Microsoft Natural Ergonomic Keyboard 4000

12 octobre 2005 à 10h30
0
00055962-photo-s-lection-clubic-80.jpg
Adulé par certains, détesté par d'autres, le concept de clavier ergonomique que Microsoft a aidé à démocratiser il y a maintenant plusieurs années (pour les vieux de la vieille c'était en 1995) a déjà fait couler beaucoup d'encre. Les aficionados du genre invoquent généralement l'ergonomie et le confort procurés par cette race de clavier alors que ses détracteurs soulignent le temps d'adaptation nécessaire pour s'accommoder à la séparation physique des blocs de touches. Malgré cela, le marché des Claviers ergonomiques, quoique restreint, existe bel et bien même si Microsoft a parfois tendance à l'oublier. Ainsi, le dernier modèle de clavier ergonomique signé par le géant de Redmond date de 2002... Trois ans plus tard Microsoft remet (enfin) le couvert avec le Natural Ergonomic Keyboard 4000.

Après trois années de silence radio, ce nouveau modèle de clavier ergonomique est forcément un petit événement, du moins pour les accrocs à ce type de clavier. Mais en trois ans, qu'est-ce que Microsoft a bien pu changer pour rendre son clavier phare encore plus désirable ? Autant vous le dire tout de suite il ne s'agit pas ici d'une refonte ou d'une révolution, mais bien d'une évolution du Natural Keyboard avec en quelque sorte une remise au goût du jour, rendue nécessaire par le temps qui passe.

0000015400147807-photo-microsoft-natural-ergonomic-keyboard-4000-1.jpg

Microsoft Natural Ergonomic Keyboard 4000 : un design connu et reconnu

Par rapport aux précédents modèles de Claviers ergonomiques, le nouveau venu est un modèle filaire, se reliant au PC en USB, qui s'avère plus fin, mais pas nécessairement moins encombrant. Sa robe faite d'un mélange de gris et de noir ne casse pas des briques par rapport aux éditions précédentes même si les matériaux choisis font plutôt bonne impression. Doté de deux taquets pour l'incliner, le clavier inaugure en plus un tout nouveau système dit d'inclinaison négative. En vérité ce n'est pas vraiment nouveau puisque Microsoft proposait déjà un système semblable avec son tout premier clavier ergonomique. Toutefois l'implémentation est ici différente puisqu'il s'agit d'un accessoire de plastique s'enfichant sous le clavier et permettant d'incliner celui-ci de 7° vers le bas. Plutôt inhabituelle, mais pas franchement désagréable, cette position offre un confort accru grâce à un alignement plus naturel de vos poignets et de votre main, celle-ci n'ayant pas à être crispée vers le haut lors de la frappe. C'est d'autant plus agréable que Microsoft a conservé les grandes lignes de son précédent clavier ergonomique avec un très large repose-poignets qui est cette fois-ci matelassé ! Le confort prodigué est ici assez unique et l'essayer c'est l'adopter ou presque. Si le nouveau repose-poignets rembourré fait l'unanimité, la nouvelle position de frappe avec inclinaison négative demande un temps d'adaptation et pourrait ne pas remporter autant de suffrages.

0000014000147810-photo-microsoft-natural-ergonomic-keyboard-4000-2.jpg

Clavier Microsoft Natural Ergonomic Keyboard 4000

Comme toujours sur les claviers ergonomiques, les deux blocs de touches adoptent une disposition en arc avec une zone de fractionnement de 12° pour chaque bloc et un galbe central dont la pente est à 14°. Petite nouveauté de cette édition 2005, l'apparition d'une molette de zoom au centre du clavier prenant place entre les deux blocs de touches. Celle-ci offre, comme on pouvait s'en douter, une fonction de zoom dans la plupart des logiciels, comme Word ou Excel. C'est d'ailleurs dans cette dernière application qu'elle s'avérera probablement indispensable puisque l'on pourra très rapidement consulter d'interminables tableaux sans se fatiguer à effectuer de perpétuelles allées et venues avec la souris. Autre nouveauté, plus effrayante à première vue, l'apparition de deux boutons précédents et suivants sur le repose-poignets. Au départ nous étions plutôt sceptiques vis-à-vis de la position de ces touches craignant de les effleurer accidentellement lors de la frappe, notamment en actionnant la barre d'espace. Nous avions tort et les touches sont même astucieusement placés puisqu'accessibles avec les deux pouces. Du coup lorsque l'on saisit du texte sur Internet on peut très facilement, changer de page, sans même soulever sa main pour retrouver son mulot favori. Non content de bouleverser nos habitudes, Microsoft a également déporté l'emplacement des diodes témoins indiquant l'état des touches à bascule. Celles-ci sont dorénavant dans l'axe central du clavier, juste sous les boutons précédent/suivant.

