Trois compacts avancés sur la sellette

03 août 2006 à 12h20
0

Panasonic Lumix DMC-TZ1

Les touches sont plutôt fines pour un appareil aux dimensions aussi généreuses, et toutes ramassées dans l'angle inférieur droit du boîtier. La touche "LCD mode" permet de passer en revue les différents types d'affichage : de l'écran totalement épuré, à celui qui rappelle l'ensemble des paramètres de prise de vue, en passant par l'affichage de la grille de composition. La touche située en dessous, dans le prolongement, permet d'opter directement depuis l'appareil pour l'un des trois modes d'acquisition d'image (Rafale haute vitesse, rafale lente et rafale sans limite).

00FA000000337152-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1.jpg
00FA000000337151-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1.jpg

00FA000000337150-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1.jpg
00FA000000337153-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1.jpg


Des quatre touches du pad, c'est celle du haut la plus intéressante. Assez riche, elle permet d'une part d'ajuster l'exposition (+/- 2 IL par incréments d'1/3 d'IL), d'opter pour le Bracketing ou encore de modifier le réglage du blanc (vers le rouge ou vers le bleu). Celle de droite se fait également remarquer par les options auxquelles on accède au moyen d'une pression prolongée : Power LCD / Angle supérieur. Il s'agit là d'une des nouveautés Panasonic pour ses appareils de la « saison automne-hiver 2006 » : le premier augmente la luminosité de l'écran pour l'adapter à la prise de vue en extérieur, tandis que le second modifie la luminosité de façon à rendre l'écran plus lisible lorsque l'on photographie en tenant l'appareil à bout de bras. En l'absence d'écran orientable, cette fonction peut effectivement autoriser des prises de vue atypiques. « Dissimuler » ainsi des options, en arrière-plan d'une fonction plus utilisé, est habile : elles ne gênent pas lors des manipulations courantes, et sont rapidement disponibles. Panasonic s'est fait une spécialité de cette « astuce », et l'on ne s'en plaindra pas.

00336118-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg
00336144-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg
00336145-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg

La touche supérieure du pad donne accès à des réglages précieux


00336143-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg

Le réglage « angle supérieur » permet de bénéficier d'une meilleure luminosité pour photographier à bout de bras


L'objectif bénéficie d'un cache, utile pour le préserver des poussières et des traces de doigt liées aux manipulations, mais qu'il faudra penser à rattacher à l'appareil au moyen d'un filin, sous peine de le perdre sans délai.

Naviguons dans les menus

Les menus s'articulent autour des deux onglets « Enregistrement » et « Configuration ». Ils mêlent icônes et intitulés pour faciliter la compréhension, et se parcourent rapidement. Certains ne sont pas immédiatement parlants, et demandent quelques explications pour être utilisables. C'est notamment le cas de :
  • Obturateur lent (1/8) : ce réglage est par défaut calé sur 1/8 seconde, et il indique à l'appareil de ne pas descendre en deçà de cette vitesse d'obturation. D'autres valeurs - 1, ½, ¼ seconde -, cette fois bien plus difficiles à tenir à main levée sans trembler, sont également disponibles.
  • Animation photo : les photos prises dans ce mode (jusqu'à 100) peuvent ensuite être assemblées pour créer une vidéo de 20 secondes maximum.
  • Format d'image (4:3, 3:2, 16:9) : Panasonic a été un pionner en proposant, sur tous ses appareils, d'adopter l'un ou l'autre de ces trois ratios d'image. Plusieurs autres constructeurs l'ont depuis suivi, et c'est tant mieux, tant il est agréable par exemple de pouvoir opter pour le 3:2 en lieu et place du 4:3 natif, pour imprimer des photos au format 10 x 15 cm sans recadrage.
  • Mode AF : chez Panasonic, plusieurs modes autofocus sont disponibles, celui dit « un point haute vitesse » permettant d'effectuer plus rapidement la mise au point sur un sujet situé au centre de l'image.
  • Mise au point continue : la mise au point se fait en continu de façon à raccourcir le délai au déclenchement.

