Baladeur Flash Samsung K3 : le tueur d'iPod Nano ?

18 septembre 2018 à 14h32
0
000000E600451407-photo-samsung-k3.jpg
Qu'on se le dise... dans le vaste monde de l'électronique grand public, Samsung est partout ! Ecran ou TV LCD, graveur DVD, téléphonie mobile, Ordinateurs Portables, platines de salon et sans oublier l'incontournable marché des baladeurs audio numérique ! La firme coréenne se place d'ailleurs comme l'un des meilleurs du marché français et européen dans ce domaine où elle se dispute les premières places avec , Creative et Sandisk.

Bien décidé à en découdre avec cette concurrence acharnée, le fabricant « trois étoiles » (Samseong / Samsung en coréen) lance ainsi un nouveau baladeur compact : le K3. Concurrent direct des iPod Nano et autres Creative Zen V Plus et Sandisk Sansa e200, le K3 veut s'imposer sur le segment, en plein essor, des baladeurs dotés de mémoire Flash. Nous nous sommes procuré (avec quelques difficultés), ce nouveau produit pour mélomanes en herbe afin de savoir ce qu'il avait vraiment dans ses entrailles électroniques !

Présentation : le Samsung K3, un K5 sans haut parleur intégré

Globalement, le K3 reprend les grandes lignes du Samsung K5, lancé il y a quelques mois, mais se voit amputé du haut parleur intégré. Ainsi, le Samsung K3 se présente sous la forme d'un petit bloc rectangulaire aux bords arrondis. Particulièrement compact et fin, le bébé mesure 96 x 44 x 6,95 mm et ne pèse que 50 grammes avec sa batterie intégrée. On reste toutefois légèrement au-dessus des mensurations de l'iPod Nano 2G (90 x 40 x 6,5 mm - pour un poids de 40 grammes).

Le K3 a toutefois l'avantage d'offrir un écran plus grand que son concurrent direct (4,5 cm contre 3,8 cm pour l'iPod Nano 2ème génération). La dalle de l'écran en question est de type OLED (Organic light-emitting diode contre TFT pour le Nano) et permet d'afficher un maximum de 260 000 couleurs (l'iPod Nano 2G se limite à 65 000 couleurs).

0000009600461819-photo-samsung-k3.jpg
0000009600461823-photo-samsung-k3.jpg
Le Samsung K3


La façade du K3 est habillée par une robe noire, aux effets légèrement miroitants, le tout est accompagné par une petite bordure métallique. Cette façade présente aussi le panneau de contrôle du baladeur... entièrement dépourvu de bouton puisque celui-ci est complètement tactile ! À vrai dire, le seul bouton présent sur le produit se situe au niveau du côté droit du K3. Il s'agit d'un bouton à glissière pour être plus précis, qui permet de verrouiller le pavé tactile du K3 ou de le mettre sous tension.

015E000000461813-photo-samsung-k3-ipod-nano-2g-sandisk-sansa-e200-ipod-5g.jpg
Dans l'ordre : Samsung K3 , iPod Nano 2G , Sandisk Sansa e200 , iPod 5G


La partie connectique se trouve à la base (ou au pied) du K3 et se compose simplement d'un port propriétaire et d'une prise jack pour connecter le casque. A propos de casque, sachez que le K3 est livré avec un casque stéréo de type oreillette, un CD d'installation, un câble USB propriétaire et une notice en français. Pour finir cette présentation, précisons que le Samsung K3 est décliné en versions 1, 2 et 4 Go.

0118000000361013-photo-baladeur-mp3-multim-dia-samsung-yp-k5ja.jpg
000000E600408706-photo-samsung-yp-k3.jpg
A gauche le Samsung K5 et à droite le Samsung K3

Installation, transfert de fichiers et compatibilité

L'installation du Samsung K3 se fait sans difficulté, à condition de posséder un ordinateur PC sous Windows XP ou Windows Vista. En effet, le produit de Samsung exploite le protocole MTP (Media Transfert Protocole) pour fonctionner. Il nécessite donc un ordinateur qui dispose obligatoirement de Windows Media Player 10 ou 11, logiciel qui n'est bien évidemment pas disponible sous Mac OS X ou Linux. On signalera tout de même que d'autres logiciels (gratuits) comme Winamp ou Songbird gèrent aussi le MTP dans leurs dernières versions.

