Duel clé MP3 : ISM IOPS / Creative Muvo TX

09 avril 2004 à 10h23
0
00FA000000083225-photo-muvo-tx-ism-iops.jpg
En l'espace de quelques mois, les clefs USB sont passées du statut de gadget à celui d'accessoire incontournable. Il faut dire que ses avantages multiples relèguent à des années lumières la traditionnelle disquette : capacité, performances, solidité, légèreté, le tout sans qu'il soit nécessaire d'avoir une alimentation supplémentaire. Depuis quelques temps, de nombreux fabricants sont toutefois allés plus loin encore en couplant les fonctionnalités de ces clefs à celles d'un baladeur MP3.

Les générations de ces produits se succèdent en intégrant toujours plus de fonctionnalités et à l'heure actuelle, deux principales firmes se détachent du lot : ISM et Creative. Nous avons profité du lancement quasi-simultané de leurs derniers produits pour faire un petit duel comparatif de ces deux concentrés de technologie : IOPS d'un côté et Muvo TX de l'autre !

Présentation et spécification

L'ISM IOPS se présente comme un briquet rectangulaire très discret puisque ses dimensions n'excèdent pas les 79.5 x 31 x 14.8 mm pour un poids de seulement 43 grammes. Il ne faut d'ailleurs rien ajouter à ces mensurations puisque l'IOPS intègre une batterie que l'on recharge via le port USB. Le design imaginé par ISM est très classe. Il se compose d'une pièce principale grise et d'une surface chromée. C'est sur cette dernière que l'on retrouve l'écran couleur de type OLED (Organic Light Emitting Diode - 96x64 pixels) du baladeur. Pour rappel, la technologie OLED permet de produire des écrans couleurs plus souples, à la luminosité plus agréable, moins gourmands en énergie et, enfin, moins coûteux à produire que les classiques LCD... En bref, c'est mieux et c'est moins cher !

Mis à part cela, la façade intègre un microphone, un bouton de contrôle quadri-directionnel et un petit logo "ISM IOPS" en couleurs. Chaque extrémité du baladeur est accompagnée et renforcée par une petite plaque réfléchissante. L'extrémité droite légèrement courbée possède un petit bec pour attacher le baladeur à un collier (livré avec le baladeur). On trouve également sur cette même extrémité tout ce qui est lié à la connectique, à savoir une entrée ligne et une sortie casque stéréo. L'autre extrémité du baladeur est réservée au connecteur USB de la clé. Il est protégé par un petit "coffre" sous le baladeur qui se déplie et qui se présente alors comme une extension du côté gauche du IOPS. Enfin, sur la tranche du dernier bébé d'ISM on peut apercevoir les autres boutons liés à l'utilisation de la clé/baladeur MP3 : une glissière "Hold" pour verrouiller l'utilisation des autres boutons, un interrupteur "Rec" pour lancer les enregistrements, un bouton "EQ" pour accéder à l'égaliseur et un bouton "Play / Stop" pour débuter ou arrêter la lecture.

Sur le plan technique, l'ISM IOPS dispose d'une capacité mémoire de 256 Mo. Les fichiers qui peuvent être stockés dans cette mémoire sont transférés à l'aide de l'USB 1.1 et on compte trois formats audio supportés par le IOPS : le MP3, le WMA ainsi que l'Ogg Vorbis. Le baladeur intègre en outre un Tuner FM avec 20 pré-sélections L'IOPS est fourni de nombreux accessoires. Dans sa boîte, le baladeur est accompagné d'un transformateur USB (pour recharger le baladeur le plus vite possible), d'une rallonge USB, d'un collier couleur argent, d'un casque stéréo, d'une notice en français, d'un CD d'installation, d'une housse de protection transparente avec clip ceinture et d'un câble mini-jack pour relier l'entrée ligne du baladeur à n'importe quelle source audio externe.

0000011800083212-photo-ism-iops.jpg
0118000000083210-photo-muvo-tx.jpg

A gauche l'IOPS d'ISM et à droite le dernier Muvo de Creative, le TX


Passons à présent à son concurrent, le Muvo TX de Creative qui affiche un design autrement plus classique puisque très proche des autres modèles de la gamme. Le Muvo TX se compose ainsi de deux parties principales. La première est une simple coque plastique qui accueille également la pile AAA nécessaire pour alimenter l'appareil. Cette coque est accompagnée d'une petite attache métallique pour utiliser le Muvo TX comme un collier. Toute cette partie est détachable et interchangeable. Vous pouvez ainsi employer des coques de couleurs différentes afin d'apporter une touche personnelle à votre Muvo TX.

