Pinnacle Studio Plus 9.3

09 décembre 2004 à 13h15
2
00054736-photo-logo-pinnacle.jpg
Un peu plus de six mois après le lancement de la neuvième version de son logiciel de montage vidéo grand public, Pinnacle présentait à la rentrée Studio 9 Plus, une version plus mature et plus évoluée du célèbre Studio. L'occasion de découvrir les nouveautés apportées par les équipes de Pinnacle, histoire de nous faire patienter avant l'arrivée d'un éventuel Studio 10. Loin de révolutionner le montage vidéo, Studio 9 Plus se présente comme une mise à jour dont le but est avant tout d'enrichir la palette de fonctionnalités d'un Studio déjà fort complet en comblant diverses lacunes.

Il est ainsi question de créer des diaporamas élaborés, d'autoriser le Picture-In-Picture ou bien le Chromakey. Bien que barbares et anglophones, ces termes désignent des fonctions heureusement simples à manipuler qui devraient permettre à Pinnacle de remettre son logiciel vedette au niveau de ce que propose la concurrence en termes de fonctionnalités avancées. D'autant que la partie audio bénéficie également d'améliorations comme nous le verrons un peu plus loin.

0000015400099262-photo-pinnacle-studio-plus-v9.jpg


Concept et installation

Annoncé comme un logiciel à part entière, Studio 9 Plus se résume en pratique bien plus à un gros patch correspondant à la version 9.3 du logiciel. Les utilisateurs actuels de Studio 9 peuvent d'ailleurs pour s'en convaincre télécharger et installer le dernier patch en date de Studio qui mettra leur version à niveau en apportant tout un tas de corrections de bugs, les nouvelles fonctions de Studio 9 Plus demeurant payantes. Toutefois si vous possédez déjà Studio 9, le passage en version 9.3 Plus ne vous coûtera qu'une vingtaine d'euros alors que l'achat du logiciel en version complète est plus onéreux, son prix public tournant autour des 80 €.

L'installation de Studio 9 Plus se déroule pour sa part de manière assez simple et une fois le numéro de série rentré et les composants à installer sélectionnés vous n'avez plus qu'à patienter quelques instants durant le processus de copie des fichiers. Au redémarrage de votre système pour pourrez insérer le second CD qui contient quelques effets et menus supplémentaires.

Studio 9 Plus

Hormis un nouvel écran de lancement, Studio 9 Plus conserve la même interface que celle initiée avec Studio 9 et la métaphore du montage vidéo selon Pinnacle demeure donc en tout point identique. Il s'agit toujours de décomposer le processus, parfois peu évident, de la création d'un film en trois étapes distinctes : son acquisition, son montage et son exportation. Le premier onglet du logiciel vous permet d'acquérir de la vidéo en provenance de n'importe quelle source analogique ou numérique, et ce, en contrôlant divers paramètres comme la luminosité ou le contraste. L'onglet « Editer » regroupe toutes les fonctions de montage offertes par Studio du simple dérushage aux fonctions évoluées de titrage et de mise en page des menus DVD en passant par les effets de transition et la possibilité d'importer dans votre projet un contenu vidéo déjà présent sur votre disque dur. Soulignons d'ailleurs que la navigation dans les dossiers à la recherche de votre contenu vidéo est toujours aussi peu intuitives puisque si Studio permet dorénavant d'afficher l'arborescence de vos disques directement dans l'onglet d'édition, il ne permet hélas toujours pas de changer de disque dur. Le dernier onglet permet de lancer le rendu de votre projet vidéo afin de l'exporter soit sous forme de fichier numérique soit sur une source vidéo reliée à votre ordinateur.