012C000000462061-photo-samsung-k3-mtp-windows-media-player.jpg
Transfert depuis Windows Media Player sous Windows XP


Ceci étant dit, vous aurez compris que les transferts des fichiers (audio ou non) vers le baladeur s'effectuent obligatoirement soit avec le logiciel de Microsoft, soit directement depuis le « Samsung Media Studio », application fournie sur le CD d'installation. La gestion de l'UMS (USB Mass Storage) est donc aux abonnés absents. C'est particulièrement dommage pour les utilisateurs de Mac OS X, Linux ou encore pour tous les utilisateurs d'anciennes versions de Windows comme 98, ME ou encore 2000. Cela oblige également avoir Windows Media Player 10 installé sur son système Windows XP. Pour Windows Vista, le problème ne se pose pas vraiment, Windows Media Player 11 étant installé d'office.

000000C800462059-photo-samsung-k3-samsung-media-studio.jpg
000000C800462060-photo-samsung-k3-mtp.jpg
Samsung Media Studio et affichage MTP depuis l'explorateur Windows


Une fois le baladeur connecté sur un système avec Windows Media Player, on peut donc commencer à transférer des fichiers et des morceaux de musiques. Pour cela, trois méthodes s'offrent à nous : à partir de Windows Media Player, à partir du Samsung Media Studio ou directement depuis l'explorateur Windows (encore une fois, si et seulement si Windows Media Player 10 / 11 est installé). La procédure est simple, mais on aurait tout de même aimé trouver un support à la fois pour l'UMS et pour le MTP, comme c'est désormais le cas sur certains baladeurs concurrents.

000000C800461832-photo-samsung-k3-windows-media-player-11-windows-vista.jpg
000000C800461833-photo-samsung-k3-windows-media-player-11-windows-vista.jpg
Le Samsung K3 sous Windows Vista et Windows Media Player 11


La compatibilité fichier se limite aux grands classiques, à savoir : les fichiers MP3, WMA (avec ou sans DRM - certifié PlaysForSure Download / Subscription pour les plateformes de téléchargement payantes ou de location de musique) et photos JPEG. Les fichiers avec accents et autres caractères spéciaux ne posent pas de soucis particuliers, par contre les listes de lecture M3U ne sont malheureusement pas prises en charge. Il faudra donc recréer ses listes à partir du logiciel Samsung ou depuis Windows Media Player. On regrettera par ailleurs l'absence de liste de lecture générée automatiquement comme sur l'iPod Nano (derniers morceaux ajoutés, les plus écoutées, le top 25, années 90...).

Concernant la vitesse de transfert, voici la mesure relevée à partir du Samsung K3, comparé à d'autres baladeurs Flash :

00461671-photo-vitesse-transfert-baladeurs-flash-samsung-k3.jpg
Vitesse de transfert des baladeurs Flash exprimée en Mo/seconde


Comme on peut le voir sur ce graphique, le Samsung K3 ne fait pas vraiment de miracles. Sa vitesse de transfert est dans la moyenne par rapport aux autres baladeurs. Il dépasse ainsi le Creative Zen : V Plus, l'iRiver T30, l'iPod Shuffle première génération et le Creative Zen Nano Plus, mais reste malgré tout en dessous des références en la matière que sont les iPod Nano et autres Sansa. La vitesse de transfert offerte du Samsung K3 est donc tout à fait correcte et devrait être amplement suffisante pour transférer rapidement des fichiers MP3 par dizaine, afin par exemple d'ajouter un album complet au baladeur.

Ergonomie et fonctionnalités

0109000000461815-photo-sony-ericsson-w880i-samsung-k3-ipod-nano-2g-sandisk-sansa-e200-ipod-5g.jpg
Comme nous l'avons vu précédemment, le Samsung K3 profite d'un panneau de contrôle entièrement tactile. Cela a l'avantage de renfoncer son design high-tech / luxueux. Cet aspect est renforcé par le fait que pavé tactile est complètement invisible lorsque le baladeur est éteint ou en veille et s'illumine lorsque le baladeur s'active ou que l'on effleure le pavé.

En pratique, ce pavé répond bien aux différents touchers qu'on peut lui infliger. Il faudra toutefois une petite période d'adaptation pour s'habituer à ce type de panneau de contrôle sans touche, un peu déroutant à la première approche ; et s'armer de ses petits doigts tout en faisant preuve d'une certaine précision. La plus grande difficulté semble être d'appliquer une pression bien au centre d'une zone, sans déborder sur la zone voisine.

Pour ce qui est des fonctionnalités, le Samsung K3 offre tout ce qu'on peut attendre d'un baladeur Flash moderne. Il est ainsi possible de filtrer les morceaux stockés à partir de leurs noms, des interprètes, du nom des albums ou de leur genre... Les modes de lecture divers et variés (répéter, répéter une fois, aléatoire) sont également présents. Citons aussi la possibilité d'enrichir l'écoute audio en appliquant l'un des quatre égaliseurs (voix, ampli basses, 3D ou salle de concert), au passage, on regrettera l'absence d'un égaliseur personnalisable.

