Imprimer CD & DVD avec LightScribe d'HP

Par
Le 05 juillet 2005
 0
Il y a quelques années, le nippon Yamaha introduisait ce qui restera dans l'histoire comme le dernier graveur de la marque, en l'occurrence le CRW-F1. Celui-ci disposait de la fonction DiscT@2 (prononcez Disc Tatoo) qui permettait de graver, sur la partie non utilisée de la surface enregistrable d'un disque, du texte afin de repérer ses disques plus facilement. Hélas la technologie, bien que séduisante, n'a pas fait long feu d'autant qu'elle utilisait une partie de l'espace de stockage du disque.

Aujourd'hui, les progrès technologiques aidant, une nouvelle technologie pourrait bien reprendre le flambeau du DiscT@2. Je veux bien sûr parler de la technologie LightScribe mise au point par Hewlett-Packard et annoncée début 2004. Après moults retards, le LightScribe est aujourd'hui disponible et s'il ne s'agit pas encore d'un standard de facto, beaucoup d'industriels commencent à s'y intéresser de près. Hewlett-Packard intègre dorénavant un graveur LightScribe à la plupart de ses ordinateurs, ce qui ne surprendra personne, alors que Verbatim fabrique des médias à cette norme et que Pioneer a dit son intention d'adopter la technologie. Philips et BenQ offrent déjà des solutions LightScribe, cette technologie étant ouverte à tous les constructeurs désireux de la déployer. Il nous fallait donc faire le point sur la le LightScribe et nous avons pour cela retenu un graveur Hewlett-Packard, le HP dvd640i.

00122256-photo-graveur-dvd-hewlett-packard-dvd-writer-640i-lightscribe.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Technologie

scroll top