000000DC00110408-photo-pinnacle-studio-plus-6.jpg

L'interface de Pinnacle Studio Plus

Si les fondamentaux de Studio ne changent donc pas, le passage en version « Plus » apporte quelques petites nouveautés fort sympathiques qui ne sautent pas forcément à l'œil, Pinnacle ayant eu le bon goût de les intégrer discrètement à son programme. Les plus attentifs d'entre vous noteront tout de même l'apparition dans la timeline d'une seconde piste vidéo. Ce changement n'est pas anodin puisque l'une des grandes forces de Studio Plus est la possibilité de gérer deux pistes vidéo pour un montage de type professionnel en A/B. Cette seconde piste dispose des mêmes fonctions que la piste principale et on peut de la même façon ajouter des effets, des filtres et désynchroniser la bande son des vidéos qui y seront présentes. Seule petite différence, le titrage ne semble pas possible pour la seconde piste vidéo, celui-ci n'apparaissant que sur la piste principale. L'apparition d'une seconde piste vidéo permet bien entendu de faire de l'incrustation d'image dans l'image, c'est-à-dire d'apposer sur un flux vidéo existant un second flux vidéo, soit de faire du Chroma-Key. Le nom anglais que je viens d'employer ne vous dit sûrement rien, mais si je parle de météo vous allez vite comprendre. En effet, le Chroma-Key correspond à l'effet du présentateur météo : il s'agit tout simplement d'appliquer sur un fond de couleur unie une vidéo qui l'épouse tout en conservant bien sûr le personnage (ou l'objet) central. Typiquement, lors de l'édition, il suffit de glisser sur la piste prévue à cet effet le clip que vous souhaitez superposer à votre vidéo principale pour ensuite accéder aux options de superposition. Soit vous faites une incrustation d'image PiP et dans ce cas vous pouvez définir la taille du cadre vidéo, sa position et sa forme (angles arrondis, effets de bordure et d'ombre), soit vous optez pour l'incrustation vidéo, ou chromakey, auquel cas le logiciel propose un outil pipette pour sélectionner la couleur qui devra être remplacée par la vidéo. Pour parvenir à réaliser un effet ChromaKey convaincant, il faudra évidemment filmer votre sujet sur un fond uni en utilisant par exemple un drap et vous pourrez ensuite compter sur les options de tolérance et d'estompage offertes par Studio pour parvenir à créer une parfaite illusion. Dans tous les cas de figure, le logiciel est capable d'afficher en temps réel un rendu de votre projet même lors de l'utilisation des fonctions d'incrustation vidéo.

000000DC00110402-photo-pinnacle-studio-plus-1.jpg
000000DC00110403-photo-pinnacle-studio-plus-2.jpg

Pinnacle Studio Plus : Picture in picture & support audio

L'autre nouveauté de Studio Plus vient de sa prise en charge étendue des diaporamas. En plus de permettre de créer des DVD de vos Photos de famille, Studio Plus apporte des fonctions d'animation. A l'instar de Windows XP Media Center Edition, il vous est possible de créer des effets de zoom et de panoramas pour chaque image. Studio vous laisse ici un total contrôle sur l'effet et il vous est ainsi possible de définir la position de la caméra pour le point d'entrée de l'image et pour son point de sortie, le logiciel se chargeant alors de générer l'animation. En outre pour chacune des photos vous disposez d'un outil de rotation et d'un outil de correction des yeux rouges. Saisissants, les effets de panorama/zoom sont vraiment un plus appréciable à ceci près qu'aucune fonction d'automatisation n'est prévue. Si pour une dizaine de photos créer les effets manuellement est amusant, pour une centaine de photos la tâche est beaucoup plus ardue d'autant qu'il vous faudra également penser aux transitions...

000000DC00110425-photo-pinnacle-studio-plus-7.jpg

Le nouveau mode diaporama de Studio Plus


Les autres améliorations

Pour cette nouvelle version, Pinnacle a apporté d'autres améliorations à son logiciel phare. Ainsi Studio Plus prend désormais en charge les graveurs double couche, et il vous sera possible de formater un projet pour un DVD de 8.5 Go même si votre système n'est pas pourvu d'un graveur double couche. Dans sa première version, Studio 9 permettait de créer des films disposant d'un son surround. Avec Studio Plus, il est dorénavant possible de profiter du mode Dolby Prologic II pour régler séparément le volume des canaux arrière droit et gauche. Le logiciel offre également une fonction d'écoute qui, si votre carte son est de type 5.1, permet de se faire une idée du rendu final de votre bande son surround. Studio Plus propose par ailleurs de sortir le son en Dolby Digital sur deux ou cinq canaux. Enfin, tout ça n'est que belle théorie, car en pratique la réalité est quelque peu différente. Pour de sombres histoires de licence, Pinnacle ne livre pas les codecs avec son logiciel. Du coup, Studio Plus n'offre, par défaut, que le mode Surround 2.1 et le Dolby Digital sur deux canaux qui nécessite d'ailleurs une activation par Internet. Pour profiter des fonctions évoluées en terme d'audio il faut donc repasser par le tiroir-caisse en déboursant une dizaine d'euros supplémentaires pour acquérir un pack de codecs. Baptisé Advanced Codec Pack, celui-ci comprend, outre l'encodeur Dolby Digital 5.1, un codec MPEG 4 permettant d'exporter votre vidéo à ce format. Intéressant sauf qu'il manque un codec pour relire le format MPEG 4 de Pinnacle sur des machines dépourvues de Studio. Dans tous les cas il bien dommage de voir Pinnacle s'entêter à proposer un logiciel où la plupart des fonctionnalités avancées sont optionelles...

