Test MSI GeForce RTX 3080 Gaming X Trio : un chouia plus performante, sensiblement plus chère

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
18 septembre 2020 à 12h01
35
8

Parallèlement à la sortie des Founders Edition de NVIDIA, tous les constructeurs partenaires de la société de Jensen Huang y sont bien sûr allés de leurs versions « personnalisées ». S’il n’est pas question de toutes les passer en revue, il nous semble intéressant de présenter plusieurs cas de figures de ces modèles dits custom. MSI a ainsi été le plus prompt à à jouer le jeu : il nous a fait parvenir la Gaming X Trio.

Attention, les bloqueurs de publicité peuvent empêcher l'affichage des graphiques hébergés sur Infogram.

Notez que le test de la MSI RTX 3080 Gaming X Trio n'a pas vocation à revenir sur l'architecture Ampere en général. Pour de plus amples informations à ce niveau, veuillez consulter notre test de la NVIDIA GeForce RTX 3080 Founders Edition.

Si NVIDIA ne semble devoir commercialiser qu’une seule variante de sa RTX 3080 Founders Edition, il en va bien autrement des modèles custom. En se focalisant sur le seul MSI, on peut d’ores et déjà comptabiliser trois déclinaisons de la RTX 3080, même si deux seulement sont effectivement disponibles au lancement. En attendant la Gaming Trio 10G, nous avons donc une « petite » baptisée Ventus 3X 10G OC qui se négocie 739 euros et un « fleuron » constitué de notre carte de test, la Gaming X Trio 10G que l’on peut s’offrir en échange de 839 euros.

MSI RTX 3080 Gaming X Trio : une carte qui en impose ! © Nerces pour Clubic

Fiche technique de la MSI GeForce RTX 3080 Gaming X Trio

Comme son nom l’indique, la GeForce RTX 3080 Gaming X Trio est une carte graphique que MSI a dotée d’un système de refroidissement très élaboré, basé sur une triple ventilation. Alors que NVIDIA a innové sur ses Founders Edition, les nombreux constructeurs partenaires ont repris des designs déjà utilisés auparavant. C’est donc le cas avec MSI pour lequel on peut notamment citer les GeForce GTX 1080 Ti Gaming X Trio et GeForce RTX 2080 Ti Gaming X Trio, des cartes à la conception assez proche de celle que nous retrouvons aujourd’hui.

La MSI GeForce RTX 3080 Gaming X Trio, c’est :

  • Cœurs CUDA: 8704
  • Fréquence boost: 1,815 GHz
  • Configuration mémoire : 10 Go GDDR6X
  • Interface mémoire : 320-bit
  • Cœurs de ray tracing : 68 cœurs de 2e génération
  • Cœurs Tensor : 272 cœurs de 3e génération
  • Architecture NVIDIA : Ampere
  • PCI Express Gen 4 : Oui
  • NVIDIA NVLink (SLI-Ready) : Non
  • HDMI 2.1 : Oui
  • DisplayPort 1.4a : Oui
  • Connecteurs d’affichage standard : HDMI 2.1, 3x DisplayPort 1.4a
  • HDCP : 2.3
  • Longueur : 323 mm
  • Largeur : 140 mm
  • Hauteur : 3 slots
  • Poids : 1565 g
  • Température GPU maximale : 76°C
  • Consommation graphique : 340 Watts
  • Alimentation système recommandée : 750 Watts
  • Connecteurs d’alimentation : 3x8 broches PCIe
  • Garantie : 2 ans
  • Prix et disponibilité : déjà disponible, à partir de 839 euros

D’emblée, les plus assidus d’entre vous auront remarqué que la carte que nous a envoyée MSI est nettement plus encombrante que le modèle Founders Edition. Elle est aussi sensiblement plus lourde ce qui est la conséquence logique de l’emploi d’un système de refroidissement plus « archaïque » - au moins sur le papier – que celui de NVIDIA.

La gamme RTX 3080 de MSI au complet : Gaming X Trio, Gaming Trio (pas encore disponible) et Ventus 3x © MSI

Triple connecteur d’alimentation 8 broches

Plusieurs semaines durant, on s’est tous posé la question de ce fameux connecteur 12 broches. Est-ce une rumeur sans fondement ou NVIDIA s’oriente-t-il vers un nouveau connecteur d’alimentation ? Si nous connaissons la réponse à cette question, reconnaissons une certaine surprise de notre part en recevant le modèle Gaming X Trio de MSI : alors que NVIDIA a partagé le design de ce nouveau connecteur, le constructeur taïwanais n’a pas souhaité le suivre. En revanche, il n’a pas non plus prolongé le double connecteur 8 broches des RTX 2080 Ti. Non, sur cette nouvelle carte ce ne sont pas moins de trois connecteurs 8 broches qu’il faut employer !