Une des particularités de ces menus les rend un peu pénibles à utiliser : c'est le fait qu'il faille passer par la touche Set pour valider la sélection des réglages.

Êtes-vous féru de téléobjectif au point de trouver que un zoom 10x c'est bien, et un zoom 15x fois encore mieux ? Si oui, « l'Extended optical zoom » est fait pour vous. Cette fonction permet d'augmenter de façon logicielle la portée du zoom, sans les dégradations d'image auxquelles donne lieu de zoom numérique. Ici il s'agit d'un simple recadrage autour de la partie centrale de l'image, qui permet d'obtenir une vue plus détaillée, au prix toutefois d'une image d'une résolution moindre.

00336124-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg

L'Extended optical zoom, permet d'aller chercher le détail encore plus loin que le zoom 10x


En mode prise de vue
Le TZ1 est un appareil tout automatique, mais cela ne l'empêche pas d'afficher brièvement la vitesse et l'ouverture lors d'une demie pression sur le déclencheur. Ces indications sont précieuses, notamment celle de vitesse qui peut nous aider à savoir si la photo pourra ou non être tenue à main levée (lorsque l'on atteind une vitesse comme 1/30 seconde, cela devient problématique).

00336871-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg

Apprenez à « lire » les indications de vitesse et d'ouverture que le TZ1 affiche lors d'une demie pression sur le déclencheur


En mode lecture
La touche inférieure du pad est confortable puisqu'elle permet un visionnage sans délai. Elle est également précieuse dans la mesure où, lorsque l'option « haute lumière » est active, elle fait apparaître les zones brûlées au moyen d'un clignotement. C'est une indication précieuse sur la réussite du cliché dont on peut tenir compte pour le refaire aussitôt.

00336129-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg
00336140-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg

En lecture rapide, lorsque l'option « haute lumière » est active, le TZ1 indique les zones brûlées et affiche l'histogramme


Toutefois, lorsque l'on procède de cette façon pour lire les photos, on dispose de quelques informations à l'écran, impossibles à « faire disparaître ». Si elle vous gênent pour le visionnage, préférez passer en mode lecture au moyen de la molette de sélection des modes située sur le dessus de l'appareil. Pour la visualisation, vous pouvez également opter pour le mode diaporama très simple, qui permet uniquement de choisir un intervalle de temps entre les photos. Pour que ce diaporama se déroule dans de bonnes conditions, il peut être nécessaire de faire effectuer un quart de tour aux photos prises au format portrait. Le TZ1 est à la fois en mesure de nous offrir une interface dénuée de toute indication, pour nous permettre de visionner nos photos dans de bonnes conditions, comme une interface les répertoriant toutes (histogramme, vitesse / ouverture, sensibilité, type de Balance des blancs, etc.)

00336141-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg

Le TZ1 récapitule beaucoup d'informations en mode lecture


À noter enfin que plusieurs fonctions sont proposées, comme celle de conversion de format (3:2 / 4:3), de recadrage ou encore de redimensionnement en 3,5 ou 2 millions de pixels.

00336136-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg
00336137-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg

00336138-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg
00336139-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg

Rotation, recadrage, redimensionnement... les fonctions les plus utiles répondent présent


Du côté des modes

Le mode Simple
Ce mode est à destination des débutants dans la mesure où l'appareil s'occupe de tous les réglages de prise de vue. Non seulement les réglages sont réduits à leur plus simple expression, pour éviter de « faire peur », mais la présentation de l'interface est également revue de façon à être plus conviviale.

00336134-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg
00336135-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg

En mode Simple vous n'aurez rien à faire, sauf à l'occasion indiquer à l'appareil que votre sujet se trouve à contre-jour


Dans ce mode, et dans ce mode seulement, l'appareil propose une option « contre-jour » qui, éventuellement en enclenchant le flash, vient déboucher l'ombre dans laquelle les sujets se trouvent.