000000DC00110404-photo-pinnacle-studio-plus-3.jpg
000000DC00110406-photo-pinnacle-studio-plus-5.jpg

Pinnacle Studio Plus : Création de DVD double couche et exportation MPEG 4

Mais nouvelle version ne rime pas systématiquement avec progrès fonctionnel. C'est ainsi que le support du DivX à l'importation pourtant présent dans Studio 9 a tout simplement disparu de Studio Plus. Lorsque vous glissez un clip DivX sur la timeline, Studio vous dira gentiment que ce format n'est pas pris en charge... Dommage ! Contacté sur le pourquoi de ce changement de cap, Pinnacle déclare avoir enlevé le support DivX puisque celui-ci n'était pas officiel dans les précédentes versions et ne fonctionnait pas forcément toujours très bien. Gageons toutefois que la firme aura à cœur de corriger cette lacune avec une prochaine mise à jour du logiciel, enfin espérons. Studio Plus n'apporte donc pas que des enrichissements fonctionnels, et par exemple les transitions où les filtres sont toujours réduits à leur plus simple expression la compagnie ne livrant ici que le minimum syndical. Si vous désirez bénéficier de plus de transitions 3D, ou de filtres plus intéressants il vous faudra faire un détour par le Pinnacle eShop.

Conclusion

A défaut de révolutionner le monde de l'édition vidéo grand public, Pinnacle propose avec Studio Plus une mise à jour pour le moins intéressante de son logiciel vedette grâce à l'introduction de nouveautés très appréciables. Le fait de permettre aux utilisateurs d'utiliser simultanément deux pistes vidéo est une véritable petite révolution qui ouvre la porte à plus de créativité grâce aux effets PiP et Chromakey. Si par le passé nous avions pu regretter l'absence de ces fonctions lors du test de Studio 9, nous sommes à présent comblés. L'arrivée des fonctions pan & zoom pour le mode diaporama est assurément un autre bon point, mais le module manque selon nous d'un peu d'automatisation pour être réellement exploitable en vue de créer des albums comprenant plusieurs centaines de photos sur DVD. A propos de DVD, il est dommage de voir que le module de création n'a guère évolué, si ce n'est pour prendre en charge le format double couche et l'on ne peut qu'appeler de nos vœux une remise à niveau de cette partie de Studio qui n'est clairement pas du même ordre que le reste du logiciel.

Plus stable qu'auparavant Studio Plus bénéficie d'un nombre massif de corrections de bugs et c'est précisément pourquoi Pinnacle propose gratuitement la mise à jour 9.3 aux utilisateurs enregistrés de Studio 9. Toujours à l'écoute de ses clients, du moins lorsqu'il s'agit de Studio, Pinnacle mérite tout de même un petit carton rouge lié à l'absence de support des DivX en importation et aux codecs livrés avec la dernière mouture de son logiciel phare. En effet, l'éditeur a volontairement choisi de ne plus permettre l'importation des fichiers DivX et de limiter l'encodage des DVD au seul Dolby Digital sur deux canaux : si vous souhaitez travailler avec des DivX ce n'est aujourd'hui pas possible et pour profiter d'une exportation audio en Dolby Digital 5.1 il faudra à nouveau bourse délier. Ce procédé n'est franchement pas élégant même si bien sûr ces deux fonctions particulières ne concernent qu'un nombre marginal d'utilisateurs.

Pinnacle Studio Plus 9

6

Les plus

  • Fonctions de montage vidéo A/B
  • Version "débugguée/stabilisée"
  • Améliorations du surround

Les moins

  • Non support du DivX en importation
  • Plugins trop souvent payants

0

Ergonomie9

Fonctionnalités8

Performances8


Cet article vous intéresse ? Retrouvez-le dans le comparateur de prix de Clubic.com
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de Pinnacle Studio Plus
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Test de It Takes Two : il en faut deux pour être heureux
Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
Age of Empires IV sortira a l’automne et dévoile du gameplay
Une amende antitrust de 2,3 milliards d'euros pour Alibaba en Chine
La Nuit des temps : le mythe du traducteur universel automatique
Accusé d'ambiance toxique depuis 3 ans, Quantic Dream annonce gagner ses procès
Les serveurs de GitHub piratés pour du minage de crypto, l'entreprise enquête
Test Huawei freebuds 4i : les True Wireless ANC abordables gagnent encore en puissance
Les téléviseurs LG enroulables sont désormais disponibles en précommande
Destroy All Humans! se posera sur Nintendo Switch en juin
Haut de page