La seconde partie du produit qui s'offre à nous une fois que nous avons ôté la coque principale renferme tout simplement l'électronique du baladeur. Cette partie de couleur blanche accueille l'écran à cristaux liquides du baladeur (entouré d'une petite plaque plastifiée grise), le microphone intégré, les différents boutons (molette de navigation, boutons "+ / -" pour le volume, bouton "lecture / pause") et l'ensemble des connecteurs qui se résument en fait à deux prises, USB et casque. Sans sa coque, le baladeur ne peut plus servir que de clef USB standard et tire alors son alimentation de l'ordinateur auquel il est relié. Pour employer le Muvo TX comme un baladeur à part entière, il faut absolument assemler la coque et le stick blanc. Au niveau mensurations l'ensemble affiche un 35 x 74 x 15 mm pour un poids de 31 grammes sans pile (42 grammes avec). La partie faisant uniquement office de clé est pour sa part minuscule, puisqu'elle ne mesure que 20 x 65 x 13 mm.

Au niveau technique, le Muvo TX (rien à voir avec le personnage joué par la jolie Kristanna Loken dans Terminator 3) supporte les formats audio WMA / MP3 et exploite l'interface USB 2.0 (débit théorique de 60 Mo/sec). Alors que nous avons eu la chance de tester le modèle 256 Mo, le Muvo TX sera disponible dans trois versions différentes : 128, 256 et 512 Mo. La dernière création de Creative est proposée avec une pile AAA, deux coques (noir / gris et bleu marine), un casque stéréo, une attache pour mettre le Muvo TX autour de son bras, une attache ceinture transparente, une notice et un CD d'installation.

Installation, compatibilité et vitesse de transfert :

0000011800083211-photo-creative-muvo-tx-ism-iops.jpg
Les deux modèles de baladeur ici testés sont très simples à installer. Il suffit de brancher la prise USB de chaque baladeur sur le connecteur du PC prévu à cet effet pour que le périphérique soit reconnu et directement installé. A condition d'utiliser Windows Me / 2000 ou XP, aucun pilote n'est nécessaire. Chaque baladeur / clef USB est directement reconnu comme un périphérique de stockage externe à part entière représentée comme une unité classique dans l'explorateur Windows. Il est dès lors possible de stocker n'importe quel type de fichier sur chacun des baladeurs. Les transferts se font comme sur un disque dur, avec de simples copier/coller ou des glisser / déplacer.

Au plan de la compatibilité, les deux baladeurs supportent les MP3 (quels que soient les noms de fichiers : avec accents, avec cédille ...), les MP3 VBR (Variable Bit Rate) et les WMA (Windows Media Audio). Creative avec ce Muvo TX, a donc corrigé le gros défaut de son prédécesseur (le Muvo NX) qui ne supportait pas les MP3 VBR. L'IOPS a toutefois l'avantage de supporter le format libre et gratuit Ogg Vorbis mais pas les listes de lectures ("playlists") au format M3U. Malheureusement, cela n'est pas présent sur le Muvo TX, ce n'est pas très problématique pour ce qui est du format Ogg qui n'est pas très répandu, par contre l'absence de compatibilité pour les listes de lecture est un peu plus handicapante. On espère que les prochains firmwares seront en mesure de prendre en charge ces playlists notamment utilisées par Winamp et les autres logiciels de lecture et de création MP3.

En ce qui concerne les vitesses de transfert, l'ISM IOPS, qui ne supporte que l'USB 1.1, affiche un taux, mesuré par nos soins, très timide de seulement 626 Ko/seconde. Le Muvo TX s'en tire beaucoup mieux puisque le modèle de Creative, grâce à son support USB 2.0, affiche un taux de transfert évalué en pratique à 2.16 Mo/seconde. Pour une clef / baladeur MP3, la vitesse de transfert reste moins importante que pour un baladeur Jukebox, par exemple, cependant, si vous avez l'habitude de décharger et de remplir complètement votre baladeur, une vitesse de transfert triplée peut avoir de l'influence, surtout si vous êtes un éternel impatient .

L'ergonomie et les fonctionnalités

00FA000000083232-photo-muvo-tx.jpg
Globalement, l'ergonomie affichée par nos deux baladeurs est bonne. Sur l'ISM IOPS la navigation se fait via la croix quadri-directionnelle présente en façade. Cette croix, qui fait également office de bouton poussoir, permet de naviguer dans les différents dossiers, de régler le volume et d'accéder au menu de paramétrage (en exerçant une pression sur la croix pendant 5 secondes). Pendant la lecture d'un morceau, cette même croix permet de passer au morceau suivant ou au titre précédent. L'utilisation de ce système est satisfaisante même si certains utilisateurs regretteront le manque de sensibilité de cet outil de navigation, paramètre qui ne peut malheureusement pas être modifié.

