L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins

02 août 2020 à 13h03
0

Selon les procureurs américains, l'ancien président de l'alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn, aurait partiellement financé son évasion rocambolesque du Japon grâce à un paiement en cryptomonnaie. Ils estiment que l'équivalent de 500 000 dollars en Bitcoins auraient été transféré par son fils, Anthony, via la plateforme Coinbase.

Anthony Ghosn aurait versé cette somme à l'américain Peter Taylor, entre janvier et la mi-mai. Ce dernier et son père, Michael Taylor, sont soupçonnés d'avoir soutenu Carlos Ghosn dans sa fuite à l'intérieur d'une malle. L'usage de la cryptomonnaie empêche les autorités de saisir les fonds.

Une entreprise familiale ?

L'évasion de Carlos Ghosn du Japon au Liban, le 29 décembre dernier, aurait partiellement été financée en cryptomonnaie, nous apprend
Bloomberg citant deux procureurs américains.

Une enveloppe équivalente à 500 000 dollars (63 Bitcoins, représentant aujourd'hui 600 000 dollars) aurait été transmise par Anthony Ghosn - qui, comme sa sœur Maya, n'est pas inquiété par la justice à l'heure actuelle - au fils d'un ancien membre des forces spéciales américaines, Michael Taylor, reconverti dans la sécurité privé.

Michael Taylor est accusé d'être le complice de Carlos Ghosn et responsable de la fameuse exfiltration de Tokyo vers Beyrouth. Visé par un mandat d'arrêt au Japon, il a été arrêté aux Etats-Unis en mai dernier, à l'instar de son fils, Peter (27 ans). Tous deux auraient reçu la somme de 1,36 million d'euros pour mener l'opération. Le reste de l'argent aurait été viré par la famille Ghosn à une société appartenant à Peter Taylor.

Un transfert insaisissable

Les 500 000 dollars de cryptomonnaies transmises par Anthony Ghosn à
Peter Taylor représenteraient la seconde partie de ce paiement, selon les procureurs américains. Ils auraient été transmis entre janvier et mi-mai, via la plateforme Coinbase. Géant des cryptomonnaies, cette plateforme d'échange a dépassé les 35 millions d'utilisateurs cette année, selon un rapport publié par l'entreprise en ce mois de juillet.

Pourquoi avoir choisi d'utiliser des Bitcoins ? Parce que les fonds sont insaisissables sans l'accord des propriétaires, contrairement aux monnaies fiduciaires, une fois les virements effectués.

Source : Bloomberg

26
16
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Polémique autour du minuscule impôt sur les bénéfices payé par Netflix en France en 2019
scroll top