La très grande majorité des alimentations récentes, ainsi que la plupart des modèles modulaires seront bien évidemment tout à fait capables de « nourrir » cette triple connexion. Gageons toutefois que certains modèles plus anciens pourraient se retrouver en difficulté. Pour tout vous dire, nous ne comprenons pas le pourquoi de ces trois connecteurs d’alimentation alors que le modèle Ventus 3X 10G OC se contente de « seulement » deux prises. Le mystère demeure d’autant que la carte ne consomme pas fondamentalement plus que la Founders Edition et que MSI recommande d’ailleurs la même puissance d’alimentation que NVIDIA, 750 Watts.

Attention de bien disposer de trois connecteurs PCIe 8 broches © Nerces pour Clubic

Un « monstre » de plus de 32 centimètres

Autre constat, alors que NVIDIA a fourni un effort particulier afin de proposer une carte relativement « compacte » avec sa Founders Edition, MSI ne semble pas s’être trop soucier de ce « détail ». Ainsi, la RTX 3080 Gaming X Trio mesure 323 millimètres de long quand la Founders Edition plafonne à 285 millimètres. Plus gênants sur les boîtiers les plus compacts, la largeur de la carte s’établit à 140 millimètres soit presque 3 centimètres de plus que le modèle signé NVIDIA : des centimètres qui font que la carte dépasse nettement l’équerre PCIe et pourrait donc empêcher la fermeture du boîtier si la paroi arrive au ras des PCIe.

Dans le même ordre d’idée, la RTX 3080 Gaming X Trio est un « poids lourd » : quand la Founders Edition atteint déjà 1355 grammes, il faut en ajouter 210 de plus pour obtenir notre carte MSI. Reste qu’on ne peut pas vraiment jouer les vierges effarouchées. Nous l’avons dit, MSI n’en est pas à sa première Gaming X Trio et les dimensions sont finalement assez stables au fil des années. Ainsi, la mouture 1080 Ti mesurait 325 x 140 x 48 mm pour 1484 g quand la 2080 Ti atteignait 327 x 140 x 56 mm pour 1582 g. En réalité, la 3080 est même un chouia plus « compacte » que sa grande sœur à 323 x 140 x 56 mm pour 1565 g. Un beau bébé malgré tout !

Un ordre de grandeur : la RTX 3080 Gaming X Trio à côté de la RTX 2070 Gaming X Trio © Nerces pour Clubic

Une ventilation de premier plan ?

Si les dimensions de la carte signée MSI sont différentes de celles de la Founders Edition, c’est parce que le constructeur taïwanais n’a pas employé le même PCB que NVIDIA. Alors que le promoteur des GeForce a « tronqué » sa carte avec un PCB court et compact, il en va autrement de notre RTX 3080 Gaming X Trio qui, comme la plupart des cartes custom, adopte un format plus classique. De fait, il n’est pas surprenant de voir MSI reprendre un système de ventilation lui aussi assez « standard » : il devait être en mesure de refroidir l’intégralité du PCB, tous les composants embarqués.

Utilisé sur les GeForce 1080 Ti et 2080 Ti de la marque, le système Tri-Frozr passe aujourd’hui en version 2.0 et les trois ventilateurs qui l’équipent sont maintenant des Torx 4.0 en lieu et place des Torx 2.0 et Torx 3.0 des générations précédentes. Pas de révolution à ce niveau, mais MSI évoque des pales reliées par paire sur leur partie supérieure alors que les pales sont moins nombreuses (10 sur les Torx 4.0 contre 14 sur les Torx 3.0). Aucune information technique en revanche sur les caloducs qui semblent proches des anciens modèles.

