Palmer Luckey, fondateur d’Oculus, dit adieu à Facebook

31 mars 2017 à 12h02
0
Il était une personnalité très controversée de Facebook, mais de laquelle le réseau social ne pouvait se défaire pour une simple raison : Palmer Luckey a fondé Oculus Rift grâce à une campagne de financement participatif sur Kickstarter. Mark Zuckerberg a racheté l'entreprise en 2014 et en a fait une partie intégrante de Facebook et de sa stratégie pour le futur.

Après être resté deux ans chez Facebook, Palmer Luckey a annoncé son intention de quitter le réseau social et ses équipes. Il avait déjà été mis à l'écart en 2016.

Palmer Luckey : du succès sur Kickstarter à la chute chez Facebook

L'histoire de Palmer Luckey aurait pu être une success-story comme il en existe beaucoup dans la Silicon Valley : en 2012, il lance une campagne de crowdfunding sur Kickstarter pour lancer Oculus Rift et relancer la réalité virtuelle. Il lève 2,5 millions de dollars sur le site, puis 90 millions auprès d'autres investisseurs. Le projet avance et finit dans le collimateur de Mark Zuckerberg, assoiffé de rachats, qui lui propos 2 milliards de dollars pour l'entreprise.

01F4000008386692-photo-palmer-luckey.jpg

Palmer Luckey accepte et s'attire les critiques de ses premiers soutiens : ils ne s'attendaient pas à ce que l'entreprise qu'ils ont financée se retrouve entre les mains de Facebook. Puis, tout s'accélère en 2016 et 2017 : Palmer Luckey est accusé, lors de la campagne présidentielle américaine de 2016, de soutenir Donald Trump en participant à des actions de dénigrement et de "troll" anti-Clinton.

Le départ après un gros procès perdu par Oculus

Cette campagne anti-Clinton avait déjà compliqué la position de Palmer Luckey chez Facebook, mais en février 2017, c'est Oculus qui est au centre de tous les regards. Luckey a été reconnu coupable de violation d'un accord de confidentialité signé entre Oculus et ZniMax, quelques mois avant le rachat d'Oculus par Facebook. Palmer Luckey a été condamné à verser 50 millions de dollars de dommages et intérêts à ZeniMax, Facebook écope de 300 millions d'amende. Facebook n'aurait semble-t-il pas été informé de cet accord.

Voilà qui pourrait avoir contraint Palmer Luckey à quitter le réseau social, bien que l'on sache pas s'il s'agit d'une démission ou d'un licenciement ; il a probablement été gentiment poussé vers la sortie. Oculus Rift, est, elle, dirigée par Hugo Barra, ex-Google et Xiaomi, depuis janvier 2017.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Les salariés de Microsoft appellent leur direction à cesser d'être
En France, une campagne est lancée contre la
Sony donne le prix de ses écrans 16k : ils coûteront plusieurs millions de dollars
Airbnb : la mairie de Paris envisage d'interdire purement et simplement les locations
Huawei Mate 30 Pro : un smartphone d’exception… auquel la France n’aura droit que
La quantité d'énergie produite par les énergies renouvelables a quadruplé en une décennie
Le stade de Miami pourrait être rebaptisé BangBros Center... du nom du site pornographique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top