Protéger efficacement son matériel contre les orages

Frédéric Cuvelier
29 juin 2009 à 15h25
0

Prises parafoudres et parasurtenseurs

0032000002272864-photo-parafoudre.jpg
Si les onduleurs sont d'excellentes solutions pour protéger votre équipement à la fois des orages et des chutes de tension et assurer une alimentation saine et continue, cette solution reste assez onéreuse. Il existe d'autres types appareils qui peuvent vous prémunir contre les surtensions. Les parafoudres en font partie, le terme générique pour ce genre d'équipement étant les parasurtenseurs. Comme leur nom l'indique, ces éléments n'assurent qu'une protection contre une élévation anormale de la tension du courant du secteur. Il ne peut rien contre une tension trop faible et n'assurera en aucune façon une alimentation de secours en cas de coupure électrique.

Sachez ensuite qu'il existe des parafoudres haute tension et basse tension. Les premiers sont réservés à des équipements lourds, s'installent en extérieur et ne nous concernent pas. Les parafoudres basse tension se découpent eux-mêmes en plusieurs catégories, selon la technologie employée : les appareils de type 1 utilisent principalement la technologie à éclateur (souvent à gaz), ils sont conçus pour les locaux équipés de paratonnerres. Les parafoudres de type 2 utilisent les technologies à varistance ou diodes TVS. C'est le type le plus utilisé dans le domaine domestique. Enfin, les modèles de type 3 utilisent principalement la technologie à varistances. Ils assurent la protection finale et doivent être assistés par un parafoudre de types 1 ou 2.

Trois techniques différentes

Les différents types de parasurtenseurs sont donc définis en partie par les techniques qu'ils utilisent. Voyons brièvement en quoi consistent ces différentes technologies.

Les varistances :

Lorsque la tension du courant d'entrée franchit un certain seuil, l'impédance de ces composants chute, permettant l'évacuation de la surtension. Quand la tension redevient correcte, l'impédance reprend sa valeur d'origine. Ces composants vieillissent relativement vite et chauffent lorsqu'une surtension les traverse. De ce fait, ils sont parfois équipés de disjoncteurs thermiques.

Les diodes TVS (pour Transient Voltage Suppressor) ou diodes à effet Zener :

Leur fonctionnement est identique à celui des varistances, mais elles offrent une meilleure protection grâce à un temps de réponse très faible. Elles ont de pus une durée de vie quasiment illimitée. Si une surtension est plus intense que celle qu'elles peuvent supporter, ces diodes se mettent en court-circuit définitivement.

02272866-photo-diode-effet-zener.jpg


Les éclateurs :

Ces composants sont constitués de deux électrodes placées face-à-face dans un milieu qui peut être de l'air ou du gaz. Au-delà d'une certaine tension entre ces deux électrodes, un arc électrique se forme, coupant le passage du courant. La lenteur de cet amorçage (environ 1 µs) est un défaut de ce type de composant pour la protection, mais les éclateurs sont très robustes et permettent de dévier des courants de foudre importants.

Choisir son parafoudre

Tout comme pour les onduleurs, il convient de s'équiper du matériel qui correspond à vos besoins. Plusieurs éléments peuvent vous indiquer le chemin à suivre.

La place dans votre réseau électrique

Contrairement aux parafoudres haute tension, les modèles basse tension peuvent prendre des formes différentes. Ils s'installent dans le tableau électrique principal de votre logement ou peuvent prendre la forme de bloc ou de prises pour protéger certains appareils seulement. Il existe à ce propos des produits spécialisés dans la protection de votre réseau téléphonique et d'autres qui seront voués à sauver votre télévision en cas d'orage.

Votre installation électrique conditionnera en grande partie votre choix : l'accès au panneau principal, la possibilité ou non de le modifier (pour les locataires, par exemple), l'ancienneté de votre installation... Tous ces éléments seront à considérer au moment de l'achat d'un parafoudre.

0190000002272870-photo-installation-tableau.jpg

Les caractéristiques techniques

Ce sont évidemment des informations importantes qui conditionneront votre achat si tant est que vous sachiez ce dont vous avez besoin. Les caractéristiques traditionnellement fournies pour les parafoudres sont les suivantes :
  • Uc : la tension maximale que peut supporter en utilisation « classique », c'est-à-dire sans surtension ;
  • Up : la tension que le parasurtenseur peut accepter lors d'une surtension importante cette fois ;
  • In : le courant que le parafoudre peut évacuer à plusieurs reprises sans subir de dommages ;
  • Imax : le courant de décharge maximal que le parafoudre peut évacuer une fois sans dommage ;

Les options

Si les caractéristiques techniques constituent un critère prépondérant, certaines options peuvent peser sur votre choix. Certains modèles sont ainsi capables de protéger également votre connexion à Internet en adoptant une entrée pour les câbles réseau de type RJ11 et RJ45. De même, il existe des parasurtenseurs capables d'assurer la sécurité de votre téléviseur et autres appareils raccordés à une antenne. Cette dernière peut également véhiculer les surtensions produites par un orage. Enfin, certains constructeurs proposent des assurances avec leur produit. En cas d'inefficacité avérée de la prise parasurtenseur, votre matériel est ainsi couvert à une certaine hauteur, parfois plusieurs dizaines de milliers d'euros. Méfiance toutefois, car il arrive que ces assurances soient en réalité de bons arguments marketing et que les clauses prévues par les constructeurs empêchent leur application dans de nombreux cas.

Le prix

Sous forme de prise, les parafoudres couvrent une large gamme de prix, partant de quelques euros pour les protections coaxiales (antenne TV) à plusieurs centaines d'euros pour les meilleurs modèles, qui comprennent généralement pas moins de 8 prises et de multiples options. Si vous cherchez en revanche à installer un parafoudre directement dans le tableau principal, sachez également que le coût de remplacement d'une cassette ou cartouche de remplacement est 50€ à 80€.

012C000002272872-photo-prise-parafoudre.jpg


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top