L'écran du IOPS permet d'afficher un système de représentation clair et simple à prendre main. Tout est représenté comme sous l'explorateur Windows : on navigue à l'aide de la croix directionnelle et on valide la lecture ou l'entrée dans un répertoire à l'aide d'une simple pression. Grâce à sa hauteur de 1.3 cm, l'écran du IOPS est en mesure d'afficher les intitulés de quatre morceaux de musique en une seule fois. Malheureusement, sa largeur de 1.7cm ne suffit pas toujours à afficher les noms des fichiers très longs (plus de 11 caractères) dans leur intégralité. Pour palier à ce problème, le IOPS utilise un scrolling horizontal sur les noms de fichiers longs, la vitesse de ce défilement à l'avantage d'être modifiable par l'utilisateur. Chez Creative, pour le Muvo TX, on a opté pour une classique molette de contrôle qui permet de naviguer dans les menus de gauche à droite et de changer de morceau rapidement. Ce système permet de profiter d'une navigation précise et rapide, on ne se mélangera pas les pinceaux avec la modification du volume qui est séparée puisqu'elle est contrôlée par deux autres boutons à part.

Mais, car il y a toujours un mais, le petit écran du Muvo TX nous oblige à faire face à une visibilité réduite, surtout comparé à ce qu'offre l'IOPS. Ainsi, il sera impossible ici de profiter d'un système de navigation "à la Windows" où tous les fichiers sont listés. Il faudra donc jouer de la molette pour accéder au fichier désiré, puisque la lecture se fait fichier par fichier. Pour changer de répertoire, l'utilisateur est dans l'obligation de passer par un menu spécial, qui ne liste pas tous les répertoires sur un seul affichage mais qui, comme pour les fichiers, affiche un écran différent pour chaque répertoire. Le changement de répertoire se fait donc à l'aide de quelques coups de molette. Avec le Muvo TX, vous avez plutôt intérêt à simplifier votre arborescence si vous ne souhaitez pas passer votre temps à donner des coups de molette pour trouver dans quel dossier vous avez bien pu placer tel ou tel fichier.

000000D200083230-photo-ism-iops.jpg
000000D200083231-photo-creative-muvo-tx.jpg

Lors de la lecture, les informations inscrites sur l'écran Muvo TX sont moins fournies que sur celui de l'IOPS, principalement à cause de la taille de son écran. Le Muvo TX nous affiche donc le temps écoulé, le mode de lecture, l'état de la batterie, le nom du morceau et l'ambiance sonore utilisée. Du côté de l'IOPS on profite des mêmes informations avec en plus le répertoire où est placé le morceau, le bitrate, la fréquence du morceau et une barre de progression "à la Winamp" qui se remplit au fur et à mesure que les secondes s'écoulent. Pour la partie fonctionnalités, l'IOPS est bien plus fourni que le baladeur de Creative. Le petit dernier d'ISM permet ainsi d'écouter la radio et d'enregistrer au format MP3 des mémos vocaux. Il est aussi capable d'enregistrer n'importe quelle source audio externe, en temps réel au format MP3, grâce à l'entrée ligne du baladeur. L'enregistrement MP3 de la radio FM est encore une autre possibilité offerte.

00FA000000083398-photo-ism-iops-ecran.jpg
Grâce à son écran couleur, l'IOPS vous propose de personnaliser son écran d'accueil. Pour cela, il faudra utiliser le logiciel MFP qui vous permettra de convertir des images vers le format propriétaire utilisé par le baladeur d'ISM. Il est toutefois importante de préciser que les images seront converties dans un format timbre-poste de 100 x 70 pixels environ. Ce logiciel vous permettra également de créer des animations à l'aide d'une succession de 40 images maximum. Outre ces fonctionnalités "majeures", l'IOPS dispose de quelques petits plus comme la possibilité de supprimer des fichiers directement à partir du baladeur, de changer la vitesse de lecture ou de changer le mode de lecture (aléatoire, en boucle, répétition, lecture du répertoire uniquement...). On regrettera cependant, les anglophobes en tête, que l'interface ne soit pas traduite en français.

De son côté, le Muvo TX est moins bien lotis. Avec ce baladeur, il faudra faire une croix sur le Tuner FM intégré et sur la possibilité d'enregistrer une source audio externe. Hormis cela, on retrouve les classiques fonctionnalités liées aux différents mode de lecture, la possibilité d'enregistrer des mémos vocaux (à l'aide du microphone intégré) et le choix de pouvoir effacer tel ou tel fichier directement à partir de l'interface du Muvo TX. En bref, c'est satisfaisant mais rien de bien révolutionnaire.