015E000000461814-photo-samsung-k3-ipod-nano-2g-sandisk-sansa-e200-ipod-5g.jpg
Des baladeurs en pagaille


On trouve aussi, en standard, un tuner FM pour écouter la radio. Malheureusement, aucune fonction d'enregistrement n'est proposée à ce niveau là. On peut aussi citer la fonction d'affichage de photo. Ajoutons que, comme l'iPod Nano 2G, le Samsung K3 est doté d'une fonction qui stoppe automatiquement la lecture si jamais le casque est débranché du baladeur pendant la lecture. Par ailleurs, on regrettera l'absence de l'affichage des pochettes des morceaux joués, chose qui est désormais proposée sur la plupart des baladeurs Flash haut de gamme.

00FA000000461816-photo-sony-ericsson-w880i-samsung-k3-ipod-nano-2g-sandisk-sansa-e200-ipod-5g.jpg
012C000000461817-photo-sony-ericsson-w880i-samsung-k3-ipod-nano-2g-sandisk-sansa-e200-ipod-5g.jpg
De la finesse des appareils mobiles : Sony Ericsson W880i, Samsung K3 , iPod Nano 2G , Sandisk Sansa e200 , iPod 5G


Au niveau des originalités, on remarquera la possibilité de profiter de différentes animations graphiques pendant la lecture. L'une permet d' « admirer » un spectre des différentes fréquences utilisées chaque seconde dans un morceau (un mode similaire à celui que l'on trouve dans le logiciel Winamp, par exemple). Lorsque ce spectre est désactivé par l'utilisateur, le baladeur affiche différents effets graphiques qui mettent en scène des animations diverses et variées en fonction de l'égaliseur utilisé.

000000D200461821-photo-samsung-k3-cran.jpg
000000D200461822-photo-samsung-k3-cran.jpg
Des animations et un spectre pour attirer l'oeil sur le Samsung K3


Le baladeur offre une interface très sobre et très claire, facile d'accès, en français. On peut toutefois être surpris par le fait que certains éléments n'aient pas été traduits. Ainsi, les intitulés des menus principaux sont toujours en anglais : Music, FM Radio, Photo et Settings. On remarquera ce défaut aussi dans l'affichage des informations où le détail de l'utilisation de la mémoire n'est pas traduit (les termes Used et Remain sont ainsi employés pour désigner la quantité utilisée et la quantité restante). Espérons que ce petit défaut, qui n'est finalement qu'un détail, sera corrigé avec une prochaine mise à jour firmware.

Qualité de restitution audio et photo

La qualité de restitution audio du Samsung K3 est certainement la surprise la plus marquante offerte par ce baladeur. Le Samsung K3 offre effectivement un très bon rendu, une très bonne prestation que l'on doit en grande partie au casque fourni avec le produit. Bien qu'associé à des oreillettes un peu grosses, le casque du K3 rend très bien les basses et les médiums. En matière de qualité audio, le casque du K3 est réellement un cran au dessus du modèle fourni avec l'iPod Nano 2G. Les différents égaliseurs offerts par le baladeur permettent d'enfoncer le clou et devraient régaler les amateurs de basses puissantes (mode Amplification des basses) ou spatialisation (mode 3D). En résumé, la qualité audio du Samsung K3 est une réussite et ne devrait pas décevoir les oreilles un peu exigeantes.

012C000000461825-photo-samsung-k3-et-couteurs.jpg
Le Samsung K3 accoquiné de son casque de bonne facture


En mode photo, la situation est un peu plus délicate. En effet, malgré sa palette de couleurs et sa taille plus importante, l'écran du Samsung K3 affiche des photos avec une précision inférieure et des couleurs moins fidèles que l'iPod Nano 2G. Il n'y cependant pas de drame, surtout que l'affichage de photo sur ce type d'appareil reste très gadget.

012C000000461824-photo-ipod-nano-2g-samsung-k3-crans.jpg
A gauche une photo sur l'iPod Nano 2G, à droite la même sur l'écran du Samsung K3

Autonomie : le Samsung K3, un baladeur qui dure ?

L'autonomie est souvent un critère important dans le choix d'un baladeur. a récemment établi record dans ce domaine avec son iPod Nano 2G qui affiche autonomie de plus de 23 heures. Voyons si le Samsung K3 est capable de rivaliser dans ce domaine (lecture aléatoire de morceaux MP3 128 Kbits) :

00461839-photo-autonomie-baladeurs-flash.jpg
Autonomies des baladeurs Flash exprimées en minutes


Comme on peut le voir, avec ses 22 heures et 30 minutes, le Samsung K3 reste un petit cran en dessous de l'iPod Nano 2G en matière d'autonomie, mais se classe malgré tout en deuxième position face à tous ses concurrents. La prestation du Samsung K3 dans ce domaine est donc très loin d'être mauvaise ! Les globe-trotters et autres allergiques de la recharge fréquente apprécieront !