Le mode automatique
Comme dans le cas du mode Simple, il est possible dans ce mode de photographier en se reposant totalement sur les automatismes de l'appareil. Toutefois, en l'absence de mode manuel, c'est ce mode automatique qui fait office de mode avancé. C'est notamment celui qu'il faudra choisir pour modifier les réglages de sensibilité, balance des blancs, etc.

Les modes scène 1 et 2
Si Panasonic a réparti les modes scène sur deux positions, c'est pour les rendre plus accessibles. Chacune des positions "scène" de la molette garde en sélection le dernier mode utilisé, ce qui permet donc de les personnaliser de façon simple et intuitive, et de garder à portée de main les deux plus utilisés.
Voici les différents modes proposés par le TZ1 :
  • Portrait, grain de peau, paysage, sports, portrait nocturne, paysage nocturne, autoportrait, nourriture, fête, lumière bougie, feu d'artifice, ciel étoilé, plage, photo aérienne, neige, haute sensibilité, bébé 1, bébé 2 et sous-marine. (Ce dernier n'existe que parce le TZ1 fait partie de ces appareils susceptibles d'aller sous l'eau au moyen d'un caisson étanche, le DMW-MCFX01 disponible et proposé à partir de prixsh:139599 dans le ).

Ces modes sont introduits au moyen de quelques lignes d'explications, accessibles depuis la touche « I ».

00336133-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg
00336132-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg

00336131-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg
00336130-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg

Utilisez la touche « I » pour bénéficier de quelques explications sur le mode choisi


Quid des performances ?

Panasonic a cette particularité de savoir dispenser énormément de réglages avancés, même sur ses modèles les plus simples. Ainsi, le réglage de balance des blancs dispose de deux positions manuelles, l'une permettant d'effectuer une mesure personnalisée, l'autre de conserver la dernière en date en mémoire. Rappelons que, d'autre part, la balance peut également être ajustée finement au moyen d'un réglage du blanc accessible depuis la touche supérieure du pad.

00336128-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg
00336127-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg
00336144-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg

La mesure du blanc peut être effectuée manuellement, et encore affinée dans un second temps


Sitôt après l'enregistrement d'un cliché, les zones brûlées clignoteront brièvement en noir. Il peut être judicieux de tenir compte de cette indication pour refaire aussitôt, si c'est possible, la photo. Cette une fonction très utile, mais on pourra regretter que, tant qu'à faire, l'appareil ne signale pas également les zones sous-exposées.

Chose rare sur un compact, le zoom peut être finement dosé pour permettre des cadrages précis. C'est encore plus vrai en mode vidéo où il reste actif. En revanche, il manque un peu de fluidité. L'écran est lumineux et se rafraîchit plutôt vite. Par ailleurs, les options Power LCD et Angle supérieur peuvent encore être mises à profit pour augmenter la luminosité de l'écran. Sa portée, pourtant déjà conséquente puisqu'il s'agit d'un zoom 10x, peut encore être étendue au moyen de la fonction « Extented optical zoom ». Dans les résolutions suivies de EZ (3M EZ / 3,3M EZ, etc.), à la faveur d'un recadrage logiciel autour de la partie centrale de l'image.

000000FA00339855-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-zoom-10x.jpg
000000FA00339856-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-zoom-ez.jpg

La même photo, en 2 560 x 1 920 pixels puis en 2 048 x 1 536 pixels. La portée du zoom s'acroît légèrement, à la faveur d'une baisse de la résolution

Téléchargez ces images :


Comme tous les appareils Panasonic, le TZ1 bénéficie d'un mode de stabilisation optique qui permet de photographier plus facilement à main levée. Deux modes sont disponibles, et accessibles depuis la face supérieure de l'appareil : le mode 1 stabilise la prise de vue en permanence et permet ainsi de voir l'image stabilisée à l'écran. Le mode 2 ne stabilise l'image qu'au moment du déclenchement ; il est réputé plus efficace. Il est possible, en parallèle de ce système de stabilisation, de faire appel au mode « haute sensibilité » pour bénéficier d'une vitesse d'obturation plus élevée, à même de saisir des sujets en mouvements. Pourtant, il faudra renoncer à cette stabilisation naturelle, tant le TZ1 gère mal la montée en sensibilité, avec des images très altérées à 800 et 1 600 Iso. Sur cet appareil, il faudra donc renoncer aux automatismes de sensibilité, rester calé sur la valeur nominale de 80 Iso et se contenter du module de stabilisation optique, déjà bien puissant.

