Optimiser Mac OS X : les astuces pour les switcheurs

09 juin 2009 à 18h13
0

Surveiller les performances de son Mac



Nous avions déjà consacré un dossier au Le monitoring, Speedfan et les autres sous Windows. Il existe également plusieurs outils permettant de surveiller, voire de réguler l'activité de composants tels que le processeur, la mémoire vive, les ventilateurs ou le disque dur. Cette surveillance est d'autant plus nécessaire que le Mac est un objet conçu pour être le plus discret possible, jusqu'à masquer l'activité du disque dur, pratiquement inaudible sur certains modèles, et dénué de toute diode. Heureusement, il existe plusieurs applications permettant de surveiller ce petit cachottier.

Le moniteur d'activité



Le premier outil de surveillance est celui intégré à Mac OS X. Equivalent du Gestionnaire de Tâches de Windows, le Moniteur d'Activité. Contrairement au gestionnaire des tâches, celui-ci ne peut pas être appelé par un raccourci clavier (à moins d'en créer un) mais vous le trouverez dans le sous dossier Utilitaires du dossier Applications. Le Moniteur d'Activité se présente à peu près comme son équivalent : vous y trouverez la liste des processus (appelés opérations sur Mac) en cours d'exécution associées à des données individuelles (pourcentage du processeurs, nombre de fils, mémoire utilisée...) ainsi que des informations globales sur le processeur, la mémoire système, l'activité du disque, ou encore l'activité du réseau. Trois boutons dans la barre d'outils permettent d'arrêter le processus, d'afficher des informations plus détaillées sur celui-ci ou l'échantillonner. Cette dernière option est réservée aux utilisateurs confirmés : un « Mac user » lambda ne tirera rien de ces données. La partie basse de l'écran, qui affiche des données globales sur les composants, est accompagnée de graphiques indiquant l'activité en temps réel. Bizarrement, seul le graphique de l'occupation du processeur peut être agrandi.

000000C802200140-photo-moniteur-d-activit-processeur.jpg
000000C802200142-photo-moniteur-d-activit-m-moire.jpg


MenuMeters : gardez un œil sur vos performances sans encombrer votre bureau



Le moniteur d'activité de Mac OS X est assez complet mais il est volumineux, même réduit à sa taille minimale. On peut néanmoins trouver un moyen beaucoup plus efficace d'afficher en permanence des informations sur le processeur, le disque, la mémoire ou le réseau sans encombrer le bureau de cette fenêtre. C'est ce que propose l'excellent MenuMeters, un logiciel pas mis à jour depuis fort longtemps, mais qui ne le nécessite pas puisqu'il fait exactement ce qu'on lui demande. Une fois installé, MenuMeters ajoute une entrée dans les Préférences Système. Depuis ce panneau de configuration, vous pourrez ajouter à la barre de menus de Mac OS un des quatre indicateurs : processeur, mémoire, disque dur et réseau. Plusieurs représentations sont proposées pour chaque module : diodes, flèches, indicateurs chiffrés ou encore graphiques. Ces derniers sont un peu à l'étroit dans une si petite barre de menus. Un clic sur un des indicateurs ouvre un menu déroulant affichant des information détaillées sur chaque composant : pour le processeur, par exemple, vous pourrez visualiser l'uptime, le nombre de tâches et de fils ou encore la charge moyenne sur 1, 5 ou 15 minutes.

0190000002200144-photo-menumeters.jpg


Monitoring : surveiller et réguler l'activité des ventilateurs



Lorsqu'on utilise un ordinateur, notamment pour des tâches intensives, il peut être bon de garder un oeil sur la température interne et sur la vitesse de rotation des ventilateurs. plusieurs outils permettent de vérifier ce point. Parmi les solutions disponibles on peut citer le widget iStat Nano, qui s'intègre au Dashboard. Celui ci fournit en une interface simple d'accès (un survol d'une catégorie affiche les données) quantité d'informations sur le système, dont celles déjà dispensées par le moniteur d'activité et MenuMeters, mais également deux informations cruciales : la température des disques, du processeur ou encore de la carte graphique, ainsi que la vitesse du ou des ventilateurs.

000000C802200146-photo-istat-nano.jpg
000000C802200148-photo-istatnano-temp-rature.jpg


Surveiller la température et la vitesse de rotation est une chose, réguler ces données en est une autre. FanControl, un gratuiciel assez efficace permettra aux plus geeks d'entre vous d'exercer un certain contrôle sur ces données. L'application, qui ajoute un panneau de configuration aux Préférences Système, ne se substitue pas complètement au système de régulation automatique des ventilateurs (ce qui pourrait poser de gros problèmes de stabilité), mais permet tout de même de modifier la vitesse de rotation de base des ventilateurs, ainsi que les seuils de déclenchement de ceux ci.

Barre de son : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !



0190000002200150-photo-fancontrol.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top