Notez la disparition du connecteur USB-C © Nerces pour Clubic

Enfin, il est bon de souligner que MSI livre un bracket de soutien à placer sous la carte graphique : le but est d’éviter les pliures d’un PCB entraîné vers le bas par le poids du refroidisseur. Une précaution qui n’est sans doute pas inutile vu le poids de la bête (plus de 1,5 kg), mais qui surprend un peu… au moins ceux qui ne sont pas habitués aux Gaming X Trio : MSI livrait effectivement cet accessoire sur les précédentes cartes de la gamme. En revanche, force est de constater l’efficacité de ce cartes en matière de ventilation et la RTX 3080 ne fait pas exception à la règle.

Ainsi, lors de nos tests les plus longs et les plus exigeants, nous n’avons jamais dépassé les 76°C. Rappelons que nous utilisions ici un boîtier Anidees AI8 fermé et qu’il est équipé de cinq ventilateurs 12 cm signés Noctua. Reste que la performance est intéressante et qu’elle se réalise sans jamais atteindre plus de 43% de puissance de ventilateur… À ce niveau, boîtier fermé, la carte reste très discrète sachant, bien sûr, qu’un mode Zero Frozr (ventilation coupée) est de mise quand la carte n’est que peu sollicitée.

Une longue bande RVB illumine la carte graphique © Nerces pour Clubic

Performances de très haut niveau

Compte tenu d'impératifs logistiques, nous n’avons pas pu tester notre MSI GeForce RTX 3080 Gaming X Trio sur une configuration strictement identique à celle de notre Founders Edition. Les différences restent toutefois minimes. Voici le détail de la configuration employée :

  • Processeur : Intel Core i9-9900K
  • Carte Mère : ASRock Extreme 4 (Chipset Intel Z390)
  • Mémoire : DDR4 Corsair Vengeance LPX, 2 x 16 Go, 3200 MHz
  • SSD « système » : Samsung Série 950 PRO, 256 Go, M.2 (Type 2280)
  • SSD « stockage » : Samsung Série 960 EVO, 2 To, SATA
  • Alimentation : Corsair RM850x, 850W Plus Gold
  • Boitier : Anidees AI8
  • Refroidissement : Noctua NH-D15
  • Moniteur : iiyama G-Master GB2888UHSU-B1, 4K 60 Hz

Il nous faut signaler certaines différences « techniques » entre la Founders Edition et la Gaming X Trio de MSI. Alors que les fréquences mémoire sont identiques sur les deux cartes, le GPU tourne moins vite sur la Founders Edition. De base, il est question de 1710 MHz sur la carte de référence NVIDIA contre 1815 MHz chez MSI. Des valeurs toutes relatives puisque la fréquence GPU est partiellement ajustée en fonction des besoins.

Enfin, les tests ont été effectués boitier fermé, sous Windows 10 Pro (2004) avec les dernières mises à jour disponibles via Windows Update. La version des pilotes Game Ready utilisée est la 456.16.

Outils de mesure « synthétiques »

La scène TimeSpy Extreme de 3DMark est toute à l'honneur des RTX 3080 qui surclassent évidemment les précédentes générations. Quoique visible, l'écart entre la Founders Edition et notre Gaming X Trio est modeste. La carte MSI marque ainsi une très faible progression de 1,25% en 4K.

Sur Unigine Superposition, l'écart entre nos deux RTX 3080 est un peu plus important. La Gaming X Trio est à nouveau au-dessus et augmente les performances de la Founders Edition de 3,33% en 4K.

La scène ray tracing de 3DMark - Port Royal - n'est pas aussi démonstrative qu'Unigine Superposition, mais permet malgré tout à notre Gaming X Trio de se démarquer un peu plus de la Founders Edition. L'écart - toujours en faveur de MSI - atteint ici 2,94%.

Performances observées dans les jeux

Notre premier jeu est aussi l'un des rares à exploiter l'API Vulkan, pourtant très performante. DOOM Eternal est d'ailleurs le test qui montre le plus d'écart entre notre Gaming X Trio et la Founders Edition. Les 10,22% à l'avantage de la carte MSI sont donc à prendre avec une certaine prudence : nous ne les retrouvons sur aucun autre jeu en 4K.

S'il n'est pas aussi éloquent que DOOM Eternal, The Division 2 est toutefois l'occasion de garder un écart relativement important entre la Founders Edition et notre Gaming X Trio. Sur le jeu d'Ubisoft, cette dernière est 5,88% plus performante que la carte NVIDIA en 4K.

Sans doute l'un des jeux les plus exigeants actuellement disponibles sur PC, Red Dead Redemption 2 ne permet pas de tirer de conclusion sur les différences observées entre la Founders Edition et notre Gaming X Trio : à 0,5% de différence, on est dans les marges d'erreur d'un tel test.