Le TZ1 propose plusieurs modes d'acquisition d'image. L'un permet de capturer 3 images au rythme de 3 images par seconde (rafale haute vitesse), à la résolution et la qualité maximales, l'autre de capturer des photos au rythme de 1,5 i/s jusqu'à remplissage de la carte(rafale sans limite). Cette fois concernant la rapidité de mise au point, deux options peuvent être choisies pour l'améliorer : l'autofocus « un point haute vitesse » pour cadrer rapidement un sujet centré, l'autre dite de mise au point en continue, dans laquelle l'appareil fait la mise au point en permanence pour être en mesure de déclencher sans délai dès qu'on le sollicite.

00336123-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg
00336156-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-interface.jpg

Pour faire une mise au point rapide, optez pour l'autofocus « un point haute vitesse » et la mise au point continue


Conclusion

Il est très difficile de trouver des points négatifs à opposer à ce modèle qui fait preuve de tant de qualités : une grande attention portée à la simplicité d'utilisation, des réglages avancés, un zoom puissant, un module de stabilisation et des options bienvenues telles que le choix du ratio. Ce n'est qu'en précisant son positionnement que l'on peut parvenir à le critiquer. Alors, à qui s'adresse le TZ1 ? Cette question, que l'on est en droit de poser pour tout appareil, est ici de celles qui coincent. Les utilisateurs débutants pourront être surpris par l'importance des réglages, même présentés simplement. Ceux qui sont à la recherche d'un modèle tout automatique auront tout lieu d'être ravis par ce modèle dont le zoom dépasse et de loin celui des autres « bloc notes » ; mais, parce qu'il y a un mais, les dimensions du TZ1 le disqualifient pour entrer dans cette catégorie qui est avant tout celle des ultra compacts. Au moins un autre modèle, le Kodak V610 (au prix d'une astuce certes, à savoir deux objectifs !), tente également d'investir le créneau du bloc notes puissant (voir cette brève). Bien que plus compact que le TZ1, cet appareil dépasse comme lui les mensurations des ultra compacts. Reste le public des utilisateurs avancés, à la recherche d'un appareil d'appoint. Eux apprécieront à leur juste valeur les dimensions généreuses du TZ1, synonymes de confort de prise en main. Toutefois, ils reprocheront à cet appareil l'absence de modes priorité et manuel, dont Panasonic équipe pourtant d'autres séries. Qui saura se satisfaire de ce positionnement, à cheval entre appareil simple et avancé, et se reconnaître dans ce TZ1 pourtant si plein d'atouts ?


Panasonic Lumix DMC-TZ1

Les plus
+ Zoom puissant et finement dosé
+ Disponibilité des ratios 4:3, 3:2 et 16:9
+ Un mode simple fait pour les débutants
+ Ergonomique / Astucieux / Stabilisé
+ Indique les zones brûlées / Histogramme
Les moins
- Volumineux pour un « bloc notes »
- Images rapidement bruitées
Ergonomie
Fonctions
Qualité d'image
3


Galerie



0096000000335466-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-galerie-1.jpg
0096000000335467-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-galerie-2.jpg
0096000000335469-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-galerie-3.jpg

Télécharger ces images à leur format d'origine : , ,

0000009600335470-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-galerie-4.jpg
0000009600335471-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-galerie-5.jpg
0000009600335472-photo-panasonic-lumix-dmc-tz1-galerie-6.jpg

Télécharger ces images à leur format d'origine : , ,
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes
SFR augmente le prix de ses forfaits internet fixe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Discussions sur le même sujet

Devenez rédacteur

Si vous êtes expert ou passionné de nouvelles technologies et que vous aimez écrire, n’hésitez pas à nous contacter !

Nous écrire
scroll top