marque ont tenu à préciser que le jeu sortira bien sur PS4, Mark Cerny aurait eu un petit sourire laissant imaginer que l'exclusivité arriverait aussi sur la nouvelle génération.

Cette première prise de parole par Sony est donc plutôt rassurante surtout que le constructeur japonais n'ira pas à l'E3 en juin prochain.

Source : Wired



PlayStation
Rokas Tenys / Shutterstock.com
Modifié le 17/04/2019 à 08h57
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

La version gratuite de YouTube Music arrive sur Google Home... avec de la pub
Mediapart révèle que l'ancien dirigeant de l'Ecole 42 aurait trempé dans des malversations financières
Le Honor 20i, qui devait être présenté le 21 mai, fuite sur un site de vente
Les puces 5G by Apple ne seront probablement pas une réalité avant plusieurs années
La Tesla Model 3 est la voiture qui se vend le mieux en Norvège, aux Pays-Bas et en Suisse
Lime vous indiquera bientôt si vous êtes trop saoul pour grimper sur une trottinette
Mega Drive Mini : SEGA confirme dix nouveaux titres (et pas des moindres)
Un ancien cadre de Mozilla accuse Google d’avoir sciemment saboté Firefox
Facebook travaille sur son propre assistant vocal, pour concurrencer Alexa et Siri
Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur
Oups : Facebook a
scroll top