Autonomie et la qualité de restitution

00083229-photo-piles.jpg
Comme vous avez pu vous rendre compte rapidement pendant la description des baladeurs au début de cet article, les deux produits utilisent chacun un système d'alimentation différent. L'ISM IOPS possède une batterie directement intégrée, tandis que le Muvo TX utilise une simple pile AAA. L'avantage procuré par la batterie intégrée est quelle permet de profiter d'un baladeur plus petit et plus léger. Mais il y a aussi des inconvénients, cette batterie n'a pas une durée de vie illimitée et ISM n'a pas prévu de système de changement simple, par conséquent il sera certainement difficile et coûteux de changer la batterie du baladeur si vous rencontrez le moindre soucis à ce niveau. L'autre problème réside dans le fait que vous devrez toujours vous cantonner à cette source unique d'énergie qui n'est pas interchangeable. Pour le Muvo TX et son système à pile, ces problèmes ne se posent pas puisqu'on est libre de changer de pile quand on le souhaite, rien ne vous empêche donc de partir avec un petit paquet de piles sous le bras lors de vos longs déplacements.

Il est important de préciser que la phase de rechargement de la batterie interne du IOPS peut se faire de deux façons : soit directement à partir du port USB du PC (2 heures de recharge), soit via un adaptateur / transformateur USB qui permet d'effectuer ce rituel bien plus rapidement. Le Muvo TX n'offre aucune fonction de recharge, par conséquent, si vous utilisez une pile rechargeable avec ce baladeur, il faudra forcément passer par un chargeur externe pour la revigorer. Au niveau autonomie, ISM et Creative annoncent pour leurs baladeurs respectifs la possibilité de lire non-stop 15 heures de musique sans recharger la moindre batterie ou changer de pile. Nos tests, effectués en lisant en boucle des fichiers MP3 (bitrate de 192 kbps) avec un volume moyen suffisant pour une très bonne écoute ont montré que le IOPS offrait une autonomie réelle de 13 heures 40 minutes et que le Muvo TX était capable de lire sans s'arrêter près de 14 heures 30 minutes de musiques d'un seul trait. Comme on pouvait s'y attendre la différence entre les deux baladeurs sur ce point, n'est donc pas énorme mais on retiendra tout de même la supériorité du Muvo TX.

Il est important de préciser que l'Ogg Vorbis qui nécessite plus de ressources pour la décompression et la lecture, diminue de façon importante l'autonomie des baladeurs qui supportent ce format. Ainsi, si avec la lecture MP3 on profite d'une autonomie de 13 heures 40 minutes avec l'IOPS, cette autonomie passe à 9 heures et 20 minutes si on lit en boucle des fichiers Ogg.

Les deux baladeurs, pour agrémenter leurs capacités sonores, sont accompagnés d'égaliseurs personnalisables en plus des classiques "ambiances" prédéfinies (rock, classique, jazz, pop). Cela permet d'enrichir l'écoute en fonction de vos goûts et choix musicaux, mais l'IOPS ne s'arrête pas là en intégrant la technologie wow. Cette dernière offre la possibilité de créer une ambiance dite "3D". Lors de l'écoute cette technologie nous a semblé être plus un gadget qu'une fonction améliorant réellement la qualité de la restitution, contrairement à ce que peuvent offrir les baladeurs iRiver et leur égaliseur 3D par exemple.

00FA000000083228-photo-casque-ism-muvo.jpg

Pour être complet sur le sujet de la qualité de restitution nous devons également évoquer les capacités des casques livrés avec chaque produit. Les deux baladeurs sont ici proposés avec des casques de type oreillette accompagnés d'une connectique dorée. Avec le Muvo TX nous sommes en terrain connu puisqu'il s'agit du même casque utilisé pour tous les autres Baladeurs MP3 de la marque Creative. Ce casque au design sympathique offre une bonne qualité de restitution avec un bon rendu des basses mais il reste malgré tout un cran en dessous de ce que peut offrir un casque Sennheinser. Le casque livré avec l'IOPS affiche lui un design spécial, peu réussi, puisque les écouteurs ressemblent plus à de petits marteaux grossiers qu'à autre chose. Pour ce qui est de leurs performances, ce n'est guère mieux. Les basses, très discrètes, manquent cruellement de punch et les utilisateurs un tant soit peu exigeants devront donc oublier le casque livré en standard pour s'orienter directement vers quelque chose de plus conséquent : il pourront alors véritablement profiter des qualités sonores de l'IOPS.