Utilisation quotidienne : des qualités et des défauts

0000007000461820-photo-samsung-k3.jpg
Particulièrement discret, le Samsung K3 sait se faire oublier dans une poche. Malheureusement, l'utilisation d'un pavé entièrement tactile condamne entièrement l'utilisation « à l'aveugle » du produit. En effet, impossible de contrôler le volume ou encore de changer de piste sans sortir le baladeur de sa poche avec un pavé tactile. Le baladeur devra d'ailleurs demeurer dans une poche avec le verrouillage (Hold) du pavé activé, sous peine d'entendre le baladeur changer le volume ou les morceaux de façon « automatique et aléatoire ».

Face à cela, force est de constater que le molette « Click Wheel » de l'iPod Nano 2G reste un choix bien plus efficace et ergonomique. Par ailleurs, l'absence de prise en charge UMS ne facilitera pas vraiment les choses pour utiliser le baladeur comme un support de stockage de Fichiers divers et variés. C'est d'autant plus vrai que le K3 utilise un câble et un connecteur propriétaire à la place duquel on aurait préféré voir un câble mini-USB, un peu plus « universel ».

Hormis cela, le Samsung K3 offre des prestations appréciables. Son design réussi a l'avantage de ne pas se rayer au moindre contact, comme c'était le cas avec l'iPod Nano de première génération. Le baladeur ainsi être placé dans une poche de jean ou de manteau sans aucune pochette de protection. Il faudra cependant éviter de le faire tomber sur une surface rugueuse...

0000011800461823-photo-samsung-k3.jpg
Le Samsung K3 n'est pas aussi fragile qu'un iPod Nano de première génération

Conclusion : un bon baladeur, mais...

0000011800408706-photo-samsung-yp-k3.jpg
Comme nous avons pu le voir tout au long de ce test, le K3 offre dans de nombreux domaines des prestations de qualité, mais faut-il pour autant parler de « Nano Killer » ? Ou de crème des crèmes des baladeurs Flash ? Certainement pas. Si le Samsung K3 offre des avantages certains (design, qualité audio, autonomie, tuner FM), il est aussi doté de quelques lacunes (interface tactile moins pratique que la Click Wheel iPod, pas d'USB Mass Storage, nombre d'accessoires disponibles encore limité...) qui l'empêche d'être considéré comme un modèle incontournable.

Par ailleurs, son prix aurait pu faire la différence, mais malheureusement, le Samsung K3 reste au même prix qu'un iPod Nano 2G à capacité équivalente (150 euros pour 2 Go et 209 euros pour 4 Go). Ajoutons qu'une version 8 Go pour les utilisateurs les plus exigeants se fait aussi cruellement attendre...

Faut-il donc succomber aux charmes du K3 plutôt qu'à ceux de l'iPod Nano 2G ? Si vos priorités concernent la restitution audio, la qualité du casque livré et la présence d'un Tuner FM, la réponse est oui. Sinon, vous aurez plutôt intérêt à vous tourner vers un iPod Nano 2G. Quant aux utilisateurs qui cherchent un bon compromis entre ces deux modèles, à un prix relativement correct, les Sansa e2xx (avec ou sans FM) semblent être un bon choix.

Samsung K3

6

Les plus

  • Design
  • Qualité audio (bon casque)
  • Tuner FM intégré
  • Très bonne autonomie

Les moins

  • Pas d'USB Mass Storage (UMS)
  • Pas de Ogg
  • Pavé tactile pas toujours simple à manipuler

0

Fonctionnalités7

Ergonomie7

Qualité audio9




Ce baladeur vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix du Samsung K3 1 Go
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix du Samsung K3 2 Go
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix du Samsung K3 4 Go
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Baladeur Flash Samsung K3 en test sur Clubic.com
Apple TV officiellement retardé à la mi-mars
Intel investit 1 milliard de dollars dans Fab 11X
France : Wikipedia dans le top 10 des sites Web
Canon : des A4 entrée de gamme plus stylées
La démo de  Command & Conquer 3  est disponible !
  WarPath  arrive en France, mais seulement sur PC
Bientôt une extension pour  Sword Of The Star
Google fera-t-il de la pub video avec Dow Jones ?
DADVSI : une circulaire relance la riposte graduée
Haut de page