GeForce GT 740 : Nvidia renomme et booste la GT 640 pour l'entrée de gamme

30 mai 2014 à 12h09
0
Au lendemain de l'annonce de la disponibilité de la GeForce GTX Titan Z à 3000 euros, Nvidia a discrètement lancé la GeForce GT 740, une carte graphique beaucoup plus accessible mais qui n'a pas eu l'honneur de faire l'objet d'un communiqué. C'est que, comme d'habitude, cette situation cache un simple renommage.

Bien que les dernières GeForce abordables, les GTX 750 et GTX 750 Ti, aient recours à la nouvelle architecture Maxwell, cette GT 740 hérite effectivement de la puce Kepler de la GT 640.

0140000007392179-photo-nvidia-geforce-gt-740.jpg

On retrouve donc le GK107 avec 384 unités de calcul. Leur fréquence de 993 MHz est à mi-chemin entre celles des précédents modèles DDR3 et GDDR5. On retrouve également 2 Go à 1800 MHz pour le modèle DDR3 ou 1 Go à 5000 MHz pour le modèle GDDR5, mais le bus passe de 64 à 128 bits sur ce dernier, ce qui double sa bande passante et améliore donc sensiblement ses performances.

On trouve enfin deux sorties DVI Dual Link, dont une convertible en sortie VGA, ainsi qu'une sortie mini HDMI.

Cette Nvidia GeForce GT 740 sera prochainement disponible pour plus ou moins 100 euros. Elle permettra de concevoir un ordinateur polyvalent, pouvant exécuter quelques jeux vidéo assez peu gourmands.

01B8000007392177-photo-tableau-nvidia-geforce-gt-640-vs-gt-750.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Phishing et remboursement des impôts : attention, arnaque en vue
HTC One M8 Ace : une variante économique du porte étendard de HTC
Michael Philippe :
Prix des ebooks : les dommages et intérêts dus par Apple seront bien fixés en juillet
Samsung met à jour la première Galaxy Gear et la passe sous Tizen
<b>Joyeux Noël</b>
Trop proches des
Insolite : quand un ballon Wi-Fi de Google est pris pour une invasion alien aux USA
Google lance son formulaire de droit à l'oubli en Europe
Arcep : le très haut débit progresse vite, les revenus et les emplois reculent
Haut de page