Avec Control, nous sommes presque dans le même cas de figure qu'avec Red Dead Redemption 2. Nous observons ici un écart de 1,47% en faveur de la carte signée MSI : difficile de tirer une conclusion ferme. Notons tout de même qu'en 1440p, l'écart est de presque 5% et de pratiquement 4% en 1080p, à chaque fois en faveur de la carte MSI.

Ce que nous observions avec Control se vérifie sur Gears 5. Ici, l'écart constaté en 4K est un peu plus important : la Gaming X Trio signant des performances 2,66% plus élevées que la Founders Edition. C'est toutefois en 1440p (+14,5%) et en 1080p (+8,25%) que la carte MSI se démarque le plus.

Nous vous présentons les résultats obtenus sur Call of Duty: Modern Warfare, mais ils sont parmi les moins éloquents. Bien sûr, les RTX 3080 sont largement au-dessus des générations précédentes. En revanche, l'écart entre nos deux exemplaires est faible, très faible même : 1,04% en 2160p, 6,49% en 1440p (?) et 0,49% en 1080p.

Enfin, nous concluons ces quelques tests avec un passage sur Death Stranding. Le jeu d'Hideo Kojima est l'occasion du résultat le plus étrange de notre assortiment. Rien d'extraordinaire en 2160p où la Gaming X Trio propose des performances 2,4% plus élevées que la Founders Edition. En revanche, nous ne nous expliquons pas les +14,8% (1440p) et les 28,02% (1080p).

Consommation et ratio performances / prix

Compte tenu du système de refroidissement spécifique de MSI et de fréquences un peu plus élevées que celle de la Founders Edition, nous voulions vérifier la consommation électrique de la Gaming X Trio. Au repos, rien de bien étonnant : elle est identique à celle de la carte NVIDIA. En revanche, en pleine charge, il va falloir fournir encore un peu plus « de jus » à cette RTX 3080 qui absorbe jusqu'à 355 Watts. Une consommation en hausse de 8,5% par rapport à la carte de référence.

Pour le ratio performances / prix, nous nous sommes basés sur les tarifs de lancement de chacune des cartes. Si nos deux RTX 3080 soulignent à quel point cette nouvelle génération est plus intéressante que les précédentes, elles montrent une grande disparité : à 719 euros, la Founders Edition est effectivement nettement moins coûteuse que la Gaming X Trio (839 euros) pour des performances seulement un peu plus faibles. Même si nous apprécions beaucoup la carte MSI, vous comprendrez que notre préférence aille vers le modèle NVIDIA.

Afterburner et Dragon Center : duo logiciel

Comme à son habitude depuis maintenant quelques années, MSI livre sa nouvelle carte graphique avec une suite logicielle composée de deux softs. D’un côté, nous avons le logiciel le plus simple d’accès, celui qui se focalise davantage sur le cosmétique : Dragon Center. L’idée est ici de gérer les différentes LED présentes sur la carte : il y a six traits obliques qui encadrent le ventilateur central ainsi que le logo MSI et une bande RVB disposés sur la tranche. Les effets sont classiques, mais efficaces… pour ceux qui apprécient. Bien sûr, il reste possible de tout couper.

Dragon Center se focalise davantage sur le cosmétique... © Nerces pour Clubic

Dragon Center dispose de fonctions d’optimisation comme le gaming mode qui ajuste performances et gestion des couleurs en fonction de paramètres automatiques / manuels propres à chaque jeu. Enfin, il est censé offrir un outil de gestion de la ventilation – non fonctionnel sur notre version – et un outil de monitoring de la carte. Reste que dans ces deux cas, il est préférable de se tourner vers Afterburner, l’autre soft de la suite logicielle MSI. Là, nous sommes en terrain connu : Afterburner est depuis déjà un moment une référence dans le monde de la carte graphique.

... quand Afterburner se tourne vers les fonctions les plus avancées © Nerces pour Clubic

Plusieurs skins sont disponibles et les fonctionnalités sont bien connues : de puissants outils de monitoring de la carte (fréquences, ventilation, consommation…) avec ce qu’il faut de graphiques simples à lire et d'outils pour ajuster les fréquences / la vitesse de rotation des ventilateurs. L'OC Scanner complète l'ensemble : il permet un overclocking simple et efficace comme sur les RTX 2000. Hélas, ce dernier point n’a pu être testé : il plantait systématiquement notre machine, mais le caractère encore bêta du soft n’est pas étranger à cela. Il nous faudra retenter l’expérience dans quelques jours.

