Nvidia dévoile de nouveaux GPU super puissants

le 28 mars 2018 à 18h15
0
Nvidia, le fabricant leader du marché des cartes graphiques, vient de dévoiler ses nouveautés 2018. Au programme, GPU ultra-puissants pour réaliser des calculs complexes.

Les produits que Nvidia a l'honneur de présenter cette année s'adressent majoritairement aux professionnels. A la pointe de la technologie, ils étonnent par leur puissance.

Le successeur du GP100 s'appelle GV100, et il est encore plus puissant



En acteur historique du marché des cartes graphiques, Nvidia a de quoi nous surprendre ! Jensen Huang, son fondateur et PDG, vient de présenter à la presse ses nouveautés. Il s'agit tout d'abord du Quadro GV100. Ce GPU super puissant a été conçu en premier lieu pour les professionnels. Malgré son étonnante productivité, les gamers vont donc devoir accepter de passer leur tour. La raison d'être du GV100 : devenir le « cerveau » des ordinateurs professionnels, dont la tâche première est de réaliser des calculs complexes.

En effet, par leur architecture, les cartes graphiques sont parfaitement adaptées à la gestion des séries volumineuses de tâches de même nature. A l'intérieur du GV100, on trouve l'architecture Volta (une invention « maison ») et une mémoire vive de 32 Go. Son prix n'a pas encore été dévoilé, mais quand on sait que son prédécesseur, le GP100, coûtait 7.000 euros à sa sortie, on peut s'attendre à ce que son prix soit dans la même fourchette.



Nvidia ne souhaite pas concevoir de GPU pour le marché des cryptomonnaies



En plus des GPU, et c'est encore plus intéressant, Nvidia a présenté ses super-ordinateurs. Son dernier « bébé », le DGX-2, est constitué de 16 cartes graphiques Tesla V100 GPU, dotée de 32 Go de RAM chacune. Le poids de cette machine : 230 kilos. Conçu pour réaliser des calculs, il s'adresse lui aussi aux professionnels, d'où son prix de 400.000 euros.

Quant aux marché des « mineurs » de cryptomonnaies, Nvidia se garde bien de s'y avancer. Comme l'a expliqué Jensen Huang à nos confrères de ZDNet après son discours, le marché premier de Nvidia est, selon lui, les gamers, suivi de celui des entreprises nécessitant des GPU pour des calculs volumineux (data centers, intelligence artificielle...). Peu adaptées à l'architecture de l'écosystème Ethereum, il ne souhaite pas voir ses cartes graphiques utilisées par les « mineurs ».

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Bonus / malus automobile : un demi-milliard d'euros de recettes pour l'Etat français
Certains Pixel 3a et 3a XL de Google s'éteindraient sans raison
Canva s'offre les bibliothèques d'images libres de droit Pexels et Pixabay
Huawei réagit à la décision de Google et promet un nouvel
Comparatif 2019 : quel matériel pour améliorer votre réseau Wi-Fi ?
Parcoursup, le retour : il revient avec un nouveau bug, 67 000 candidats dans le doute
Un document interne de la NASA révèle les détails de la mission Artemis
Tesla triple ses ventes en Europe grâce à l'arrivée de la Model 3
L’OMS va déterminer si l'addiction aux jeux vidéo doit être répertoriée comme maladie
Sony : les deux premiers téléviseurs 8K disponibles début juin
scroll top