AMD : des Catalyst 13.1 Windows et Linux pour les Radeon HD 2000 à 4000

0
AMD a mis en ligne lundi soir de nouveaux pilotes Catalyst dédiés aux cartes graphiques entrées dans la phase dite de legacy. Les Radeon des séries HD 2000, HD 3000 et HD 4000 sont concernées, avec des pilotes proposés en versions Windows et Linux.

00A0000001982720-photo-gainward-radeon-hd-4850-gs-glh.jpg
AMD avait annoncé en avril dernier l'entrée de ses cartes graphiques DirectX 10 dans une phase de legacy (héritage) : celles-ci allaient désormais faire l'objet, pour ce qui touche aux pilotes, d'un cycle de développement plus lent, destiné essentiellement à assurer le maintien de la compatibilité avec les titres récents et la correction de problèmes. Les cartes concernées, soit les familles Radeon HD 2000, HD 3000 et HD 4000, fixes ou mobiles, ont justement reçu lundi soir un nouveau pilote, estampillé Catalyst 13.1 comme celui destiné aux cartes les plus récentes.

Aucune nouveauté fonctionnelle n'est ici à prévoir : bien qu'appelés, eux aussi, Catalyst 1.3, ces pilotes n'interviennent que pour la résolution de bugs critiques et la maintenance générale. La nouvelle est toutefois bienvenue, dans la mesure où certains titres récents pouvaient poser problème avec la dernière version (12.6) des Catalyst destinés à ces cartes DirectX 10. Le téléchargement est dès à présent possible par l'intermédiaire du site d'AMD pour Windows (Vista, 7 ou 8) ou Linux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Ericsson rachète la division Télécom et Media du français Devoteam
Un Galaxy Note 8.0 dévoilé au MWC ? (màj)
Windows Phone 8 : la limite de téléchargement d'une app sur réseau mobile passe à 50 Mo
SFR : Séries Red à 12 euros et à 42 Mbps, Carré en baisse
Windows Phone : Microsoft plancherait sur CardDAV et CalDAV
BlackBerry 10 : RIM n'est pas opposé à commercialiser des licences
Mega : que vaut le service face à la concurrence ?
Nexus Q : définitivement abandonné par Google, pris en charge par Cyanogen
Huawei finit 2012 dans le vert sur les équipements télécoms
Copie privée : les industriels critiquent les méthodes de calcul et attaquent à nouveau
Haut de page