Un peu chère comparée à la Founders Edition, cette RTX 3080 Gaming X Trio reste une belle réussite © MSI

MSI GeForce RTX 3080 Gaming X Trio 10G : l'avis de Clubic

Si vous faites partie de ceux qui ont pris le temps de consulter notre test de la GeForce RTX 3080 Founders Edition, vous aurez forcément une petite impression de déjà-vu. En effet, sans grande surprise, les déclinaisons custom de la nouvelle carte emblématique de NVIDIA ne sont pas fondamentalement différentes du modèle de référence et amènent à des conclusions sensiblement identiques.

En premier lieu, nous louons donc évidemment le niveau de performances que l’on est à même d’atteindre avec ces cartes décidément très puissantes. L’écart avec les RTX 2080 Ti est important et d’autant plus impressionnant que le prix de lancement des divers modèles de RTX 3080 est nettement moins élevé que celui des produits estampillés Turing. Ainsi, chez MSI, la RTX 3080 Gaming X Trio est affichée à « seulement » 839 euros quand la RTX 2080 Ti Gaming X Trio se négociait il y a encore quelques jours 1299,95 euros !

Logiquement, le rapport performances / prix de cette nouvelle génération Ampere est nettement supérieur à celui de la génération précédente. Reste que tout n’est pas rose pour la MSI GeForce RTX 3080 Gaming X Trio 10G. D’abord, elle est sensiblement plus onéreuse que la Founders Edition : environ 16% plus chère au lancement alors que les performances sont dans le meilleur des cas (sur DOOM Eternal en 4K) environ 10% plus élevées. Il faut également souligner que la custom mesure près de 33 centimètres et dépasse légèrement les 1500 grammes ! Elle a cependant un atout notable : les relevés de température sont à l’avantage de MSI.

Plus lourde, plus encombrante et plus chère, la RTX 3080 Gaming X Trio est aussi un chouia plus performante / silencieuse et davantage capable de conserver son GPU au frais. En définitive, nous avons donc une (petite) préférence pour le modèle signé NVIDIA, mais difficile de dire que l’on fait un « mauvais choix » avec cette excellente version custom.

MSI RTX 3080 Gaming X Trio

8

Fer-de-lance de la gamme RTX 3080 de MSI, la Gaming X Trio peut sembler un peu moins innovante que la Founders Edition. Du fait de sa taille, elle aura surtout plus de mal à trouver sa place dans nos PC et se montre sensiblement plus chère sans offrir de performances franchement supérieures. Des performances qui restent d'un niveau exceptionnel et en font un partenaire de choix pour enfin profiter des 60 ips constants en 4K. Une très bonne carte donc à laquelle on reprochera surtout ce tarif sensiblement plus élevé que celui de la Founders Edition.

Les plus

  • Excellentes performances (un poil au-dessus de la FE)
  • Système de ventilation encombrant, mais efficace
  • Globalement très silencieuse
  • Logiciels simples et pratiques
  • Équerre de soutien fournie

Les moins

  • Taille incompatible avec certains boîtiers (323 x 140 mm)
  • Nécessite trois connecteurs d'alimentation 8 broches
Modifié le 18/09/2020 à 23h49
35
19
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

God of War bénéficiera d'un meilleur framerate et du cross-save sur PS5
Xbox Series X | S : les fonds d'écran dynamiques et d'autres éléments présentés en vidéo
Itinérance Orange et Free : l'ARCEP maintient la prolongation, au grand dam de Bouygues et SFR
En 2021, Opel va tester sur les routes son nouveau Zafira Life fonctionnant à l'hydrogène
Bon plan VPN : notre sélection des meilleures offres CyberGhost, NordVPN et Surfshark de la semaine
Shure présente son microphone MV7, petit frère de la légende SM7B
Bon plan : 3 mois d'abonnement offerts à Amazon Music Unlimited
PS5 : Destruction AllStars ratera le lancement de la console et sortira en février
Indispensable pour le télétravail, l'imprimante Canon Pixma MG 3650S est en promo !
L'iPhone 12 et 12 Pro partagent bon nombre de pièces... et une réparabilité moyenne
scroll top