3DMark 11 se dévoile en images et vidéo

24 mai 2010 à 21h31
0
On savait depuis quelque temps déjà qu'une nouvelle version de 3DMark, l'utilitaire d'évaluation des performances graphiques de nos PC, était en cours de développement. La rumeur qui n'en était plus franchement une est aujourd'hui confirmée par l'éditeur lui-même qui publie les premières captures officielles du bench, dans sa version 3DMark 11. Encore en développement, 3DMark 11 devrait s'articuler autour de deux scènes jeux écrites en DirectX 11 : il ne tournera donc pas sur les configurations dotées de cartes graphiques plus anciennes. On retrouvera donc dans les scènes de 3DMark 11 l'usage de la tesselation cette technologie normalisée avec DirectX 11 permettant de subdiviser des triangles pour augmenter les détails géométriques.

000000A503212198-photo-3dmark-11-screenshot-1.jpg
000000A503212200-photo-3dmark-11-screenshot-2.jpg


Parmi les effets que l'on aperçoit dans la vidéo, il y a la profondeur de champ mais aussi l'éclairage volumétrique. Une démo qui fait également usage de DirectCompute, une fonction permettant d'utiliser les unités de calcul d'une puce graphique à des fins de calcul générique. Ici ce sont essentiellement les effets de post-traitement qui en bénéficient. Pour autant, ces effets restent possibles en utilisant d'autres méthodes plus conventionnelles : on espère donc que les développeurs de jeux n'imiteront par FutureMark et utiliseront DirectCompute pour la gestion des effets physique ou de l'intelligence artificielle. Enfin, et comme le précédent 3DMark, 3DMark 11 est multi-threadé : il devrait donc tirer parti des processeurs multi-coeurs. La version finale du logiciel devrait voir le jour dans le courant du troisième trimestre, selon FutureMark.

000000A503212202-photo-3dmark-11-screenshot-3.jpg
000000A503212204-photo-3dmark-11-screenshot-4.jpg


On s'étonnera de la présence répétée du logo MSI sur plusieurs des éléments de la vidéo, un choix qui permet selon l'éditeur de financer l'édition gratuite de 3DMark 11 mais qui pose également la question de l'indépendance du logiciel vis à vis des constructeurs.

Julien Jay

Passionné d'informatique depuis mon premier Amstrad 3086 XT et son processeur à 8 MHz, j'officie sur Clubic.com depuis ses presque débuts. Si je n'ai rien oublié d'Eternam, de MS-DOS 3.30 et de l'inef...

Lire d'autres articles

Passionné d'informatique depuis mon premier Amstrad 3086 XT et son processeur à 8 MHz, j'officie sur Clubic.com depuis ses presque débuts. Si je n'ai rien oublié d'Eternam, de MS-DOS 3.30 et de l'ineffable Aigle d'Or sur TO7, je reste fasciné par les évolutions constantes en matière de high-tech. Bercé par le hardware pur et dur, gourou ès carte graphique et CPU, je n'en garde pas moins un intérêt non feint pour les produits finis, fussent-ils logiciels. Rédacteur en chef pour la partie magazine de Clubic, je fais régner la terreur au sein de la rédaction ce qui m'a valu quelques surnoms sympathiques comme Judge Dredd ou Palpatine (les bons jours). Mon environnement de travail principal reste Windows même si je lorgne souvent du côté de Mac OS X.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page