000000DC00147822-photo-microsoft-natural-ergonomic-keyboard-4000-4.jpg
000000DC00147821-photo-microsoft-natural-ergonomic-keyboard-4000-3.jpg

Gros plans sur la molette de zoom et les boutons précédent/suivant du Natural Ergonomic Keyboard 4000

Pour le reste, les touches annexes offertes par Microsoft sont assez classiques : boutons pour lancer la calculatrice, afficher le volet recherche, démarrer le navigateur web ou le client mail par défaut. Essentiellement dédié à un environnement bureautique, le Natural Ergonomic Keyboard 4000 dispose d'un nombre restreint de touches multimédia. Il faut en effet se contenter d'un bouton muet, d'un bouton lecture/pause et de deux boutons pour régler le volume... disparue la fonction stop ou bien encore la possibilité de changer de morceau. Microsoft a préféré inclure cinq boutons programmables baptisés favoris et permettant d'afficher d'une pression votre page web favorite, votre document préféré ou de démarrer votre application fétiche. Reste à se souvenir ce qui a été programmé sur telle ou telle touche et c'est précisément là qu'intervient le bouton « Mes Favoris » qui permet non seulement de programmer les touches 1 à 5, mais également de rapidement voir leur utilité. Comme sur la plupart des claviers modernes, les touches de fonction F1 à F12 voient leur rôle redistribué pour par exemple ouvrir rapidement un document, l'imprimer ou corriger son orthographe alors que quatre nouvelles touches font leur apparition au-dessus du pavé numérique. Microsoft a en effet rajouté des touches pour un accès direct aux symboles mathématiques fréquemment utilisés dans les formules Excel à savoir les parenthèses, le signe égal et un retour arrière au demeurant fort pratique.

Microsoft IntelliType Pro et confort de frappe

Comme à l'accoutumée, Microsoft livre son clavier avec le pilote IntelliType Pro, ici en version 5.3. Son installation n'est bien sûr pas indispensable, mais permet de profiter de toutes les fonctions du clavier. Les nouveautés apportées par cette version sont quasi inexistantes et il s'agit toujours d'autoriser la personnalisation des touches de fonction du clavier. Ne soyons toutefois pas trop médisants, on bénéficie dorénavant d'un onglet zoom dans lequel on peut sélectionner une vitesse, activer le zoom et son accélération (le zoom devient plus rapide lorsque vous maintenez le curseur enfoncé). Notez que si la plupart des touches du clavier peuvent être reprogrammées, la molette zoom agit obligatoirement comme un zoom. Dommage ! Les joueurs, si tant est qu'ils utilisent un clavier ergonomique, se consoleront avec la possibilité de désactiver les touches Windows depuis le pilote IntelliType.

01F4000000147823-photo-microsoft-natural-ergonomic-keyboard-4000-5.jpg

La zone de frappe du Microsoft Natural Ergonomic Keyboard 4000

Pour ce qui est du confort de frappe, le Microsoft Natural Ergonomic Keyboard 4000 séduit, à tel point d'ailleurs qu'il n'y a guère de critique que nous puissions formuler à son encontre. Les touches sont souples, mais dynamiques, leur espacement et leur forme sont irréprochables et la barre d'espace reste très agréable à manipuler. Seule la petite taille de la touche entrée principale pourrait éventuellement être un problème pour certains... On félicitera au passage Microsoft pour ne pas être tombé dans le travers qui consiste à redessiner les blocs de touches, notamment le pavé de touches directionnelles, qui séparent les lettres du pavé numérique.
000000DC00147790-photo-microsoft-natural-ergonomic-keyboard-4000-intellitype-pro-5-3-1.jpg
000000DC00147791-photo-microsoft-natural-ergonomic-keyboard-4000-intellitype-pro-5-3-2.jpg

Pilotes Microsoft IntelliType Pro 5.3

Conclusion

Ne nous voilons pas la face, le Microsoft Natural Ergonomic Keyboard 4000 nous a totalement conquis et il n'y a pas grand-chose que nous puissions lui reprocher. Si nous ne sommes pas franchement fans de la nouvelle molette de zoom, on apprécie en revanche le repose poignets en skaï, les boutons précédents et suivants situés astucieusement sous la barre d'espace et les nouveaux boutons ayant fleuris au-dessus du pavé numérique et facilitant la saisie sous Excel.

À l'inverse, l'espèce de barrette d'inclinaison négative se glissant sous le clavier n'a pas remporté nos suffrages pas plus d'ailleurs que le faible nombre de touches multimédias (pourquoi diable avoir fait l'impasse sur les boutons piste précédente et suivante ?). La dernière bonne nouvelle vient du prix du clavier qui est relativement attractif pour un modèle de ce genre puisqu'il s'établit à moins de 50 euros. Reste un regret, que beaucoup stigmatiseront : l'absence de version sans fil... Espérons que Microsoft entende les critiques et remédie à cette lacune pour le moins décevante.

Natural Ergonomic Keyboard 4000

8

Les plus

  • Repose-poignets très agréable
  • Disposition des touches
  • Prix raisonnable

Les moins

  • Manque de touches multimédia
  • Pas de version sans fil

0

Ergonomie9

Fonctionnalités8

Drivers8


Cet article vous intéresse ? Retrouvez-le dans le comparateur de prix de Clubic.com
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix du Microsoft Natural Ergonomic Keyboard 4000
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Natural Ergonomic Keyboard 4000 en test sur Clubic
Les Radeon X800 GT et GTO AGP arrivent
Le téléchargement P2P s'appuie sur la copie privée
Les Sims 2 préparent Noël
Un éditeur de données pour LFP Manager 06
Palm lance deux nouveaux PDA
Finances : Apple continue de grimper
Finances : AMD au dessus de ses prévisions
Les patchs Windows d'octobre sont en ligne
Le cinquième iPod passe à la vidéo
Haut de page