Utilisation courante

00B4000000083211-photo-creative-muvo-tx-ism-iops.jpg
Grâce à leur fonction de clef USB, nos baladeurs sont en mesure de rendre de précieux services pour stocker au quotidien documents, photos, archives, petites vidéos, sauvegardes de petites tailles : voilà qui pourra rendre bien des services aux utilisateurs qui trnasportent régulièrement des dossiers entre la maison et le bureau. En utilisation clef USB, les deux produits se valent à peu près, même si notre préférence en la matière va plutôt au Muvo TX puisqu'il peut alors être désolidarisé de sa coque pour devenir absolument minuscule.

La partie audio de l'IOPS nous a par contre semblé plus agréable à utiliser même si son bouton central est un peu trop sensible et que son écran rencontre des problèmes de visibilité lorsqu'on se trouve à l'extérieur exposé à une forte luminosité (chose qui ne pose pas de problème majeur avec les écrans LCD classiques). Heureusement, pour se rattraper, l'IOPS offre un affichage tout bonnement excellent dans l'obscurité. Le Muvo TX profite pour sa part d'un système de contrôle plus précis mais il reste pénalisé par la faible taille de son écran LCD.


Le verdict

Les deux baladeurs que nous avons eu entre les mains sont des produits de très bonne qualité, très pratique et très plaisant à utiliser surtout pour les amoureux de la miniaturisation. Il n'est pas facile de faire un choix puisque, comme nous avons pu le voir, les deux objets ont leurs qualités et leurs défauts respectifs. Toutefois, notre préférence penche plutôt en faveur de l'IOPS d'ISM du fait de son design plus réussi et ses fonctionnalités variées (Tuner FM, enregistrement MP3 temps réel, écran couleur). Il lui manque toutefois un casque satisfaisant et le support de l'USB 2.0 pour devenir un incontournable du genre et recevoir la mention « très bon ».

00083222-photo-tableau-muvo-tx-ism-iops.jpg

Le Muvo TX reste pour sa part une bonne alternative "moyenne gamme" si vous cherchez un baladeur moins cher (prix public de 199 euros, on devrait donc être en mesure de le trouver aux alentours de 170 euros alors que l'IOPS est vendu près de 240 euros). Il dispose en outre du support de l'USB 2.0 et de la possibilité de personnaliser son baladeur (changement de coque). En plus de cela, il a l'avantage d'être livré d'office avec un casque de bonne qualité. On regrette simplement le manque de nouveautés (par rapport aux Muvo précédents) : un Tuner FM et surtout un écran de plus grande taille n'aurait pas été de trop. Creative nous a toutefois affirmé qu'il travaillait actuellement sur un module qui sera vendu à un prix très intéressant et qui permettra justement d'écouter la radio sur son Muvo TX, affaire à suivre...


ISM IOPS

6

Les plus

  • Design
  • Ecran couleurs
  • Tuner FM
  • Encodage MP3
  • Support Ogg Vorbis

Les moins

  • Casque
  • USB 1.1
  • Visibilité de l'écran à la lumière

8

Qualité audio7

Fonctionnalités9

Ergonomie8

Accessoires7



Muvo TX

6

Les plus

  • USB 2.0
  • Taille clé USB
  • Prix

Les moins

  • Taille de l'écran
  • Pas de Tuner FM

7

Qualité audio7

Fonctionnalités7

Ergonomie7

Accessoires8



Cet article vous intéresse ? Retrouvez le dans le comparateur de prix de Clubic.com
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix du Creative Muvo TX
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de l'ISM IOPS 256 Mo
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de l'ISM IOPS 512 Mo
Modifié le 18/09/2018 à 14h00
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Les véhicules hybrides et électriques ont le vent en poupe chez Mercedes-Benz
Apple abandonnerait déjà son iPhone mini
Binance propose désormais l’achat d’actions tokénisées et ouvre le bal avec celle de Tesla
Gestion des dossiers médicaux : Google pourrait retenter sa chance avec un nouveau service
DuckDuckGo va bloquer FloC, le nouveau système de traçage de Google
Unity ajoute un support natif du DLSS de NVIDIA à son moteur
Les podcasts débarquent sur Amazon Music France
Spotify annonce Car Thing, un appareil en édition limitée pour profiter du service en voiture
Vous pouvez personnaliser l'apparence des sous-titres sur Netflix
PS5 : la nouvelle mise à jour améliore le compatibilité 120 Hz et le mode HDR
Haut de page